Grammaire française Participe passé

Bonsoir à tous,

Est-ce que quelqu'un pourra m'expliquer la différence entre "à côté" et "d'à côté" ?

Il habite dans la maison d'à côté.
Il habite dans la maison à côté.

Est-ce que les deux phrases se disent ? Y a-t-il une différence ?

Peut -on comprendre que "d'à côté" est un complément du nom, et "à côté" joue le rôle de circonstanciel ?

Merci d'avance pour la réponse.

Réponses

  • Je pense que l'expression d'à côté est parfaitement usuelle. C'est d'ailleurs le titre d'un film de Truffaut - la femme d'à côté (aussi le titre d'un roman - la tombe du mec d'à côté de K. Mazetti). La problématique, c'est que ça claque aux oreilles comme un abus de langage. On peut comparer cette ambiguïté au mot ici. On percevra une légère différence entre les phrases suivantes : les gens d'ici ou les gens ici. Je dirais qu'il s'agit d'un dérivé de l'ablatif latin désignant le lieu d'origine. Quant à lui, à côté (à ne pas confondre avec à-côté - nom commun) est une locution adverbiale. Corrigez-moi le cas échéant.

    Par contre, je ne connais qu'un seul Limpersberg - un quartier du Luxembourg. Tu connais ?
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, à côté est une locution adverbiale, CC de lieu, tout comme ici est un adverbe de lieu.
    Et le complément de nom d'à côté (la maison d'à côté) est donc tout aussi licite que le complément de nom d'ici (les gens d'ici).

    Un adverbe peut très bien se retrouver complément de nom...
    Autres exemples, avec adverbes de temps cette fois :

    Le monde de demain, un ami de toujours...
  • Y a-t-il aussi une différence de sens ?
    Le voisin d'à côté = qui habite littéralement la maison voisine
    Le voisin à côté = qui habite tout près dans le même quartier
    Pure intuition de ma part. :/
  • Les gens à côté - simple notion de lieu.
    Les gens d'à côté - désigne l'origine du sujet (locution adverbiale).

    On peut discerner la différence, mais cela reste très subjectif.
    Pardon :D
  • JehanJehan Modérateur
    Dans les deux cas (précédé ou non d'une préposition) à côté est une locution adverbiale.
    C'est en fait l'introduction par la préposition de qui permet de caractériser en soulignant l'origine et l'appartenance.
    L'absence de préposition indique une localisation plus vague, plus "accidentelle", et moins intrinsèquement attachée au nom ainsi qualifié.
    Mais c'est vrai que c'est assez subjectif, tout ça...
  • Merci beaucoup à vous tous de m'avoir éclairée.

    A Fiodor : En effet, j'habitais pendant quelques années à Limpertsberg, d'où mon ID Limpersberg, le nom de ce quartier luxembourgeois mal orthographié.
  • limpersberg a écrit:
    Il habite dans la maison d'à côté.
    Il habite dans la maison à côté.
    Si l'on veut conserver l'usage, la seconde phrase serait plutôt :
    Il habite la maison d'à côté.

    De plus, dans la maison d'à côté est assez lourd.
  • En fait, bien que cela claque très mal aux oreilles, je ne pense pas qu'il s'agit d'une erreur, car on pourrait utiliser un complément circonstanciel de lieu avec, dans la même phrase, une information différente quant à l'origine du même CC.
    Les gens d'ici dans leur maison ont des habitudes étranges.
    Dans leur lagon les dauphins d'ailleurs s'amusent bien plus qu'ici...

    Les trois phrases sont possibles - mais je reconnais que la "musicalité" n'est pas toujours idéale dans certains cas ++
  • Bonjour.

    Ma question porte plutôt sur la préposition 'de' que le nom 'côté'.
    — Moi, dit mademoiselle de Tonnay-Charente, je pense beaucoup aussi ; mais prenez garde…

    — Elle ne dit rien, fit Montalais, de sorte que ce que pense mademoiselle de Tonnay-Charente, Athénaïs seule le sait.

    — Chut ! s’écria mademoiselle de La Vallière, j’entends des pas qui viennent de ce côté.

    — Eh ! vite ! vite ! dans les roseaux, dit Montalais ; baissez-vous, Athénaïs, vous qui êtes si grande.

    1. Dans "Des pas viennent de ce côté", la valeur de 'de' est-elle 'provenance' ou 'destination' ?

    2. Pour exprimer plus clairement la destination, peut-on dire "Des pas viennent à ce côté" ?

    Enseignez-moi, s'il vous plait.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Question intéressante et pas si simple.
    Dans un premier temps, j'étais tenté de répondre que ce "de" indiquait clairement la provenance : le bruit vient de là, le bruit vient de ce côté (on s'imagine même désigner des yeux le côté d'où vient le bruit). La phrase pourrait alors être : j’entends de ce côté des pas qui viennent.
    Mais à la réflexion, "de ce côté" est peut-être bien à rattacher directement à "venir" : on vient de ce côté, on vient par ici, les pas se rapprochent, c'est alors la destination.
    Voilà le français, qu'on prétend réputé pour sa clarté, pris en flagrant délit d'ambiguïté !

    Malheureusement, la formule "des pas viennent à ce côté" n'est pas possible. On pourrait, pour être clair, dire "des pas viennent vers nous".
  • Merci pour ta précieuse explication.
    Tu me donnes beaucoup d'aide.
    Et je te donne beaucoup de mes remerciements, lamaneur. :)
  • LaoshiLaoshi Membre
    Erreur de ma part. Réponse postée avant d'avoir vue celle de Lamaneur.
  • JehanJehan Modérateur
    Non, Gabiana, le de de "de ce côté" n'exprime pas nécessairement la provenance, dans ce cas précis. C'est plus ambigu.
    Voir les explications de Lamaneur.

    Et voir aussi le Trésor de la Langue française, qui pour définir du côté de, écrit :
    Dans (ou de) la direction de, vers.
  • LaoshiLaoshi Membre
    OK Jehan. Je suis tout à fait d'accord.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.