Grammaire française Participe passé

17810121362

Réponses

  • Bonsoir, Almodovare !

    Bravo pour votre vigilance !
    Je ne me souvenais pas de ce "lapsus machinae". Il remonte à septembre 2006.

    * ° Ils ont emprisonnés eux. → donc pronominal réfléchi.
    * Ils se sont emprisonnés. → SE est un COD antéposé.
    Donc accord avec SE et, à travers lui, avec ILS.
    Donc : emprisonnés.

    Je rectifie volontiers avec vous :
    * ° Ils ont emprisonné eux.

    Bonne nuit, pour ce qui en reste.
  • Merci Edy d'avoir corrigé. J'aurais dû, il est vrai, préciser que ton message remontait de septembre 2006 mais j'avais lu seulement la 1ère page et pas le reste... mes excuses!

    En tout cas, je vous souhaite un Joyeux Noel à tous et une Bonne et Heureuse Année!... Et pourquoi ne pas se fixer comme résolution pour 2008 : améliorer sa grammaire?... Sur ce point, j'ai encore du travail ( :lol: ).
  • Bonjour,

    Je cherche la règle qui me permettra de définir si :

    Ils se sont rendu(s) propriétaires du bien.
    Ils se sont donné(s) la main.

    Autour de moi, tout le monde y va de son petit avis (centré généralement autour de l'auxiliaire être, mais là n'est pas la question!), mais personne n'est capable de me donner la règle de grammaire qui me permettra d'affronter ces ^"@# verbes pronominaux, quand quelque chose (COD ou autre) est placé derrière...

    Merci de m'aider à ne pas sombrer dans la folie je n'en suis pas loin!
  • Je crois qu'Edy a répondu récemment qu'il n'y a pas d'accord, mais pas fichue de me rappeler dans quel fil
    Mais, patiente, il va passer par là et tu auras toutes les lumières qu'il te faut
  • Bonjour,
    Morue a écrit :
    Je cherche la règle qui me permettra de définir si :

    Ils se sont rendu(s) propriétaires du bien.
    Ils se sont donné(s) la main.
    Vous trouverez ces règles au message 78, page 8 de cette discussion :
    Edy y a écrit : (extraits ; en "gras" ce qui vous concerne) :
    B) PRONOMINAL RÉFLÉCHI OU RÉCIPROQUE (auxiliés avec être mis pour avoir)

    1 PRONOM PERSONNEL C.O.D. → ACCORD AVEC LE C.O.D. ANTÉPOSÉ (ET DONC AVEC LE SUJET)
    * Elle s'est BAIGNÉE / REGARDÉE / MAQUILLÉE.
    * Elle s'est DONNÉE à moi et c'est elle qui m'a eu (Sacha Guitry).
    * Elles se sont VUES / RENCONTRÉES. (Réciprocité)
    Même règle si le c.o.d. a un attribut :
    * Ils se sont DÉCLARÉS malades.

    * Elle s'est CRUE sauvée.

    2 PRONOM PERSONNEL C.O.I.

    a- PAS DE C.O.D. OU C.O.D. POSTPOSÉ → INVARIABILITÉ
    * Elles se (COI) sont ÉCRIT / NUI.
    * Je ne me (COI) suis pas LAVÉ les mains (COD postposé) depuis Ponce Pilate (Jules Renard).
    * Je me (COI) suis FAIT auprès de ma femme une solide réputation (COD postposé) de monogame (Pierre Desproges).
    - Ils se sont rendus propriétaires du bien.
    - Ils se sont donné la main.


    Muriel
  • Bonjour,

    Pouvez-vous me confirmer l'accord du participe passé ?

    Elle s'est inventé une belle histoire.

    Merci d'avance
  • Bonsoir !

    * Elle s'est inventé une belle histoire.

    Le COD est postposé : donc, aucun effet sur l'accord.
    Le pronom s' est antéposé, mais c'est un COI (= à elle) : donc, aucun effet non plus.

    → inventé

    → La belle histoire QU'elle s'est inventée.
    Accord puisque le pronom relatif COD est placé avant le verbe (comme il se doit d'ailleurs).
  • Bonjour et merci pour la réponse

    Effectivement, j'ai fait l'erreur, pensant que " elle a inventée une histoire à elle-même " ; j'avais oublié la présence du complément d'objet direct placé avant...

    Bonne journée

    Annelise Bonjour,

    Finalement, je ne suis plus si sûre de la réponse avec ce que je viens de lire sur le bescherelle

    exemple :
    ils se sont lavés les mains ( avoir lavés les mains à eux-mêmes accord avec se )
    ils se sont lavé les mains ( avoir lavé les mains, cod placé après, donc pas d''accord )

    elle s'est inventé une histoire est dans le cas numéro 2, donc pas d'accord

    Qu'en pensez-vous ? J'avais mal lu votre réponse, j'ai dit la même chose que vous !

    Avec mes excuses

    Tout va bien :)

    Merci
  • Bonjour Muriel
    Bien que je sache les règles j’ai de temps en temps des difficultés. Etant étranger, de temps en temps, je ne comprends pas exactement le sens des phrases.
    « Ils se sont donné la main.
    Après avoir lu le dictionnaire j’ai trouvé que ça veut dire « Ils se tenaient (par) la main- puis je pouvais le faire.
    Ici le verbe "se donner" est un verbe réciproque avec un COD « la main » postposé. Puis, on n’accorde pas. Le « se » est COI ( ou COS selon votre point de vue)
    « Ils se sont rendus propriétaires du bien. »
    Pour moi c’est plus difficile.
    Je sais que le verbe non pronominal « rendre » est un verbe transitif direct.
    Qu’est-ce que le rôle de « propriétaires du bien » dans cette phrase? S’il est un ATTRIBUT du sujet, je comprends.
    Puis le verbe se rendre est verbe réfléchi (ou réciproque?) avec un attribut, et il faut accorder parce que le « se » est COD antéposé.
    Ils se sont renduS propriétaires du bien.
    Muriel, explique-moi l’analyse s’Il vous plaît.
    Merci
    Wyn
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Wyn,

    Je ne suis pas Muriel, mais dans la phrase que vous citez "propriétaires" me semble un attribut du COD "se".
    Se rendre est pour moi un verbe réfléchi. "Rendre quelqu'un propriétaire" signifie lui permettre de devenir propriétaire.
    Vous auriez eu moins de difficultés avec un énoncé comme "ils sont devenus propriétaires" où "propriétaires" est attribut du sujet.

    Je vous rassure, 90% des Français sont incapables d'analyser correctement l'énoncé sur lequel vous butez. Peut-être suis-je optimiste de surcroît.
  • Bonjour
    Merci Jean Luc, vous êtes très gentil.
    C’est exact! Je savais bien « Ils sont devenus propriétaires »
    J’avais rencontré "se rendre" + adjectif mais jamais + nom attribut
    Merci
    Wyn
  • Bonjour.
    J'ai un petit doute.
    (Mais ne pense pas appartenir au 10 % ;) )

    Ils = les propriétaires.
    Les propriètaires, ils ont acheté.
    Ils sont devenus (les) propriétaires.
    Les propriétaires le (?) sont devenus en signant l'Acte de Vente.

    Dans la phrase "ils se sont rendus propriétaires" ce dernier mot, ne pourrait-il pas être l'attribut du sujet?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour JSC,

    Je ne crois pas.
    "Ils se sont rendus propriétaires" pourrait être transformé en "ils ont rendu eux-mêmes propriétaires". Dans cette transformation, "propriétaires" est affecté à "eux-mêmes" donc à "se".
  • Bonjour JSC,

    Il faut comprendre la phrase ainsi :

    Ils se sont rendus propriétaires → Ils ont rendu eux-mêmes propriétaires → Ils ont rendu qui ? (eux-mêmes = COD). La qualité de "propriétaires" est "attribuée" à eux-mêmes (COD), et non à "ils" (sujet).

    Muriel
  • Grand merci à votre lucidité, Jean-Luc et Muriel.
  • Bonsoir !

    Je suis entièrement d'accord.
    Je n'interviens que pour en faire un attribut du sujet :
    → Ils sont devenus propriétaires.

    Dans mon projet, j'ai comparé :
    * Ma voiture fait vieille. (Faire = sembler. Attribut du sujet.)
    * Ma voiture se fait vieille. (Se faire = devenir. Attribut su sujet.)
    * Ma femme se fait belle. (Attribut du COD "se".)
  • Bonjour,

    Pourriez-vous éclairer ma lanterne?

    Voici la phrase : (...) aux manifestations festives (...) , qui se sont trouvé cantonnées aux héritiers néerlandophones du vieux duché.

    Comment accordez-vous trouvé(es)?et surtout pourquoi?

    D'avance un tout grand merci,
  • trouvées
    Mais une manifestation ne se cantonne pas sur des personnes, mais à un endroit
    Pour les accords de ces verbes, voir l'excellente page très complète que vient de publier notre ami Edy
  • Question urgente:

    est-ce qu'il est:
    -elle s'est plaint
    -elle s'est plainte

    Je pense la deuxième, mais je ne suis pas sûre...

    Merci de votré réponse
  • Bonjour, Liesbet.
    Tu trouveras des analogies dans les message #78 de ce fil. :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.