Faire le portrait d'un personnage chaste

Chasteté au 17ème siècle.Coucou à tous!

Je suis élève en première S, et j'ai une écriture d'invention à réaliser.

Je dois, dans celle-ci, faire le portrait d'un personnage qui était chaste, mais qui ne l'est plus.

Je suis depuis plus d'une heure à la recherche d'informations sur ce qu'est la chasteté et sur ce qu'elle représente à ce siècle, et j'ai trouvé qu'il s'agissait de l'abstinence sexuelle avant le mariage.

Je rame par contre à trouver des exemples sur comment mon personnage faisait croire qu'il était chaste, alors que pas du tout.

---> J'ai la possibilité de remplacer la chasteté par la dévotion (ce qui reviendrait à faire de mon personnage un faux dévot de ma partie 2 et a écrire dans la partie 1 ce qui faisait penser qu'il l'était)

Je pense que ma partie ''pas du tout'' sera beaucoup plus simple quand j'aurais trouvé comment il aurait plus dissimuler sa luxure/ sa fausse dévotion

Merci d'avançe, chaque idée est la bienvenue, sur n'importe laquelle des deux idées !

Réponses

  • L'abstinence sexuelle avant le mariage est un aspect de la chasteté, mais ce n'est pas le seul.
    La chasteté consiste à ne pas mettre le sexe à la place de la tête, à respecter l'autre et à se respecter soi-même : les hommes chastes, pour prendre un exemple contemporain, ne lisent pas Playboy et ne regardent pas de films porno, mais ils ont une femme et des enfants.

    Dissimuler sa luxure n'est pas bien difficile : de nos jours encore, quand on démasque un pédophile, les voisins disent en chœur : on ne se serait jamais douté, il était si poli et si gentil !
    Un jeune homme du XVIIe siècle ne va pas au cabaret, ne fréquente pas les cercles de jeu et se retire souvent dans sa chambre pour y étudier... et il fait entrer des femmes par un escalier de service. Ni vu, ni connu...
  • JehanJehan Modérateur
    Selon le Robert, chaste a deux acceptions, une ancienne et une moderne.
    1. Vieux. Qui s'abstient des plaisirs jugés illicites et des pensées impures.
    2. Mod. Qui s'abstient volontairement de toutes relations sexuelles.
    Donc l'homme contemporain que vous décrivez est certes chaste, mais seulement au sens ancien du XVIIe siècle.
  • Cela tombe bien, il s'agit de la chasteté au XVII e siècle.
  • JehanJehan Modérateur
    Eh bien, je n'ai pas dit que ça tombait mal...
    Puisque justement dans la consigne il ne s'agit pas d'un homme contemporain.
  • Cela dit, pour expliquer à un ado de 2013 ce que signifie :
    [s'abstenir] des plaisirs jugés illicites et des pensées impures.

    ce n'est pas une si mauvaise idée que de traduire : pas de porno.
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, ce détail-là est parlant, c'est vrai.
    Mais pourquoi un homme contemporain "chaste" au vieux sens du terme aurait-il forcément une femme et des enfants ?
  • Parce que chaste ne signifie pas vierge, tout simplement.
  • JehanJehan Modérateur
    Disons que la chasteté n'implique pas forcément la virginité...
    Mais on peut tout de même aussi être chaste, vierge, célibataire et sans enfant.
    Rien d'incompatible.
    Cela dit, je comprends que c'était dans un souci pédagogique.
  • Effectivement, si l'on est vierge, on n'a pas d'enfant.
    On peut cependant rester vierge dans le mariage, comme Eugénie Grandet.
    On peut même être vierge sans être chaste.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.