LLCE anglais : quelle université choisir ?

Bonjour à tous,

je suis actuellement en terminale littéraire et je compte faire une LLCE anglais en septembre. Je me demandais si toutes les universités a Paris sont considérées comme "bonnes" ? Car il y en a un certain nombre et je ne sais pas laquelle choisir, si vous pouvez me conseiller

Merci.

Réponses

  • Bonjour,
    Quel fac à tu choisi ?
    Tu es content(e) de la llce ? :)
  • Bonjour, je vois qu'il n'y a plus de réponses depuis 2014 mais je tente quand même le coup!
    Je m'apprête à commencer une LLCE anglais à distance et j'hésite entre Nanterre Paris X et La Sorbonne Nouvelle III. J'ai lu beaucoup d'avis négatifs concernant le côté admin, la disponibilité des cours en ligne ainsi que des profs, surtout en ce qui concerne Paris III. Y a-t-il des changements? J'avoue que ça me fait peur de perdre des semaines de cours à cause d'une mauvaise organisation interne... je remercie quiconque ait de l'expérience à ce sujet de la partager ici.
  • Nuage96Nuage96 Membre
    Bonjour, je compte aussi m'inscrire en LLCE anglais à distance, pour ma L3. Je ne savais pas que Paris 10 proposait aussi une formation à distance !
  • Nuage96, Paris Nanterre offre bien la LLCE à distance. Tu trouveras toute l'info sur lear site. As-tu de l'expérience en formation à distance? Où as-tu completé tes L1 et L2? Je ne sais pas encore laquelle choisir, et j'ai aussi l'option de la faire avec l'université de Lorraine.
  • Bonjour, excuses moi de te répondre aussi tard. J'ai validé ma L1 et je suis en L2 à Paris 13. J'ai toujours étudié en présentiel :/
  • Bonjour

    Je sais que ce forum date un peu mais je recherche des informations sur la licence d'anglais enseignée à distance en France.

    J'étais inscrite à la sorbonne nouvelle mais l'organisation est tellement mauvaise que je dois recommencer mon année : les dates d'examens étaient fausses ou avancées à la dernière minute pour la Mineure.

    J'habite Chartres et souhaite trouver une université qui n'est pas trop loin.

    Merci pour vos réponses.

    Catherine

  • Lucid_LynxLucid_Lynx Membre
    25 août modifié

    Je confirme que le service d'enseignement à distance (l'ENEAD) ainsi que, et surtout, les services administratifs de Sorbonne Nouvelle sont notoirement incompétents. Plusieurs de mes anciens élèves ou étudiants y étaient inscrits (et même un proche familial), parfois sur mes conseils pour certaines filières, et je le regrette amèrement.

    Il existe d'autres universités à Paris, qui ne semblent pas, à ma (maigre) connaissance, avoir ces problèmes fonctionnels. Sinon, pourquoi pas Tours (Français Rabelais) ou Poitiers, qui sont accessibles en train depuis Chartres assez facilement (si ma mémoire est bonne) ?

    Question bête, mais si vous cherchez une formation à distance, la... distance importe peu, non ? La présence pour les examens n'est pas toujours requise et au pire, il s'agit d'un ou deux déplacements par année scolaire. La France n'est pas si grande. Je ne connais évidemment pas votre situation personnelle et vos moyens.

  • TheRedRoomTheRedRoom Modérateur

    Malheureusement, depuis Chartres, pas de train direct jusqu'à Tours ou Poitiers, ni même Orléans... Finalement, à part Paris, c'est peut-être Le Mans qui est plus facilement accessible en train, mais je ne sais pas s'ils font des licences à distance.

    Pour ce qui est du service d'enseignement à distance de Paris 3, je suis bien désolée que ça ce soit mal passé. Y ayant travaillé plusieurs années, je sais que les personnes qui y sont y mettent tout leur cœur (enfin pour ceux que je connais), mais les moyens ne sont pas les mêmes que le modèle en la matière, qu'est l'Open University britannique.

    Néanmoins l'année 2021 a été particulièrement difficile, et je ne connais pas d'université où la tenue des examens n'a pas été perturbée... Des changements de dernière minute, des problèmes d'organisation, des problèmes adiminstratifs... (que faire quand le protocole sanitaire pour la tenue des examens change à la dernière minute ? Quand l'enseignant responsable de l'UE est positif ou cas contact et doit être isolé, alors que personne d'autre n'est prévu pour surveiller l'examen ? etc.)

    Bref, je ne suis malheureusement pas vraiment sûre que l'organisation soit bien meilleure ailleurs ou l'année prochaine, malheureusement !

  • Lucid_LynxLucid_Lynx Membre
    26 août modifié

    Merci de m'avoir corrigé, je croyais que Chartres était sur la même "ligne" Bordeaux-Tours-Paris. J'avoue ma méconnaissance géographique de ce pays où je n'ai vécu que peu de temps et à un âge embrumé par des préoccupations autres...

    Ma remarque concernant Sorbonne Nouvelle n'était absolument pas liée aux circonstances sanitaires : les déboires des personnes connues ont eu lieu avant mars 2020 et l'émergence de la coronafolie. J'insiste : je ne me fonde pas sur un seul témoignage, mais plusieurs, et de profils forts différents (adultes en reprise d'études, étudiants étrangers, ainsi que ma propre épouse pour un master à distance).

    D'une part, les administratifs étaient incompétents et de mauvaise volonté (c'est malheureusement fréquent chez cette espèce humaine qu'est le bureaucrate), d'autre part le corps enseignant était très hétérogène.

    Administrativement, il faut attendre des mois ou des années pour obtenir des documents ou pour faire valoir ses droits. Deux de mes connaissances, dont mon épouse, attendent toujours leurs relevés de notes, trois ans après avoir reçu le diplôme, qui lui a pris une année pour être édité... Il y a un mépris total pour la vie des gens, car ces documents sont nécessaires pour la poursuite d'étude. Un de mes anciens étudiants fut contraint de repousser son entrée en doctorat faute d'avoir les documents attestant de ses résultats en master. L'absence de réponse et les propos hors sujet semblent la norme chez ces agents administratifs, qui n'ont pas la moindre idée de la réalité étudiante et académique.

    Certains professeurs offrent un cours solide, progressif, pertinent et communiquent avec leurs étudiants, y compris "à distance". D'autres balancent un PDF fort superficiel en début de semestre et disparaissent de la circulation, revenant en coup de vent en fin de session pour pondre un sujet complètement hors sol et sans lien avec le "cours" fourni. Dans le domaine "lettres" et "langues vivantes" (espagnol, anglais), j'ai dans l'ensemble été déçu par le contenu académique, souvent faible, superficiel, quand ce n'était pas déontologiquement discutable (notamment en master, dans les cours de méthodologie, d'initiation à la recherche, principes de la recherche-action, etc.).

    De même, les travaux corrigés ou les rapports de correction (mémoires, compte-rendus,...) que j'ai pu lire présentaient des remarques et des commentaires franchement déplacés, que je n'avais jamais constaté ailleurs dans ma carrière d'enseignant, sauf cas particulier et rapidement pris en charge (en général par un licenciement...). Je ne détaillerai pas car je ne souhaite pas entrer dans le registre de l'anecdotique. Pour sûr qu'on rigolerait bien...

    J'ai donc bien plusieurs témoignages d'une mauvaise expérience avec l'ENEAD de Sorbonne Nouvelle. Dans le réseau pour lequel je travaille (enseignement français à l'étranger, célèbre réseau dont je tairais le nom ;-), nous disposons tout de même d'outils et d'indicateurs pour le suivi des anciens élèves. L'expérience de ma propre épouse influe évidemment mon témoignage aussi.

    À l'échelle des 4 à 5 dernières années, je n'ai eu aucun retour aussi négatif à propos d'une université ou d'un service d'enseignement à distance (précision : du domaine public, puisque les déboires du supérieur privé ne sont plus à prouver). Je suis donc convaincu qu'il y a des dysfonctionnements structurels à Sorbonne Nouvelle, qui n'existent ou ne se manifestent pas dans de telles proportions dans les autres universités. Que mon témoignage n'occulte pas l'immense travail réalisé par les universités françaises, qui ont fort à faire au fil des réformes et des calculs des gouvernements successifs, universités publiques et accessibles à tous (bon, un peu moins maintenant, mais c'est un autre débat), comme j'aime le rappeler à chaque occasion.

    Bien sûr, mon avis est à relativiser, comme tout témoignage, mais devant l'ampleur des choix possibles, je persiste à conseiller une autre université, surtout pour un parcours aussi répandu que celui-ci.

    PS : Je viens de vérifier pour la ligne de train, Chartres est tout de même très proche de la ligne de TGV à laquelle je pensais (Paris-Bordeaux). Ma géographie n'est pas si parcellaire !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.