Nature et fonction de "rien"

Nature et fonction de "rien" dans :

Rien ne peut la remplacer.

merci

Réponses

  • Bonjour!

    Je bloque sur un exercice, une âme charitable pourrait-elle me venir en aide?

    Je doit analyser "rien" dans "je n'en crois rien". Le corrigé indique pronom indéfini. Je ne comprends pas pourquoi ce n'est pas un adverbe de négation ne.. rien.

    Merci pour votre aide,
  • Rien n'est pas un adverbe : c'est un pronom indéfini qui signifie "quelque chose" dans une phrase affirmative (est-il rien de plus beau ?), et "nulle chose" quand il est employé avec la négation ne (je n'en crois rien).
    C'est également un nom masculin qui signifie "chose de peu d'importance, bagatelle" (ils se sont brouillés pour un rien).
  • D'accord. Merci beaucoup pour cette réponse si rapide!
  • JehanJehan Modérateur
    Petites précisions supplémentaires :

    L'ensemble "ne...rien" constitue une locution de négation.
    Le pronom indéfini "rien", en lui-même, n'est pas un adverbe de négation.
    L'adverbe de négation est seulement "ne".

    Le pronom "rien" peut parfois signifier "aucune chose" sans être accompagné de "ne" :
    Que fais-tu ? - Rien...
    Rien à dire !
    C'est cela ou rien.
    C'est mieux que rien.
    Réduire à rien.
    J'ai eu ceci pour rien.
  • JehanJehan Modérateur
    Pronom indéfini, sujet du verbe "peut"...
  • Bonjour.

    Une question s'il vous plait.
    D’ailleurs je parviendrai, certes, et pourrai tout rendre au centuple. Il n’y a dans cette liaison ni crime, ni rien qui puisse faire froncer le sourcil à la vertu la plus sévère.

    Je pense que je comprends le sens de la phrase soulignée.
    Ce que je veux savoir, c'est la possibilité de substitution de 'rien' à 'quelque chose' :
    Il n’y a dans cette liaison ni crime, ni quelque chose qui puisse faire froncer le sourcil à la vertu la plus sévère.

    Peut-on indifféremment utiliser 'quelque chose' à la place de 'rien' ?

    Si non, pourquoi ?

    Merci, d'avance.
  • Cela va bien en présence de ni mais si vous réduisez la phrase à :
    Il n’y a rien dans cette liaison qui puisse faire froncer le sourcil à la vertu la plus sévère.
    alors, il vous faut rajouter pas
    Il n’y a pas quelque chose ou pas quoi que ce soit dans cette liaison qui puisse faire froncer le sourcil à la vertu la plus sévère.
    Le quoi que ce soit passe encore mais quelque chose est lourd.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    "rien" peut avoir son sens positif de "quelque chose", essentiellement quand il est associé à une négation (notamment après "sans") ou dans une interrogation :
    Y a-t-il rien qui vous gêne ici ?
    Le TLF et le dictionnaire de l'Académie (8e édition) donnent pas mal d'exemples.
  • Salut, paulang et lamaneur.

    Vos explications m'aident beaucoup.
    Grand merci ! :)
  • Jehan a écrit:
    Petites précisions supplémentaires :

    L'ensemble "ne...rien" constitue une locution de négation.
    Le pronom indéfini "rien", en lui-même, n'est pas un adverbe de négation.
    L'adverbe de négation est seulement "ne".

    Le pronom "rien" peut parfois signifier "aucune chose" sans être accompagné de "ne" :
    Que fais-tu ? - Rien...
    Rien à dire !
    C'est cela ou rien.
    C'est mieux que rien.
    Réduire à rien.
    J'ai eu ceci pour rien.

    Minuscule précision :

    On qualifie "rien" dans "ne...rien" d'auxiliaire de l'adverbe "ne".
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.