Quelle prépa et quelle filière choisir ?

Bonjour,
Je suis actuellement en Seconde Générale Européenne (options SES, Littérature et Société et Latin), et je me pose deux grandes questions au sujet de mon orientation.
Tout d'abord, j'aimerais intégrer après mon bac une prépa littéraire, et la Littérature et les Sciences Sociales m'intéressent particulièrement, c'est donc pour cela que j'envisageais une prépa B/L, mais j'ai appris en me renseignant que les Maths étaient très importants et je ne suis non seulement pas la meilleure dans cette matière, mais elle m'ennuie aussi profondément. Et la prépa A/L me tente beaucoup mais je doute fortement qu'elle me permette d'accéder par la suite à une école de Communication (comme la CELSA par exemple) ou à une école de Commerce. Aussi, le bac L (option Mathématiques) m'intéresse beaucoup car j'adore la Littérature et que la Philosophie a l'air fascinant mais je pense qu'il faudrait plutôt que j'envisage un bac ES afin de m'ouvrir plus de portes dans les domaines de la Communication, du Marketing et des Sciences Sociales.
J'aimerais donc avoir des conseils sur ces problèmes d'orientation, étant donné que je dois choisir une filière provisoire dans très peu de temps.
Merci beaucoup, à l'avance.

Réponses

  • Depuis 2-3 ans, on peut très facilement intégrer une école de commerce (même très bonne - bon là ce n'est pas facile) ou le CELSA après une khâgne A/L. En effet, en plus de passer le concours des ENS (obligatoire), on peut en même temps postuler pour d'autres écoles (celsa, écoles de commerce multiples, écoles de traduction...). Les élèves sont donc sélectionnés sur le programme de l'ENS, pas de programmes à travailler en plus. C'est devenu un débouché très courant de la khâgne. Tu es donc totalement libre dans le choix de ta filière; les écoles de commerce et Celsa recrutent en connaissance de cause des littéraires puis les forment.
  • Oui, la prépa A/L ne te bloquera en rien bien au contraire ! Et si les maths t'ennuient vraiment, je ne pense pas que la B/L soit une très bonne idée... Après je ne suis pas en B/L, il faudrait des élèves de B/L qui te parleraient bien mieux que moi de tout ça. Mais de ce que je sais, les maths font partie des matières très prenantes, exigeantes (une bonne partie des B/L sont issus de S je crois), le donc peut-être vaut-il mieux y réfléchir avant...
  • Au niveau du bac, comme au niveau de la prépa, je pense que vous avez intérêt à choisir ce qui vous "botte" le plus. Non seulement, cela vous permettra d'y prendre plaisir, mais encore, vous mettez les chances de votre côté -travailler à contre-courant n'est que rarement productif, me semble-t-il-. Bref, ES ou L, ce n'est pas très important -à vous de voir selon vos envies-, et il vaut mieux une A/L.
  • Oui, je confirme pour les nombreux débouchés en A/L.
    Si tu prépares sérieusement le CELSA, il n'y a pas de raison que tu échoues (3 admis sur 6 dans ma promo).
    Pour les écoles de commerce, c'est pareil. 1 admis à l'ESSEC, 2 admis à l'ESCP, 2 à l'ECS Toulouse et 2 à Reims/Rouen dans ma promo. Et je n'étais pas dans une grande prépa parisienne.

    Conclusion: fonce en A/L :)
  • Merci beaucoup pour toutes ces réponses, qui m'aident à faire mon choix : Je vais faire une prépa A/L et j'inscris sur ma fiche d'orientation les filières ES et L sans ordre de préférence pour ce trimestre afin d'avoir un avis global de la part de tous mes professeurs.
  • Bonsoir ma fille Marion souhaiterai faire une preparation cpeg au lycee paul cezanne a aix en Provence pour présenter le concours ens Lyon dans le domaine suivant dans le but de devenir professeur d'anglais

    Domaine : Arts Lettres Langues
    Mention : Langues et cultures étrangères
    Spécialité : Etudes anglophones

    Nous avons plusieurs questions

    Quelle option choisir ?
    La preparation a/l est-elle la mieux adaptée ?
    Connaissez vous le lycee comment est l'ambiance générale ?
    Les résultats de ce lycee sont-ils bons ?

    Nous avons cherche des informations sur le net mais j'avoue que nous sommes un peu perdu
    Si vous avez une expérience dans ce domaine d'avance merci pour votre retour
    Krisstine
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Bonsoir,

    J'ai fait ma khâgne à Cézanne il y a quelques années.

    Simplement pour que la chose soit claire pour vous : l'ens Lyon est un concours sélectif et n'est pas nécessaire pour devenir professeur d'anglais: si votre fille n'a pas l'ens, elle peut très bien s'inscrire directement en L3 d'anglais à la fac puis en master enseignement pour devenir professeur.
    Pour l'option, anglais bien sûr.
    L'ambiance dépend des promos, celle de la mienne fut excellente, elle de l'année précédente exécrable.
    Le lycée est très sympa, il y a du sport proposé le mercredi soir, la montagne pas loin.
    "de mon temps" nous avions quelques admissibles à l'ens avec un ou deux admis (dans les options lettres modernes, lettres classiques et espagnol), et pas mal de sous-a mais la réforme a changé la donne, il y toujours des admissibles à ma connaissance mais pas ou peu d'admis.

    Je fais un peu court mais n'hésitez pas à ma poser des questions plus précises :)
  • Titania, moi aussi j'ai fait ma prépa là-bas, il y a...quelques années, on va dire ça aussi (en fait pas mal d'années !). L'ambiance était bonne et c'était une prépa considérée comme très correcte, le fait de vivre à Aix était bien agréable. Si votre fille veut devenir professeur, inutile d'être admis à l'ENS (cela reste rarissime), mais c'est une bonne formation pour passer ensuite les concours d'enseignement.
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Dans les points "négatifs" je dirais que la prépa est à l'opposé de la fac et de la BU mais en soi on a pas spécialement le temps de s'y rendre.

    Il y a une résidence étudiante très sympa juste au dessus du lycée, assez spacieuse et lumineuse avec salle de bain et un coin cuisine dans chaque studio.
    Les parcs (La Torse par exemple) ainsi que la piscine et les terrains de sport sont proches du lycée et permettent d'aller s'y défouler de temps en temps.
    Aix est une ville agréable, l'importante zone piétonne permet de s'y déplacer facilement et il y a quelques coins sympas : le "crêpe à gogo"!, les bouquinistes (de moins en moins nombreux hélas), l'opéra, les bars...

    @ Ammy : mes quelques années sont assez récentes (2010) mais il est bien possible que nous ayons eu les mêmes enseignants !
  • Bonsoir

    Merci beaucoup pour votre réponse mais j'aurai besoin d'un petit éclaircissement
    Quelle différence y a t-il entre les admissibles et les admis ?
    Je me pose quelques questions quand je lis qu il n'y a pas ou peu d'admis.

    Nous habitons proche d'air en Provence donc nous connaissons la ville qui c'est var est très sympathique

    Christine
  • Les admissibles sont les recalés aux épreuves orales. Les sous-admissibles sont les recalés dès les épreuves écrites qui ont néanmoins atteint une certaine note moyenne déterminée par l'école.

    Cordialement.
  • Et les admis ont réussi épreuves écrites et orales... Il faut savoir qu'on a coutume de mesurer le niveau des prépas littéraires en fonction du nombre d'admis mais aussi d'admissibles voire de sous-admissibles car de très nombreuses prépas ont 0 admis, ou 1 ou 2 (ce qui est déjà beaucoup !). La plupart des élèves vont en prépa littéraire dans le but d'avoir une solide culture générale et une bonne méthodologie, souvent aussi pour rester dans un contexte très encadré (comme en lycée) par rapport à la fac, avec de bons et très bons élèves. Très peu d'entre eux espèrent réellement être admis, ce n'est pas comme en maths sup (les grandes écoles scientifiques sont beaucoup plus nombreuses). La prépa, même une prépa modeste, est une bonne formation globale, on se retrouve bien armé pour passer les concours d'enseignement ensuite.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.