Méthode commentaire Méthode dissertation

124678

Réponses

  • Bonjour. Est ce que vous pouvez m'aider ?

    Je dois trouver combien y-a-t'il de syllabes dans ce vers.

    "Douces figures poignardées chères lèvres fleuries"

    Merci d'avance
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Stéphanie,

    "Dou/ces/ fi/gu/res/ poi/gnar/dées/ chè/res/ lè/vres/ fleu/ries"
    soit 14.
  • Bonojur.
    Dans le poème Le pot cassé de Victor Hugo https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/le_pot_casse.html est- ce qu'on peut bien compter 12 syllabes pour chaque vers? dans certains vers je ne sais pas comment y arriver. est- ce que quelqu'un peut m'aider? merci beaucoup
  • Bonjour,

    Il s'agit en effet d'alexandrins (je n'ai pas vérifié chaque vers un à un, mais je pense qu'on peut faire confiance à Hugo...)
    Quels vers te posent problème en particulier ? As-tu correctement pris en compte les différents phénomènes de versification (diérèse, synérèse, élision...) ?
  • Ma syllabation de ce poème peut paraître un peu bizarre, mais je n'ai évidemment ni le temps ni la patience de le traduire en API...
    Ô /ciel !/ tou/te/ la/ Chi/ne est/ par/ ter/re en/ mor/ceaux/ !
    Ce/ va/se/ pâ/le et/ doux/ com/me un/ re/flet/ de/s eaux/,
    Cou/vert/ d'oi/seaux/, de/ fleurs/, de/ fruits/, et/ des/ mensonges/
    De/ ce/ va/gue i/dé/al/ qui/ sort/ du/ bleu/ des/ songes/,
    Ce/ va/se u/ni/que, é/tran/ge, im/pos/si/ble, en/gour/di/,
    Gar/dant/ sur/ lui/ le/ clair/ de/ lu/ne en/ plein/ mi/di/,
    Qui/ pa/rais/sait/ vi/vant/, où/ lui/sai/t u/ne/ flamme/,
    Qui/ sem/blait/ pres/que un/ mons/tre et/ sem/blait/ pres/que u/ne âme/,
    Ma/ri/ette/, en/ fai/sant/ la/ cham/bre/, l'a/ pous/sé/
    (Diérèse : Mari-ette)
    Du/ cou/de/ par/ mé/gar/de, et/ le/ voi/là/ bri/sé/ !
    Beau/ va/se/ ! Sa/ ron/deu/r é/tait/ de/ rê/ves/ pleine/,
    Des/ bœufs/ d'o/r y/ brou/taient/ des/ prés/ de/ por/ce/laine/.
    Je/ l'ai/mais/, je/ l'a/vai/s a/che/té/ sur/ les/ quais/,
    Et/ par/fois/ aux/ mar/mots/ pen/sifs/ je/ l'ex/pli/quais/.
    Voi/ci/ l'y/ak/ ; voi/ci/ le/ sin/ge/ qua/dru/ma/ne/ ;
    (Diérèse : y-ak)
    Ce/ci/ c'es/t un/ doc/teur/ peu/t-ê/tre, ou/ bien/ un/ âne/ ;
    Il/ dit/ la/ mes/se, à/ moins/ qu'il/ ne/ di/se/ hi/-han/ ;
    Ça/, c'es/t un/ man/da/rin/ qu'on/ nom/me aus/si ko/han/ ;
    Il/ faut/ qu'il/ soit/ sa/vant/, puis/qu'i/l a/ ce/ gros/ ventre/.
    At/ten/ti/on/, ce/ci/, c'est/ le/ ti/gre en/ son/ antre/,
    (Diérèse : attenti-on)
    Le/ hi/bou/ dans/ son/ trou/, le/ roi/ dans/ son/ pa/lais/,
    Le/ dia/ble en/ son/ en/fer/ ; vo/yez/ com/me ils/ sont/ laids/ !
    (Les mots diable, fiacre, fiole et pioche (ainsi que d'autres...) se prononcent toujours en synérèse.)
    Les/ mons/tres/, c'est/ char/mant/, et/ les/ en/fants/ le/ sentent/.
    Des/ mer/veilles/ qui/ sont/ des/ bê/tes/ le/s en/chantent/.
    Donc/, je/ te/nais/ beau/cou/p à/ ce/ va/se. I/l est/ mort/.
    J'ar/ri/vai/ fu/ri/eux/, ter/ri/ble, et/ tout/ d'a/bord/ :
    (Diérèse : furi-eux)
    - Qui/ don/c a/ fait/ ce/la/ ? cri/ai/-je/. Som/bre en/trée/ !
    (Il est ici impossible de prononcer criai en une seule syllabe. Je ne vais donc même pas parler de diérèse...)
    Jean/ne a/lors/, re/mar/quant/ Ma/ri/et/te ef/fa/rée/,
    (Diérèse : Mariette)
    Et/ vo/yant/ ma/ co/lè/re et/ vo/yant/ son/ ef/froi/,
    M'a/ re/gar/dé/ d'un/ air/ d'an/ge, et/ m'a/ dit/ : - C'est/ moi/.
  • Merci beaucoup de votre aide. Je ne suis pas francophone alors j'ai quelques problèmes pour faire ce type de comptages. Merci, maintenant tout est clair.
  • Bonjour,
    Quelqu'un pourrait-il me dire combien de syllabes il y a dans ces successions de mots :
    - Habille-toi
    - Toute fille doit se marier
    - Je veillerai sur toi
    - Boucles d’oreilles, et miroir
    - Tu ne veuilles nous...
    Merci d'avance
  • Habille-toi : quatre syllabes.
    Toute fille doit se marier : huit syllabes sans diérèse dans marier, neuf autrement.
    Je veillerai sur toi : six syllabes.
    Boucles d'oreilles et miroir : huit syllabes (le -s du mot oreilles oblige à prononcer le -e final en faisant la liaison avec le et suivant.
    Tu ne veuilles nous... : cinq syllabes.
  • Merci de m'avoir donné la réponse.
    Et si je supprime le "et", "Boucles d'oreilles, miroir" ça fera combien de syllabes ?
  • Ça en fera 7.
  • Merci Mithridate. Je crois avoir tout compris maintenant.
  • Bonjour à tous !

    Je suis dans une période d'écriture de jets poétique, mais j'émets un doute sur le nombre de syllabes du mot souhait. Je dirai qu'il y en a deux, mais j'ai un doute qui subsiste, si quelqu'un pouvait m'éclairer se serait gentil !
  • JehanJehan Modérateur
    Le Trésor de la Langue française indique comme prononciation [swε] (une syllabe) et plus rarement [suε] (deux syllabes). Je pense donc que tu as le choix.
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Ce sont effectivement deux syllabes.
    On fait traditionnellement la diérèse de la diphtongue OUÉ comme dans doué, jouet… La synérèse est effectuée pour fouet, fouetter, ouest.

    Pour apprécier si l’on doit recourir à la synérèse (émission de deux voyelles en une seule syllabe) ou à la diérèse (émission de deux voyelles en deux syllabes), il faut revenir à l’étymologie du mot. En principe, la diphtongue comptera pour une ou deux syllabes selon qu’elle est issue d’une ou deux syllabes latines.

    Souhait est une combinaison de latin et d'un terme "gaulois" (ancien bas francique).
    A l'époque gallo-romaine s'est formé le mot : *subtus-haitare « promettre de façon à ne pas trop s'engager », du latin subtus, v. sous* et d'un ancien bas francique *haitan « ordonner, promettre »
  • JehanJehan Modérateur
    Effectivement, Victor Hugo en compte deux :
    J'aime l'araignée et j'aime l'ortie,
    Parce qu'on les hait ;
    Et que rien n'exauce et que tout châtie
    Leur morne souhait ;


    Lire ceci à propos de diérèse et synérèse :
    https://www.etudes-litteraires.com/versification.php#syllabes
    La justification étymologique n'explique pas très bien pourquoi douane (de l'italien dogana, lui-même de l'arabe diwan : parenté avec divan) ne compte que pour une syllabe malgré les "règles"...

    Notons que de nos jours, choisir entre diérèse et synérèse est surtout affaire de licence poétique et non de règles strictes à base étymologique.
  • Merci bien à vous deux ! :)
    Je pense que je vais faire à mon souhait !
  • devinedevine Membre
    bonjour , j'ai un problème je n'arrive pas a avoir un alexandrin avec le vers suivant : Le logis était propre , humble , paisible , honnête. Il est tiré du livre Les Châtiments de Victor Hugo.

    Je l'aurais décomposé comme cela: Le/ lo/gis /é/tait/ pro/pre ,/ hum/ble/ , pai/si/ble/ , ho/nnête (j'ai ici 14 syllabes et non un alexandrin je pense que je me suis mal pris.)


    Pouvez vous m'éclaircir s'il vous plaît ?

    merci
  • JehanJehan Modérateur
    T'éclaircir ? Plutôt t'éclairer... ;)

    Attention, le e caduc en milieu de vers n'est pas prononcé s'il précède une voyelle ou - comme c'est le cas ici - un h muet. Même avant virgule. Donc 12 syllabes prononcées :

    Le / lo/ gis /é/tait/ pro/pr(e) , hum/ ble ,/ pai/sibl(e) , ho/nnêt(e).
    (Le-lo-gi-é-tè-pro-pr'un- ble-pè-zi-bl'o-nèt')
  • devinedevine Membre
    Je vous remercie.
  • Bonjour, j'écris une tirade dans laquelle il faut des alexandrins et des rimes plates....
    Je voudrais savoir combien y a t il de syllabes dans le mot depuis ?
    2 (de et puis) ou 3 (de, pu et is= diérèse)
    Mon vers est le suivant: "je cherche mon amant depuis plusieurs jours"
    Merci
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.