Grammaire française Participe passé

191012141562

Réponses

  • Vos accords sont bons.
    On peut effectivement trouver des phrases tirées par les cheveux où le pronominal "se servir" peut être interprété comme "utiliser", donc accord avec le sujet, ou pas, donc invariabilité.
  • Bonjour,

    En mettant les COD et COI au singulier, on se rend mieux compte de la différence de sens du verbe :

    - Nous nous sommes servis d'un bon alcool pour fluidifier les rapports sociaux.

    - Nous nous sommes servi un bon alcool à la fin de notre repas.

    Muriel
  • ZorahZorah Membre
    Muriel H. a écrit:
    Bonjour,

    En mettant les COD et COI au singulier, on se rend mieux compte de la différence de sens du verbe :

    - Nous nous sommes servis d'un bon alcool pour fluidifier les rapports sociaux.

    - Nous nous sommes servi un bon alcool à la fin de notre repas.

    Muriel
    Oui, tout à fait. On peut aussi dire "Servez-vous de ce rôti", resservez-vous de petits pois. Mais c'est un de partitif sans doute ? Se resservir d'alcool, se resservir d'un alcool... utiliser un alcool... Que le français est complexe et "subtil"!
  • Je voudrais savoir si la règle suivante illustrée par des exemples est exacte:
    Ils se sont lavés. Ils se sont lavé les mains.
    Ils se sont couverts. Ils se sont couvert la tête;
    MERCI
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour, Yéochoua.

    Tous ces exemples sont correctement écrits.

    Ils se sont lavés : COD placé avant verbe. Accord du participe.
    Ils se sont lavé les mains : COD placé après. On n'accorde pas.

    Même raisonnement pour :

    Ils se sont couverts : COD placé avant verbe. Accord du participe.
    Ils se sont couvert la tête : COD placé après. On n'accorde pas.
  • Merci Jehan
  • Bonjour,

    Je ne parviens pas à trouver d'issue à ce dilemme :

    J'écris "Ils se sont plaints/elles se sont plaintes des conditions de travail" car il s'agit d'un verbe pronominal réfléchi.

    En revanche, avec le pronom personnel adverbial "EN", je balance entre accord et invariabilité :

    "Ils s'en sont plaint(-s)"

    Le pronom COD "en" étant considéré comme neutre, j'aurais tendance à ne pas accorder le participe passé :

    "Elles s'en sont plaint auprès du directeur."

    ...mais le doute m'habite. Merci pour toute aide en ce sens.
  • Mais "en" n'est pas COD. Il n'y a aucune raison de changer l'accord : elles s'en sont plaintes.
  • Bonsoir,

    Oui, comme dit Anne, "en" n'est pas COD. Elle s'en sont plaintes = elle se sont plaintes de cela (COI).

    Muriel
  • Merci à Anne et Muriel pour leurs réponses.

    Il me semble comprendre le raisonnement.

    Je renouvèle mon doute au sujet de cette phrase :

    "C'est la seule à s'en être excusé(-e)."

    Si j'ai bien compris la règle précédemment évoquée, le pronom "en" n'est pas non plus COD dans cette phrase.

    Faut-il écrire "C'est la seule à s'en être excusée" ?

    Merci pour votre éventuelle réponse.

    Loïc
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    "C'est la seule à s'en être excusée." est bien l'orthographe correcte.

    Et bien entendu en n'est toujours pas un COD.
    Le pronom en équivaut à de cela, comme l'a dit Muriel :
    'C'est la seule à s'être excusée de cela."
  • Bonsoir,

    Permettez-moi de revenir 2 secondes pour cette expression :

    "elles se sont conduites comme des misérables" ; ou "conduit" ?

    Alors, je réfléchis... car je viens de l'entendre de la bouche de M. Balladur et je me dis : "elles ont conduit elle-mêmes" ou "à elle-mêmes" et "elle-mêmes" me paraît juste.
    Donc "conduites"

    Vous approuvez mes chers et chères ? :d
  • Oui, bien sûr, il faut accorder.
  • Certains verbes pronominaux ne s'accordent pas comme: ils se sont convenu.
    Voici la liste de ces verbes conformément au Dictionnaire Orthographique des Verbes du Bescherelle:
    acheter, arroger, complaire, convenir, déplaire, mentir, nuire, parler, plaire, ressembler, rire, succéder, suffire, survivre, vouloir.
  • Il me déçoit M. Bescherelle. Mieux vaut comprendre pouquoi il y a ou non accored qu'apprendre une liste (incomplète) par coeur.

    Il n’y a pas d’accord pour les verbes (accidentellement pronominaux) se complaire, se plaire, se rire, se nuire, se parler, se succéder parce que justement, pour ces verbes, le pronom réfléchi se n’est pas un C.O.D., mais un C.O.I. – parler à qui ? nuire à qui ? Ces verbes n’acceptent jamais des C.O.D., parce qu’ils sont des transitifs indirects, qui, par définition, n’acceptent que des C.O.I. : se complaire, se convenir, se déplaire, se mentir, se nuire, se parler, se plaire, se ressembler, se rire, se succéder, se suffire, se survivre, se vouloir...

    Les véritables exceptions :
    S'arroger : c'est un verbe essentiellement pronominal, donc il devrait s'accorder avec le sujet, et pourtant pas d'accord elle s’est arrogé les droits de ... sauf s'il y a un COD antéposé : les droits qu’elle s’est arrogés ...

    S'entre-nuire : également invariable.
  • Bonsoir,

    Juste pour confirmation, c'est bien :

    "Elle s'est plaint de violents maux de tête" ?

    Elle a plaint à elle, donc C.O.I. c'est bien cela ?
  • Non, "se" est n'est pas analysable, elle peut se plaindre à sa mère.
    Se plaindre est (généralement) considéré comme essentiellement pronominal, donc l'accord se fait avec le sujet : "Elle s'est plainte de violents maux de tête."
  • Bonjour à toutes et à tous,

    Je lis ces phrases dans un ouvrage d’un éditeur fort connu et je doute:

    Elle te rend ton tournevis ; elle ne s’en est pas servie.
    Il faudrait servi ?

    J’ai vu Julie ; je l’en ai informé.
    Il faudrait informée ?

    Après s’être consulté, Julie et Marie ont refusé l’offre.
    Il faudrait consultées ?

    Merci beaucoup.
  • IL me semble que vous avez raison sauf pour "se servir" : "se" est inanalysable, donc l'accord se fait avec le sujet.
  • Bonsoir !

    "nous nous sommes arrêtés" ou "nous nous sommes arrêté" ?

    J'ai du mal à faire la gymnastique grammaticale dans ce cas :

    "nous avons arrêté nous-mêmes" ou "à nous-mêmes"

    nous-mêmes je dirais !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.