Grammaire française Participe passé

Apparemment aucun poste sur ce sujet n'a été ouvert (quelques mentions çà et là).

Voici trois liens :
[Lien invalide.]
https://fr.wiktionary.org/wiki/Annexe:Pl%C3%A9onasmes_en_fran%C3%A7ais
http://monsu.desiderio.free.fr/atelier/pleonasmes.html

Des commentaires, ajouts, précisions ?
Mots clés :
«1

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Intéressant !

    Beaucoup sont de vrais pléonasmes, effectivement.
    Mais il y a pas mal d'intrus là-dedans.

    Commençons... par le premier.

    Même si le latin altus est à l'origine des deux mots, "à haute altitude" n'est pas vraiment un pléonasme...
    Une altitude n'est pas forcément élevée par définition.
    Un avion peut voler à basse altitude.

    Un autre...

    Allumer la lumière. Pourquoi pléonasme ? On ne peut rien allumer d'autre ?
    Et notons que lumière a ici le sens d' "appareil d'éclairage".
    Et dans ce sens, on peut aussi baisser la lumière, ou même l'éteindre.

    Un autre...

    Composer ensemble. Pourquoi pléonasme ? On ne peut pas composer chacun de son côté ?

    (à suivre) ;)
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Jehan a écrit:
    Composer ensemble. Pourquoi pléonasme ? On ne peut pas composer chacun de son côté ?

    Ça doit dépendre du sens. Dans son sens intransitif "Chercher à s'accorder, avec un adversaire, sur un différend ; s'efforcer de trouver un compromis, un accommodement ", il semble difficile de composer chacun de son côté !
  • JehanJehan Modérateur
    Je me le suis dit aussi... Mais l'inventaire des pléonasmes n'entre pas dans ces détails, ce qui peut laisser croire que c'est un pléonasme quel que soit le sens du verbe.
  • lamaneur a écrit:
    Jehan a écrit:
    Composer ensemble. Pourquoi pléonasme ? On ne peut pas composer chacun de son côté ?

    Ça doit dépendre du sens. Dans son sens intransitif "Chercher à s'accorder, avec un adversaire, sur un différend ; s'efforcer de trouver un compromis, un accommodement ", il semble difficile de composer chacun de son côté !

    Quant à Beethoven, il a composé tout seul sa 9ème symphonie, je vous l'assure... :D
  • À haute altitude: tout à fait d'accord avec vous. On parle aussi d' espèces, de régions ou de zones de basse, de moyenne ou de haute altitude.

    Allumer la lumière : le cas est moins évident ici.

    allumer = mettre le feu à (Littré)

    d'autres définitions :

    Rendre lumineux, éclairer. Pas applicable.

    Faire fonctionner, actionner un appareil électrique. Et donc on allume une lampe, un réverbère, un lustre, mais pas la lumière. Sauf s'il existe une définition où lumière = dispositif électrique (ou autre) conçu pour produire de la ... lumière, mais est-ce le cas ? On achète une ampoule électrique, pas une lumière.
    Fiat lux ! :D
  • JehanJehan Modérateur
    Continuons les commentaires sur ces listes de pléonasmes...


    Applaudir des deux mains est un pléonasme à valeur intensive, qui renchérit sur le simple applaudir.
    C'est "applaudir très fort". Défendable, donc.

    Assez satisfaisant . Malgré l'étymologie commune (du latin satis), je n'y vois pas un réel pléonasme. L'adverbe n'a pas ici le sens de "suffisamment", mais de "moyennement, à un degré moyen", comme dans assez joli.
    Peu satisfaisant, assez satisfaisant, très satisfaisant.
  • Verbatim a écrit:
    Fiat lux ! :D
    La formule marche-t-elle ? Voyons voir... Fiat lux !
  • Sed lux jam exstat...
  • En fait, "Allumer la lumière" pose des problèmes non en tant que pléonasme, puisque, comme le rappelle Jehan, on peut allumer autre chose que la lumière, mais plutôt sur un plan sémantique, car, matériellement, on ne peut allumer la lumière, pas plus qu'allumer le feu ou allumer du feu.


    Sed lux jam exstat...

    sous votre plume, toujours ! ;)

    Voyons voir...

    Qu'en pensent nos experts, pléonasme ou pas ?
  • "Voyons voir" ne me paraît pas être un pléonasme, mais une figure rhétorique dé répétition dont j'ai oublié le nom (peut-être une antanaclase?).
    Il me semble que dans ces listes, le "taux d'alcoolémie" a été oublié, l'alcoolémie étant elle-même un taux.
  • JehanJehan Modérateur
    "Allumer la lumière" pose des problèmes non en tant que pléonasme, puisque, comme le rappelle Jehan, on peut allumer autre chose que la lumière, mais plutôt sur un plan sémantique, car, matériellement, on ne peut allumer la lumière, pas plus qu'allumer le feu ou allumer du feu.
    Ne soyons pas exagérément puristes. Quels sont les mots qui gardent un sens pur et ne connaissent pas de légère extension d'emploi ? D'autant que l'on comprend sans équivoque.

    Petit Robert :
    1. Mettre le feu à. Allumer du bois sec, la mèche d'un explosif. « Il prit la cigarette, l'alluma au briquet » (Genevoix). Allumer le gaz. Par méton. (contenu) Allumer une pipe.
    Par extension Allumer le feu, le faire. Pyromane qui allume des feux de forêt.

    Quant à Voyons voir , je le range dans la catégorie des pléonasmes licites à valeur expressive de renforcement. D'autant que Voyons seul peut exprimer d'autre nuances, et que l'infinitif voir, comme le note le Trésor de la Langue française, a ici une valeur quasiment adverbiale et sert surtout familièrement à accentuer l'impératif qu'il précède : Dis voir, donne voir, écoute voir.
  • Que pensez-vous de : mon avis personnel ...; mon opinion personnelle ...
  • Moi, je pense qu'on peut allumer le feu avec l'autorité de Johnny...
  • Assez satisfaisant est emprunté au vocabulaire de la notation chez certains enseignants. :D

    Après entretien préalable
    : on peut se situer dans le temps avant un entretien qui peut être par exemple préalable à un licenciement...

    Avoir un avenir devant soi
    : qui a dit que son avenir était derrière lui, pour signifier sa vieillesse ?

    Bref résumé : d'accord sur le plan étymologique, mais j'ai connu des orateurs qui faisaient de longs résumés...

    But final ou intermédiaire : on peut se donner un plan d'actions avec des phases qui ont des buts intermédiaires (par rapport au projet d'ensemble), non ?


    A suivre aussi... :P
  • Verbatim a écrit:
    Que pensez-vous de : mon avis personnel ...; mon opinion personnelle ...


    Vous disiez élève Verbatim ? :D

    Personne ne se mouille ?
  • JehanJehan Modérateur
    Pléonasmes expressifs d'insistance...
    Comme mon avis à moi, mon opinion à moi...
    Un peu égocentriques et m'as-tu-vu, certes.
    Mais on a vu pire.
  • Donc pléonasme, c'est bien mon avis. Il est hélas omniprésent, même chez les intellectuels.

    -j'exprime ici une opinion personnelle....

    ou

    -mon opinion est que....

    mais "mon opinion personnelle [à moi qui m'appartient personnellement]", pitié ! :D

    sans rapport avec ce qui précède, on trouve aussi :

    -suinter à l'extérieur
    -infiltrer à l'intérieur
  • JehanJehan Modérateur
    J'exprime ici une opinion personnelle....
    n'est même pas un pléonasme d'insistance, puisqu'on pourrait exprimer aussi bien l'opinion de quelqu'un d'autre : J'exprime ici une opinion largement répandue...
    J'exprime ici mon opinion personnelle serait en revanche un vrai pléonasme d'insistance.
    Mais la catégorie "pléonasme d'insistance", à valeur expressive, comme "applaudir des deux mains" est un fait de langue et un effet de style... Pas répréhensible par essence.

    En revanche, on ne voit guère d'excuse pour suinter à l'extérieur ou infiltrer à l'intérieur...
  • -j'exprime ici une opinion personnelle....

    ou

    -mon opinion est que....

    étaient donnés comme exemples à suivre, et non comme pléonasmes.
  • Verbatim a écrit:
    sans rapport avec ce qui précède, on trouve aussi :

    -suinter à l'extérieur
    -infiltrer à l'intérieur

    infiltrer est un peu plus complexe. Pour infiltrer à l'extérieur, on a trouvé exfiltrer.

    Quant à suinter, il me semble que l'on suinte plutôt par (les pores), ou alors le long de ou à la surface de...

    Mais moi je n'exprime que mon opinion personnelle à moi, la mienne quoi :D

    (Aaaah, ce "moi je" :lol: )
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.