Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour je suis en 1ère S et j'ai une dissertation à faire pour le vendredi 11 mai (le lendemain de mon anniversaire =)) qui est la suivante : "La poésie n'a d'autre but qu'elle même " affirme Baudelaire, qu'en pensez-vous?

J'ai essayé de chercher des arguments pour et contre cette thèse mais vu que je ne comprend pas très bien la citation de Baudelaire c'est assez difficile, pourriez-vous m'aider? Merci beaucoup
Mots clés :
«134

Réponses

  • "La poésie n'a d'autre but qu'elle même "
    Si je ne m'abuse, c'est un peu la théorie du parnasse, "L'art pour l'art".
    Et toi, qu'en penses-tu?
    Tu fais une partie "contre" l'avis de Baudelaire (autres buts de la poésie, poésie engagé par exemple, poésie lyrique, l'expression de soi...) et puis une autre ou tu vas dans son sens.
  • Merci beaucoup fm_doll pour ta réponse, pour la partie "contre Baudelaire" j'avais déja des idées que tu as reprises ce qui me rassure =) mais mon problème c'est la première partie puisque la citation de Baudelaire est assez compliquée et pas très claire pour moi , pourrais-tu me donner un exemple pour la partie " avec Baudelaire" ? Merci beaucoup et a bientot biz.
  • SKYSKY Membre
    Bonjour tout le monde,

    J'ai un devoir de français à rendre pour bientôt. Il s'agit d'une dissertation en poésie.

    Le sujet est le suivant: "La poésie n’a d’autre but qu'elle même dit Baudelaire dans un de ses écrits théoriques. Vous commenterez et discuterez cette affirmation a la lumières de votre lecture de Spleen et Idéal."

    J'avais pensé a mettre le plan suivant:

    I/ La poésie est avant tout un art (et là je vais développer la théorie de l'art pour l'art)

    II/ Mais c'est aussi un moyen pour le poète de prendre parti
    1/ La poésie engagée
    2/ Les poèmes épiques
    3/ Délivrer un enseignement

    III/ Elle constitue aussi une sorte de thérapie pour le poète
    1/ Sert à l'expression des sentiments
    2/ Sert à la réflexion et la compréhension du monde et de soi


    Je suis pas tout à fait sûre que c'est un bon plan. Pourriez-vous me dire ce que vous en pensez, et si vous avez un autre plan à me proposer, ça ne serait pas de refus!

    J'aurais voulu aussi que vous m'aidiez à trouver des sous-parties pour le I et des exemples de poèmes.

    Niveau: 1ère S

    Merci beaucoup d'avance, :D

    PS: j'ai pensé à parler de l'art du langage dans le III et donc des Pléiades (mais là aussi je sais pas trop quoi dire sur eux ... )
  • "Thérapie" me semble mal choisie, comme si tous les poètes avaient besoin de se soigner. :P

    On parle beaucoup de "l'Art pour l'Art", mais il y avait beaucoup plus de poésie écrite avant Victor Cousin qu'après.
    Formule facile plutôt que mouvement artistique, vaut-elle plus que "travailler plus pour gagner plus", qui emploie la même figure de style?

    Et la poésie qui joue avec les mots (Queneau), ou les chiffres (Ponge)?

    La poésie abstraite?

    Juste quelques idées, je ne suis pas expert en plan. :|
  • La citation est ici sans nuance. En essayant de lui opposer un jugement contraire tu peux trouver comme problématique:la poésie n'a t' elle pas d'autres buts qu'elle même? quels sont les autres buts de la poésie?
    Etudie les caractéristiques et les principes de l'art pour l'art:"Nous croyons à l'autonomie de l'art; l'art pour nous n'est pas le moyen mais le but"(T.Gautier)
    Ton II et ton III sont à mes yeux indissociables c'est-à-dire que ton II pourrait regrouper ces deux aspects de l'antithèse voire même d'autres buts.
    Et puis ensuite dans un III tu pourrais proposer une ouverture.
    Enfin ne perd pas de vue que tu dois t'appuyer sur ta lecture de Spleen et Idéal.
    Bon courage!
  • bonjour à tous
    j'apprécierais fortement l'aide de quelqu'un

    voilà, j'ai une dissertation à rendre pour bientôt dont le sujet est "la poésie n'a pas d'autre but qu'elle même" vous vous interrogerez sur cette déclaration.

    je pensais alors faire un plan dialectique (thèse, antithèse, synthèse), répondant à ma problématique: "la poésie n'a-t-elle pour but qu'elle même?"

    je pensais alors faire comme plan:

    I- la poésie n'a pas d'autre but qu'elle même
    1- autotélisme
    2- poésie pure
    3- parnasse

    II- la poésie peut cependant avoir d'autre but
    1- poésie épique
    2- poésie engagée
    3- poésie lyrique

    III- C'EST LÀ QUE JE BLOQUE

    je en vois pas ce que je peux mettre comme synthèse !!

    comme conclusion je pensais dire que le poète est le créateur de son poème, il peut alors donner un but à son oeuvre (retranscrire des sentiments, s'en servir comme un objet d'action ou de connaissance ...) ou pas. donc la poésie à pour but qu'elle même ou pas, suivant la vision du poète (sur la poésie) qui a crée le poème. je sais pas si c'est vraiment compréhensible ce que je viens d'écrire ...

    j'aimerais vraiment que quelqu'un puisse m'aider à trouver ce que je peux mettre en III, et surtout me dire si tout ce que j'ai mis avant était bien, s'il faut rajouter des choses ou en changer ...


    merci d'avance !!
  • ch0uch0u Membre
    bonjour!
    j'ai une dissertation à faire sur une citation de Baudelaire. Mon sujet est
    "la poésie n'a d'autre but qu'elle même"(Baudelaire). Dans quelle mesure partagez-vous cette conception de la poésie?

    Je ne comprends pas ce que Baudelaire veut dire par "n'a d'autre but qu'elle même".
    Je vois qu'il faut faire un plan dialectique...pour le reste je suis un peu perdue... =|

    Si vous pouviez m'éclairer sur le sens de cette citation...

    merci d'avance..
  • salut !!

    "n'a pas d'autre but qu'elle même", en fait ce que veut dire Baudelaire, c'est que "l'art du mot" ce suffit à lui même, si tu veux c'est la théorie de l'art pour l'art. pour être plus précise, de nombreux poètes comme Mallarmé, Théophile Gautier ou même Valéry, défendent le fait que la vraie poésie est celle qui fait référence à la création poétique, pas celle qui prend en compte le récit: les poètes vont donc favoriser la versification, les rythmes... plutôt que le contenu du poème (expression des sentiments ...).
    voilà j'espère t'avoir aidé un peu
    je te conseil de faire des recherches sur le parnasse, la poésie pure, et l'autotélisme, ça t'aidera vraiment à mieux comprendre la citation !!

    bisousserait il possible que quelqu'un m'aide s'il vous plaît, ma question est un peu plus haut ...
    ça serait vraiment gentil car je n'arrive pas à terminer mon devoir !!
    merci beaucoup
  • ch0uch0u Membre
    ok... oui ca m'a beaucoup aidé!j'aurai pas vraiment pensé à tout cela... :)
    merci
  • Bonjour emmakenya,
    Ton plan me semble très bien, mais il faudra faire très attention dans ton développement avec ta première partie à bien distinguer chaque argument (qui sont très proches les uns des autres).

    Voici une proposition pour ta troisième partie :
    III Mais qu'importe le but du poème ?
    1) Le poème s'adresse avant tout au lecteur pour faire en sorte de modifier sa vision des choses : que ce soit pour susciter un sentiment précis ou modifier sa vision d'une chose n'est en fait pas si important.

    2) Le poème est aussi un dialogue entre le poète et sa sensibilité : que ce soit entre ses propres pensées ou ses sentiments profondément enfouis n'est pas si important. (je sais ça se répète; mais bien énoncés, ces arguments pourraient presque paraître intelligent ;) )

    Je ne suis pas non plus un expert en plan, et je ne suis pas sûr que je me serais risqué à approfondir la troisième partie que je te propose dans mon propre plan. N'y vois donc qu'une suggestion permettant simplement de te faire réfléchir.
  • merci beaucoup
    il vrai que je n'avais pas pensé à cet aspect là j'espère que j'arriverai à bien argumenter cette partie qui semble être la plus dure ...
    merci encore
  • ch0uch0u Membre
    bonsoir
    dites moi...la poésie pure concerne quels auteurs?
  • Le souci de la "poésie pure" s'intensifie dans la 2e moitié du 19e siècle.
    Gautier, les Parnassiens (Leconte - pas Henri, l'autre -, Heredia), les Symbolistes (tiroir fourre-tout où l'on case en vrac Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, et bien d'autres).
    Les deux plus grands maîtres et théoriciens de cette esthétique sont sans doute Mallarmé et Valéry.
  • ch0uch0u Membre
    merci pour votre réponse Jean Luc mais peut on vraiment dire que le parnasse n'a d'autre but que lui même?
    nous en parlions avec une amie mais nous ne sommes pas d'accord. Selon elle le parnasse se rapproche du romantisme et donc la poésie remplirait d'autres fonction...
    merci de votre aide
  • ch0u a écrit:
    ...Selon elle le parnasse se rapproche du romantisme...
    Pour ménager votre amie, je concéderai qu'il peut y avoir, chez des auteurs classés comme parnassiens, des poèmes où subsiste une sensibilité psychologique d'ordre romantique, par exemple dans certaines pièces attendrissantes de Sully Prudhomme, comme le fameux "Vase brisé". Mais ce n'est plus le "grand" romantisme, tour à tour fougueux, désespéré ou "messianique" des Hugo, Musset, Lamartine etc. C'est juste un esprit "fleur bleue".
    Cependant, les maîtres du Parnasse, Leconte de Lisle et surtout Heredia, celui qui est allé le plus loin dans la perfection du sonnet, n'ont plus aucun lien avec le romantisme. Même, ils ont fondé leur esthétique en réaction contre lui (ce qui encore une façon d'être lié à lui, je vous l'accorde, mais bon...).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.