Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour à tous,

Cette année, le sujet de dissertation du bac blanc a été : "Dans quelle mesure, selon vous, le travail de l'écrivain est-il utile, et même indispensable, pour lui-même comme pour la société ?" ; (cf. suivant l'objet d'études "convaincre, persuader et délibérer")

Le corpus était le suivant : Le Clezio, "écrire est un art exigeant" (extrait
Magazine littéraire) ; Semprum et Wiesel "se taire est impossible" (interview // cf.
thème = l'Holocauste) ; et enfin Hugo avec le poème "Les Rayons et des ombres".

Après une longue étude du sujet, j'ai fini par élaborer un plan qui me
semble un peu simpliste :

I_ pour l'écrivain

- se connaître (récit d'introspection)
ex : Sarraute, Enfance

- se souvenir (lutter contre la perte de la mémoire)
ex : le journal

- se faire connaître, laisser une trace (lutter contre la mort)

- se justifier
ex : Rousseau, Confessions

- laisser aller ses sentiments refoulés, son désir de création
ex : Danielewski, Lettres de Pealfina

II_ pour la société

- l'instruction, nécessaire à l'évolution de la société
ex : manuels scolaires

- assimilation des Anciens, bagage commun pour ne pas refaire les mêmes erreurs (unité), source d'inspiration, d'évasion, expression...
ex : témoignage sur l'Holocauste ; le roman ; la presse


Cependant, ce plan me laisse perplexe : il me paraît un peu léger et je
pense qu'une troisième partie aurait été nécessaire bien qu'aucune idée ne
vienne...

J'aimerais connaître l'impression d'une autre personne, donc si vous êtes
inspiré, peut-être pourriez-vous me donner des pistes pour améliorer un tel plan, puis
aussi afin de déterminer les 3èmes parties des dissertations (qui me laisse
toujours dans l'ombre) et dans quels cas elles sont nécessaires ?
Merci

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Sab,

    Il me semble manquer un volet important quant à l'utilité sociale : l'engagement de l'écrivain, engagement politique, religieux, artistique, humaniste…

    Pour la troisième partie qui n'est pas indispensable dans un plan thématique, elle aurait pu consister en une définition du fait littéraire comme "utilité" sociale particulière : démontrer le paradoxe d'une littérature utile alors même qu'elle n'offre aucune utilité. Simplement dans sa tentative de créer de la beauté, elle œuvre gratuitement pour le plaisir esthétique du lecteur. C'est la tentative de l'Art pour l'art de Gautier. Plus généralement, une œuvre littéraire mérite d'être lue moins pour ce qu'elle dit que pour la manière dont elle le dit.
    Ce point aurait pu aussi finir la deuxième partie si les éléments pour le traiter n'étaient pas assez nourris.
  • sab888sab888 Membre
    Mon cher Jean-Luc !

    Ta réponse m'a fait me souvenir d'un élément essentiel de mon cours que j'avais mis de côté délibérément, pensant ne pas pouvoir en user dans ce cas : avec toutes les oeuvres écrites depuis moultes et moultes années (lol), tout les sujets ont probablement étaient déjà mis à profit ; c'est donc bien la façon de le dire qui importe ...

    Une troisième partie serait donc une approche, une analyse sur la littérature en général, son importance, sa valeur ...
    Cependant le terme de littérature en lui-même me laisse perplexe : ce serait alors un simple plaisir esthétique ? A valeur de susciter le plaisir du lecteur ?

    Non, je pense que c'est plus complexe, et je défie n'importe quel prof de français (ou autre professionnel littéraire) de me donner une définition plus juste (qui me serait bien utile pour mes dissert )

    Un grand merci à Jean-Luc, qui a su m'aider et susciter ma réflexion.
  • Bonjour :)

    J'ai quelques soucis pour faire une dissertation de français :

    Sujet :

    Dans quelle mesure le travail de l'écrivain est-il utile et même indispensable pour l'individu comme pour la société ?

    Les textes étudiés sont les suivants :
    _ Fanatisme Voltaire, dictionnaire philosophique
    _ Émile ou de l'éducation, livre V de Jean-Jacques Rousseau
    _ DE l'esprit des lois (l'esclavage des nègres) de Montesquieu
    _ De l'horrible danger de la lecture de Voltaire
    _ Candide de Voltaire

    J'ai trouvé un plan ( il n'est pas complet)

    I] Pour l'individu

    1) Se justifier




    II] Pour la société

    1) l'instruction nécessaire à l'évolution de la société

    2) engagement de l'écrivain (politique, religieux, artistique)


    Voila c'est vraiment léger, :(
    donc pourriez vous m'aidez à trouver un plan s'il vous plaît. :)
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Un plan dialectique serait

    1. oui le travail de l'écrivain est utile et indispensable pour lui et pour la société
    · Pour lui : La recherche de soi, (Chateaubriand ou Perec), une thérapie (Nerval, Rousseau et sa quête du bonheur enfui, Stendhal et la recherche du bonheur dans l'Italie), un besoin de s'exprimer (en principe tout autobiographe, mais aussi les autres…).
    · Pour la société : Réflexion sur des questions morales et philosophiques, ajoute aussi l'engagement au service de la cité: Hugo contre "Napoléon le petit", l'engagement social de Hugo, la poésie de la Résistance...

    2. non l'œuvre d'art n'est pas toujours utile voire indispensable
    · Certaines œuvres de pur divertissement sont peu utiles et pas indispensables : le roman policier, le roman d'aventures…
    · Certaines œuvres jugées immorales ou dangereuses pour l'ordre social… : littérature licencieuse, antireligieuse… argument à utiliser avec précaution...
    · Obligation de se taire, impossibilité de s'exprimer.
    · L'artiste souvent incompris de ses contemporains : Stendhal, Baudelaire, Rimbaud… les poètes maudits...
    · L'art peut se définir en dehors de toute visée utilitaire ou morale : école de l'art pour l'art, Baudelaire et la recherche de la pure beauté...

    3. dépassement de la contradiction : On ne parlerait plus d'utilité ou de nécessité mais de gratuité et d'efficacité. On serait alors dans la force intrinsèque du texte. La littérature serait ce qui mérite d'être lu, retenu pour sa seule beauté, originalité, pouvoir d'évocation...
    · Atteindre à l'émotion esthétique, à la communion humaine est plus facile quand un auteur cherche à nous toucher ce qui est le cas dans le partage de l'enthousiasme ou de l'indignation. Quels textes t'ont bouleversé(e) ?
    · Atteindre à la part d'universalité et d'immortalité qui dort en chacun de nous. Le Petit Prince de Saint Exupéry, les Pensées de Pascal, La dédicace des Fleurs du Mal de Baudelaire à "l"hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère" ou "l'Invitation au voyage" du même ou…
  • Bonjour. Je suis en 1re S et j'ai à rendre pour la rentrée une dissertation.
    Le sujet est : Dites dans quelles mesures, selon vous, le travail de l'écrivain est utile et même indispensable pour lui-même comme pour la société.
    J'ai vraiment du mal avec ce sujet pour trouver des arguments .
    Pour le moment j'ai essayé de faire un plan analytique :
    I- Travail utile pour lui-même
    II- Travail utile pour la société
    ( III- Un travail néfaste dans certains cas )

    J'espère que vous pourrez m'aider. Merci d'avance
  • Plan plausible ; quels seront tes arguments ?
  • Justement c'est à ce niveau que je bloque. Pour le I je pensais à la recherche de soi, la thérapie ou un besoin de s'exprimer. Pour le II je voyais un moyen de se justifier seulement. Si vous avez des idées donnez les moi svp parce que là c'est assez léger.
  • Je pense qu'il faut que tu partes d'exemples précis, à partir de tes lectures. Quels romans ou œuvres as-tu lu qui te montrent qu'écrire est indispensable à l'écrivain ? à la société ?
  • Justement on a pas étudié d'oeuvres qui correspondent à ce thème, on a surtout travaillé l'autobiographie.
  • Mais tu as bien des lectures personnelles ? tu peux choisir des exemples autres que les œuvres étudiées en classe ! et puis l'autobiographie, en quoi est-ce utile ou non à l'écrivain ou à la société ?
  • bonjour je suis nouveau sur ce forum,
    et j'ai un petit soucis j'ai un sujet de dissertation sur:
    "Dans quelle mesure le travail de l'écrivain vous semble t-il utilise voire indispensable, pour la société comme pour lui même"

    j'ai déjà quelques idées:
    -un écrivain est utile pour la société car son but est d'émouvoir le plus grand nombre d'hommes en leur offrent une image priviligié des souffrances et des joies communes de la société de d'époque( victor hugo, rilk, camus, balzac....)
    -Lorsque victor hugo publie les misérables il considère que son romans, son travail est un moyen de lutter contre l'injustice.
    -dans ce texte (préface de mademoiselle de maupin)de théophile Gautier , l'ecrivain dit que tout se qui est utile est laid , pour lui l'art n'est pas utile mais beau.
    par exemple: je renoncerais plutôt aux pommes de terres qu'aux roses.

    si vous pouvez m'aider c'est ma 1ere dissertation mais je n'arrive pas a trouver d'axes particulier.
  • Bonjour a tous, moi j'ai une dissertation à faire pour la rentré. Mon sujet est : Pensez-vous qu'un écrivain doive s'engager ?

    Je fais un plan thèse , antithèse:

    I/ Pour :
    1) Se faire connaître, laisser une trace dans le monde
    2) Se justifier, montrer son opinion
    3) Nécessaire à l'évolution de la société.

    II/ Contre :
    1)Un écrivain engagé du 18 ou 19ème siècle contourne la lois de la censure pour publier son texte
    2)Différentes polémiques après la sortie du livre
    3)Représailles : peur de l'assassinat, exécution, peur d'être abattre.

    Cependant , je pense que ce plan est un peu léger, donc si vous avez des suggestions a me faire, elles seront les bien venues . Merci d'avance
  • Bonjour a tous j'aimerai avoir vpos avis sur mon plan en particulier pour la IIIeme partie. :) merci d'avance

    Dissertation

    Sujet : Le travail d’un écrivain, est-il utile et même indispensable pour lui-même comme pour la société ?

    Un nombre indéfinissable, d’ouvrage existe dans le monde entier. Des traces écrites apportant des récits sur l’histoire du monde, des découvertes scientifiques, matérielles, des histoires policière, fantastique, imaginaire a en perdre la tête… Il y a des œuvres pour tout les goûts, pour tout types de personnalités, d’âges. Certains ouvrage, ont été écrits à partir de traces écrites existante au paravent. « Les paroles s’envolent, les écrits restent ». Quelles sont les raisons, qui font que le travail d’écrivains est utile à lui, comme pour la société ? Nous allons voir ce qu’apporte le travail d’écrivain à lui-même puis à la société, pour finir on va parler des ouvrages à travers le monde. Un écrivain, peu écrire pour de multiple raison.
    I/ Le travail d’écrivain utile pour lui-même.
    a) Il peut écrire pour se vider l’esprit à la recherche de lui même. (pour se libérer, besoin de s’exprimer, comme moyen thérapeutique, laisser une trace écrite de lui même). (ex : « le journal d’Anne Frank »
    b) Un moyen d’exprimer ses opinions, sa vision sur la vie, pour lutter contre ce qui leur paraît injuste (ex : « Les misérables », de Victor Hugo). Un moyen d’innover de nouvelles idées, (ex : plan de l’hélicoptère, par Leonard de Vinci), trace écrite de nombreux savants émettant des hypothèse, qui servent dans le futur.
    c) Créer un monde imaginaire qui passionne l’écrivain (ex : Dan Brown, étant lui-même passionné par les codes secrets, a écrits deux ouvrage comportant un même héro, Robert Langdon, avec qui l’enquête est basée sur les codes secrets. « Da Vinci Code » et « Anges et démons», réécriture de l’histoire, basé sur des faits et des écrits pour « Da Vinci code ».
    II/Un travail apportant beaucoup à la société.
    a) Au point de vue culturel, passé des humains, traces écrites des faits (ex : Egypte, papyrus et hiéroglyphes, détenant, des informations sur leur pays, leur coutume, les faits passés). A partir des erreurs passées se souvenir pour un meilleur futur. Apporter de plus ample connaissance au lecteur, vocabulaire enrichissant, (ex : manuel scolaire)
    b) Apporter un autre point de vue au lecteur, une vision différentes des choses, laisser l’imaginaire du lecteur pour la description des lieux des personnages cela reste une vision plus large que dans un film il n’y pas vraiment de place pour l’imagination du spectateur. Il peut se mettre à la place d’un personnage s’identifier a travers le caractère, les manières d’agir. C’est un moyen d’évasion pour le lecteur.
    c) Une distraction, lors d’un moment inoccupé, on peut lire cela détend. Un texte peut être adapté en pièce de théâtre en film. Molière écrivait ses pièces pour passer devant la cours et étaient censé les distraire.
    III/ Des œuvres crées pour un large public.
    a) Différentes édition sur un seul ouvrage pour adapter l’écrit à un public de différents âge(ex : folio jeunesse adapté pour les plus jeunes).
    b) Des adaptations en film de certains livres (ex : « hell » de Lolita Pille, adapté en film par Bruno Chiche.) « Le cinéma c’est l’écriture moderne, dont l’encre est la lumière », Jean Cocteau. Des chansons contiennent des textes à mémoires historiques tel que « nuit et brouillard » de Jean Ferrat, en mémoire aux victimes déportés dans les camps durant la seconde guerre mondiale.
    c) Traduction des ouvrages dans différentes langues pour différentes nationalités et coutumes. Apporte des renseignements sur le mode de vie d’autres sociétés, cela apporte aussi de la tolérance envers les différentes sociétés.
  • TifaTifa Membre
    Bonjour,

    J'aurai besoin d'un peu d'aide, j'ai une dissertation à faire mais je n'est fais que la moitié d'une page.
    Mais je ne trouve plus d'argument pour faire au moins une page et demi :/ ..

    Sujet : Dire dans quelle mesure le travaille de l'écrivain est utile, et même indispensable pour lui même et pour la société.

    Si vous pouvez m'aidez ça serait cool.

    Merci d'avance !
  • Bonjour, voilà je suis en TL et j'ai la même dissertation a faire : "Dans quelle mesure, selon vous, le travail de l'écrivain est utile, en même indispensable, pour lui-même comme pour la société?"
    Et j'ai un petit blocage concernant la troisième partie, suis-je obligée de la mettre ?
    Pour mon plan, j'ai choisi

    I/Utile pour lui-même

    1) Tout d’abord, l’écrivain écrit avant tout comme un besoin, cela lui permet de se connaître d’avantage, ses limites, ses imperfections ainsi que ses sensation cachées. Un écrivain ne se connait pas entièrement il se livre et se trouve le besoin d’écrire pour prendre conscience de ce qu’il est vraiment. Cette quête de la transparence, de son identité amène l’écrivain a s’exploré. Comme le dit le Clézio :
    « Ecrire est un besoin… C’est à l’intérieur de vous-même, ça a besoin de sortir. »
    Tiré d’un magazine littéraire, cette phrase illustre bien le désir, l’envie d’écrire de le Clézio. La pertinence de l’apprentissage au fil des années n’est pas moindre, il permet d’affirmer son existence mais aussi
    « J’en concluais qu’un écrivain est sans doute quelqu’un d’imparfait, qui n’est pas terminé, et qui écrit, justement, en vue de cette terminaison »
    L’écrivain se livre donc sur un papier dans le but d’une recherche de soi-même.

    2) Ensuite, l’écrivain écrit aussi pour se souvenir, pour lutter contre la perte de la mémoire, pour raconter des moments difficiles, ainsi que des expériences vécues tôt dans sa vie. En quelque sorte pour nous raconter mais aussi pour laisser une trace de lui après sa mort. Jorge Semprun le dit très bien avec un extrait de ses confessions dans 1001 NUITS département des éditions FAYARD
    « Le travail de l’écriture, de la mémoire volontaire, de la recherche volontaire dans le passé, des images, des souvenirs, des visages, des anecdotes, même des sensations, elles reviennent. »
    « Plus j’écris, plus la mémoire me revient. »
    Durant la guerre civile en Espagne Jorge Semprun était un diplomate au service de la République Espagnol il a vécu des moments lourds et difficiles c’est pourquoi il a écrit, pour que ses mémoires soient ainsi conservées mais aussi pour ce souvenir.

    3) Pour terminer, l’écrivain écrit aussi pour s’évader créer un monde a son effigie, quelque chose qui le passionne comme Dan Brown passionné par les codes secrets a écrit deux ouvrages basés sur les codes « Da Vinci Code »
    (qui n'est pas terminer car je ne sais que mettre de plus)

    Ensuite pour le II/pour la société
    1) point de vue culturel
    2) un point de vue différent au lecteur
    3) une distraction.

    Quelqu'un peut-il me dire ce qu'il en pense ? Je vous remercie :)
  • Bonsoir,

    Rien à dire sur la première partie, elle me paraît judicieuse et bien construite. Face à la deuxième, je suis moins emballé, peut-être parce que vous l'avez moins dévéloppé dans votre message, elle manque de profondeur, on reste un peu dans le "docere et placere"...
    La troisième partie est indispensable d'autant plus qu'ici l'intitulé du sujet vous invite à remettre en question le jugement du sujet. L'expression "dans quelle mesure" appelle un traitement en deux tiers-un tiers. Les deux premiers tiers allant dans le sens de l'intitulé du sujet (dans une mesure personnelle et dans une mesure sociétale le travail de l'écrivain est utile mais dans une mesure ? il n'est pas indispensable) et le dernier apportant quelques prises de distance.
    Bon courage.
    Romarin.
  • Merci pour ta réponse, mais je ne comprend pas réellement, la première traite simplement du point de vu pour l'auteur, et la seconde plutôt pour la société mais en troisième que pourrais-je mettre ?
  • Dans la troisième partie, il faut que tu dises que le travail de l'écrivain est inutile dans une certaine mesure.
  • Bonsoir tout le monde ! Moi aussi j'ai ce sujet à traiter et je suis un peu perdue. Voici le plan auquel j'ai pensé :
    I - Le rôle pour l'écrivain
    a - catharsis, libération des moeurs
    b - écrire pour se divertir (comme Marguerite de Navarre par exemple)
    c - romantisme, lyrisme, exaltation du "moi-intérieur"
    II - Le rôle pour la société
    a - dire qqch aux gens, instruire
    b - faire changer les moeurs des gens
    c - se guérir et guérir les autres, altruisme, empathie
    III - Ecrire pour écrire, sans aucune arriere pensée, la recherche du beau


    Bon j'espère que vous pourrez m'aider, c'est la première dissertation de l'année... Vive les notes encourageantes :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.