Récit qui commence sous la pluie = personnage qui meurt à la fin

Récit qui commence sous la pluie = un des personnages qui meurt à la fin

Voilà, ma prof de français m'avait parlé d'une règle (?) de littérature ou je sais quoi qui dit que quand un récit commence sous la pluie, un des personnages (ou le héros je sais pas) va mourir à la fin.

Vous pourriez m'en dire plus ? Me donnez des liens qui en parlent ? A quelle époque c'est ?

Merci parce que j'trouve pas. :P

( si c'est pas le bon endroit pour poster, excusez moi, si vous pouviez me rediriger là où il faut poster, merci ! )

Réponses

  • Salut,

    Il faut se méfier des règles en littérature, surtout dans les romans.
    Si quelqu'un a déjà entendu parler de cette tradition(?) je suis aussi intéressé.
  • Bonjour,

    Je rejoins Karlsbrau pour les règles en littérature. Je n'ai jamais entendu parler de celle-ci, mais en voyant le titre du topic j'ai tout de suite pensé à Une Vie de Maupassant. Dans l'incipit Jeanne attend sa sortie du couvent alors qu'il pleut, et à la fin du roman ses parents sont morts, elle se retrouve délaissée de tous et préoccupée uniquement par sa petite-fille, si mes souvenirs sont bons...
  • Il y a aussi Le passager de la pluie d'après Sébastien Japrisot :P
  • Literelb a écrit:
    Bonjour,

    Je rejoins Karlsbrau pour les règles en littérature. Je n'ai jamais entendu parler de celle-ci, mais en voyant le titre du topic j'ai tout de suite pensé à Une Vie de Maupassant. Dans l'incipit Jeanne attend sa sortie du couvent alors qu'il pleut, et à la fin du roman ses parents sont morts, elle se retrouve délaissée de tous et préoccupée uniquement par sa petite-fille, si mes souvenirs sont bons...
    Vos souvenirs sont bons. :)
    Une vie contredit cette prétendue règle en opposant finalement à la mort le début de la vie.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.