Que sont les axes de la recherche universitaire ?

bonjour tout le monde

aidez moi svp

quel est les axes de la recherche universitaire ??

est ce que c'est vrais le le mémoire , le rapport de stage et la thèse de doctorat :/

Réponses

  • Titania91Titania91 Modérateur
    Bonjour Nacer,

    Je ne suis pas sûre de bien comprendre ta question : qu'entends-tu par "axes de recherche"?

    Veux-tu parler du parcours universitaire?
    En ce cas il se divise en trois parties:
    - la licence - en 3 années, durant laquelle tu peux être amené à faire des stages et des rapports de stage
    - le master - en 2 ans, durant lequel tu peux écrire un ou deux mémoires si tu fais un "master recherche" ou des stages si tu fais un master plus professionnalisant
    - le doctorat - entre 2 à 6 ans (voir plus!) durant lequel tu réalises une thèse de doctorat.
  • Le module est méthodologie
    Névau 2ème année L.M.D français
    - le projet est
    * le fiche T.D
    * le projet de recherche ( les étapes méthodologique du projet de recherche )
    * les axes de la recherche
    L'Enseignaient dit réfère la recherche prcq il n'y pas des étapes méthodologique et dit aussi que poser l'hypothèse dans l'introduction et .......
    Aidez moi et merci d'avence
  • Tu es à l'université avec ton niveau ridicule en français ? Même au collège, je ne voudrais pas de toi comme élève !
  • JehanJehan Modérateur
    Nacer est apparemment étranger...
  • :( :rolleyes:
  • Bonjour.

    Je dois faire deux exposés de niveau universitaire. Je vous écris pour avoir des précisions sur ce qu'un professeur de faculté attend de moi. Je sais que cela ne consiste plus à recueillir des informations dans des livres ou sur n'importe quel site Internet pour ensuite les synthétiser, construire un plan, puis reformuler avec ses propres mots (dans le cadre de l'université, il s'agirait de ce qu'on appelle dangereusement un plagiat).

    Il y a deux semaines, j'ai passé mon exposé sur l'Emile de Rousseau dans le cadre de l'étude des autoannotations de la littérature du 18ème siècle. De ce que j'ai retenu comme critiques du professeur:

    - j'ai repris quasi-entièrement les idées d'un chercheur qui a consacré une étude sur l'Emile. Heureusement que j'ai cité la source et mis entre guillemets les bouts de phrase.
    - J'ai eu la chance de trouver à la Bibliothèque Universitaire une étude entièrement consacrée à mon sujet. Mais j'aurais du lire ce que ce chercheur a écrit et aller plus loin sur son étude.

    Sur ce point, je suis un peu perdu. Qu'est-ce que ça signifie "aller plus loin "? Je me souviens que mon professeur m'a dit de " retourner à la source " pour vérifier que ce que l'auteur a écrit est juste... Il m'a également reproché de ne pas avoir consulté l'édition de la Pléiade de mon oeuvre à l'étude...


    Pour mon exposé sur Patrick Chamoiseau dans le cadre de la littérature comparée (littérature & politique), j'ai trouvé un ouvrage qui semble bien faire le lien entre littérature et politique de l'auteur que j'étudie: Ecrire en pays dominé. Là, j'ai trouvé une étude critique sur cette oeuvre... en anglais. J'ai laissé tomber il n'y a pas longtemps (lol), et en ai trouvé une autre qui analyse d'autres ouvrages en plus de celui que j'ai emprunté. La démarche que je compte faire est de lire soigneusement cette étude (21 pages !...), puis de vérifier ce qui a été dit en lisant les oeuvres qui ont été analysées. De cette manière-là... je pense pouvoir trouver ce qui serait faux dans cette critique et en même temps, je créerai moi-même d'autres réseaux d'interprétations qui seront donc miennes...

    Pour mon exposé sur le scénario sur Freud de Sartre, j'ai trouvé une étude sur Fabula.org. Je pense essayer de trouver le film et vérifier si ce qui a été écrit est juste, à nuancer etc...

    Est-ce comme cela qu'il faut faire dans le but de produire un exposé universitaire ? Y a-t-il d'autres stratégies?...

    Cordialement.

    Encre-et-soupirs.
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Bonjour Encre et soupir,

    Tout dépend de votre niveau universitaire : on ne peut demander le même travail à un étudiant en première année de licence qu'à un étudiant en master 2.

    Tout ouvrage littéraire, critique etc est la propriété de son auteur : il est donc impératif d'en dire la provenance et de citer exactement ses propos. Toute appropriation sans renvoi est considérée comme du plagiat.
    Par "Aller plus loin" votre professeur entendait sans doute une critique, soit de vous, soit d'un autre critique, du commentateur sur lequel vous vous êtes appuyés : on ne peut pas se référer à une seule source, il faut mettre en évidence l'éventail de thèses qui circulent sur un auteur ou une oeuvre.
    Votre professeur a également voulu dire qu'un travail universitaire rigoureux nécessite de TOUJOURS vérifier ce qu'un critique avance : il fait référence de manière implicite ou explicite à un extrait de l'oeuvre qu'il commente? Il faut aller vérifier que la citation ou l'allusion est exacte dans une édition la plus pointue possible : le mieux est de consulter l'édition originale, à défaut la Pléiade.

    En niveau master, peu importe si l'étude est en langue étrangère, il faut être capable de la comprendre ou de se la faire traduire par quelqu'un (ce sont les consignes de mon directeur de recherche), surtout si c'est une langue européenne aussi connue (on nous faire grâce du chinois ou du danois par exemple :) ) Un chercheur universitaire doit être capable de lire un maximum de langues : anglais, espagnol, italien, allemand, latin...

    Entre autres, quelques consignes de recherche :)

    Bonne continuation
  • Bonjour Titania91,

    Je suis actuellement en 3ème année de Lettres & Arts à l'Université de la Polynésie Française. J'ai attaqué mon exposé universitaire sur le scénario de Sartre sur Freud qui est pour... mercredi prochain ! Cela fait deux mois qu'on me l'a donné, en plus d'un exposé sur l'auto-annotation dans l'Emile et de celui de Patrick Chamoiseau qui est repoussé à la semaine suivante... J'ai un semestre beaucoup plus chargé que les quatre précédents, car j'ai un professeur qui ne ménage pas et avec qui j'ai dans trois matières (d'où trois exposés...- les exposés, c'est sa méthode!).

    Actuellement, pour traiter mon sujet d'exposé, j'ai trouvé cet article : http://www.erudit.org/revue/ltp/1985/v41/n2/400169ar.pdf

    J'ai également emprunté à la bibliothèque universitaire Le Scénario Freud de Sartre. Le document du site erudit.org parle bien de cette oeuvre ("La psychanlyse sans l'inconscient? Remarques autour du Scénario Freud de Sartre")... et traite donc bien de mon sujet.

    Qu'est-ce que j'ai retenu de ce que j'ai lu ?

    Qu'on a tendance à caricaturer le fait que Sartre rejette farouchement la psychanalyse, alors qu'en fait, il essaye de concilier ses théories avec celles de Freud.

    Que Le Scénario Freud permettrait de mettre à jour le débat sur la psychanalyse...

    Voilà... en gros, lol.

    Je me sens désemparé, car si j'essaye de faire une démarche universitaire... : j'ai l'impression à ma lecture et à mon appréhension, que je dois me taper les pavé de L'Être et le néant, ainsi que de L'Idiot de la famille. En effet, aux pages 228 à 231, le critique explique que Sartre essaye de concilier ses théories avec celles de Freud. Ainsi, l'article confontre les théories et cite souvent L'Être et le néant, L'idiot de la famille et autres. Ce qui signifierait que je dois me taper la lecture de ces deux pavés ? Lol.

    J'ai eu un peu de mal dans ces pages 228 à 231, parce que le critique sort les notions sartiennes (mauvaise foi et compagnie) et les confrontent avec les notions freudiennes (inconscient et patati patata). Or, mes notions de philosophie se sont envolées après le BAC. Hier soir, j'ai eu l'idée de me rafraîchir un peu la mémoire avec une annale de philo BAC. Ca va mieux, mais il y a toujours des trucs qui m'échappent.

    Hmmmm... Si je comprends bien, peut-être qu'en tant que petit universitaire, je devrais faire mes propres confrontations entre les théories sartiennes et freudiennes... et par conséquent lire l'Etre et le néant, trouver L'Idiot de la famille... Long programme de lecture en perspective pour un exposé dans une semaine...

    Y a-t-il d'autres conseils à me donner pour m'éclairer un peu plus dans ce que je dois faire ?...

    Cordialement.

    Encre-et-soupirs.

    P.S : Oui, ça fait du bien de parler de ses déboires. X_X
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Re,

    Il s'agit donc d'un travail à présenter à l'oral, non à l'écrit et d'un exposé, non d'un mémoire :)
    Rassure toi, les consignes ne seront pas - à mon avis - aussi exigeantes que celles que j'ai formulées plus haut et qui concerne plutôt les étudiants en master.
    S'il est important que tu aies en tête les notions de la philosophie de Sartre il n'est pas nécessaire - là encore à mon avis - de se lancer dans des lectures sans fin et de tout vérifier systématiquement. Je pense que la lecture des passages les plus célèbres doit largement suffire. Après mes connaissances sur le rapport entre Freud et Sartre étant fort limitées, je me contenterai de ces quelques avis de méthodo :)

    Bon courage!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.