Écrire un dialogue entre deux amis : l'un préfère aller voir des comédies au théâtre, l'autre trouve

Bonjour à tous.

Je suis en 1er S et notre professeur de Français nous à demandé de faire un écrit d'invention avec comme sujet:

"Vous composerez un dialogue entre deux amis : l'un préfère aller voir des comédies au théâtre, l'autre trouve que les comédies manquent de sérieux."

Je l'ai rédigé mais j'aimerai votre avis, afin que vous me disiez ce qu'il ne va pas et comment je pourrais l'amélioré :)

Merci d'avance


Deux connaissances, Pierre et Ektoras se croisent à la sortie d’une comédie, « L’Avare » de Molière. Pierre est généralement calme, joyeux et aime argumenter mais reste maladroit, en revanche, Ektoras est plutôt colérique et déterminé à ne pas changer ses avis.

Pierre, s’avançant vers Ektoras qui ne l’avait pas remarqué – Hé ! Ektoras !
Ektoras, - Tiens, bonjour Pierre.
Pierre, - J’ignorai que vous étiez venu voir cette pièce.
Ektoras, - Oui… C’était plutôt ma femme qui le voulait. Je n’apprécie pas vraiment les comédies. Rien ne vaut une bonne tragédie, voir même un drame romantique.
Pierre, - Tiens donc ? Pourquoi cela ?
Ektoras, - Et bien… La tragédie est comment dire… Instructive… Elle dénonce les défauts de la société en…
Pierre, interrompant Ektoras – La comédie aussi ! Prenons, par exemple, la pièce que nous venons de voir…
Ektoras, l’interrompant à son tour – Je me suis endormi, c’est ma femme qui m’a réveillé à la fin.
Pierre, d’un ton cynique – Pourtant ça ne vous aurez pas fait de mal de la voir ! Bref, je disais donc, dans la pièce que JE viens de voir, Harpagon est un horrible personnage qui, comme le nom de la pièce l’indique, est l’avarice en personne !
Ektoras, ne comprenant pas trop – Heu… Où voulez vous en venir ?
Pierre, - Et bien Molière n’hésite pas à dénoncer les défauts et les horribles caractères de la société via le rire ! J’ai trouvé cette pièce hilarante !
Ektoras, - Aucune comédie que j’ai regardé ne m’a fait rire.
Pierre, - C’est parce que vous êtes léger d’esprit !
Ektoras – Moi ? Léger d’esprit ? Laissez-moi rire ! J’aime juste apprécier les bonnes choses ! Vous dites que la comédie reflète les aspects de la société ? Et bien moi je pense juste qu’elle dénonce uniquement les choses les moins importantes. NOTRE monde est tragique, c’est un monde cruel un monde déterministe, mécanique, dépourvu d'amour et de pitié. C’est chacun pour soi. La tragédie est juste une exagération de ce qu’est le VRAI monde. Les héros de la tragédie sont vaillants, courageux et téméraires, ils ne craignent rien, même pas d’affronter les dieux ou une hiérarchie quelle qu’elle soit. Alors que VOS banals héros de la société seraient capable de tués leurs propres familles afin d’obtenir un plaisir personnel. Prenez exemple sur « L’avare »…
Pierre, jouant sur les mots – Je croyais que vous ne l’aviez pas vu étant donné que vous dormiez…
Ektoras - commençant légèrement à s’énerver – Cela n’empêche en rien le fait que je ne l’ai pas vu ou lis dans le passé… Enfin bref, je disais donc, dans l’ « Avare », Harpagon n’a aucun honneur et n’a qu’une préoccupation : l’argent.
Pierre,- Ce qui est drôle n’est-ce pas ?
Ektoras, se calmant- Je ne trouve pas, non…
Pierre, - Et bien moi je pense que la comédie apaise les gens.
Ektoras,- Comment ça ?...
Pierre, - Le rôle principal de la comédie est de divertir…
Ektoras, l’interrompant - Tout comme la tragédie ou le drame romantique, n’est-ce pas ?
Pierre, commençant a s’énerver– Mais laissez moi terminer bon sang ! Elle divertit en suscitant le rire. Votre tragédie en fait autant ? Je ne crois pas, non.
Ektoras, - Vous l’avez déjà dis ça…
Pierre - Bon et bien… Je vais allez plus loin dans mes explications… La comédie permet de prendre conscience des défauts de la société, elle exagère les caractères ridicules pour mettre en valeur leurs aspects ridicules. Ce qui fais généralement rire, du moins au personne ayant, ne serais-ce, qu’un léger sens de l’humour…
Ektoras, - Vous ne m’avez toujours pas convaincus, je ne trouve toujours aucune utilité à la comédie ! Ce n’est en rien instructif ! Les gens se sentent mieux après avoir vus une tragédie ; ils oublient leurs malheurs vus que la tragédie prend en compte des éléments encore plus… Tragique !
Pierre - Vous dite que le rire n’est en rien instructif ? Pff, le rire de la comédie peut être déclenché par des éléments d'une grande subtilité intellectuelle comme par le renversement des tabous les plus vulgaires !
Ektoras – La comédie, elle-même, est vulgaire ! Il n’y a aucune subtilité.
Pierre, - Aucunement monsieur ! La comédie permet l’évasion, la purgation des âmes et des esprits. Puis si on dit que la comédie : « corrige les mœurs par le rire », ce n’est pas pour rien… La comédie est symbole de gaieté, alors que la tragédie est plutôt triste : à la fin tout le monde meurt.
Ektoras – ça représente bien la réalité… On finit tous par mourir un jour ou l’autre...

Réponses

  • Bonjour,

    J'ai fait un rapide survol et mis en gras les erreurs notables. Il y a beaucoup trop de fautes de conjugaison et d'accords. Relisez-vous bien.
    - Revoyez la différence entre l'infinitif et le participe passé
    - les accords à la deuxième personne du pluriel
    - les accords pluriels

    nota bene :
    Les titres d'oeuvres, en l'occurence L'Avare de Molière doivent être soulignés quand on écrit à la main, en italique quand on tape à l'ordinateur.
    Après le nom du personnage qui parle, on met ":" en général plutôt qu'une virgule
    NulEnFrancais2 a écrit:
    Deux connaissance, Pierre et Ektoras se croise à la sortie d’une comédie théâtrale, (juste "comédie" ou "représentation de théâtre") « L’avare » de Molière. Pierre est généralement calme, joyeux et aime argumenter mais reste maladroit, en revanche, Ektoras est plutôt colérique et déterminé a ne pas changé ses idéologies. (je parlerais plutôt d'"avis" ou d'"idées" plutôt que de doctrine)

    Pierre, s’avançant vers Ektoras qui ne l’avait pas remarqué – Hé ! Ektoras !

    Ektoras, - Tiens, bonjour Pierre.

    Pierre, - J’ignorai que tu étais venu voir cette pièce.

    Ektoras, - Oui… C’était plutôt ma femme qui le voulait. Je ne n’apprécie pas vraiment les comédies. Rien ne vaut une bonne tragédie, voir même un drame romantique. (Attention, tragédie et drame sont très différents!)

    Pierre, - Tiens donc ? Pourquoi cela ?

    Ektoras, - Et bien… La tragédie est comment dire… Instructive… Elle dénonce les défauts de la société en…

    Pierre, interrompant Ektoras – La comédie aussi ! Prenons, par exemple, la pièce que nous venons de voir…

    Ektoras, l’interrompant à son tour – Je me suis endormi, c’est ma femme qui m’a réveillé à la fin.

    Pierre, d’un ton cynique – Pourtant ça ne vous aurais pas fais de mal de la voir ! Bref, je disais donc, dans la pièce que JE viens de voir, Harpagon est un horrible personnage qui, comme le nom de la pièce l’indique, est un vrai avare (les deux voyelles à la suite sont un peu disgracieuses) !

    Ektoras, ne comprenant pas trop – Heu… Où voulais vous en venir ?

    Pierre, - Et bien Molière n’hésite pas a dénoncé les défauts et les horribles caractères de la société (on parle plutôt des "travers" d'une société) via le rire ! J’ai trouvé cette pièce hilarante !

    Ektoras, - Aucune comédie que j’ai regardé ne m’as fais rire.

    Pierre, - C’est parce que vous êtes léger d’esprit !

    Ektoras – Moi ? Léger d’esprit ? Laismoi rire ! J’aime juste apprécles bonnes choses ! Vous dites que la comédie reflète les aspects de la société ? Et bien moi je pense juste qu’elle dénonce uniquement les choses les moins importantes. NOTRE monde est tragique, c’est un monde cruel, un monde déterministe, mécanique, dépourvu d'amour et de pitié. C’est chacun pour soi. La tragédie est juste une exagération de ce qu’est le VRAI monde. Les héros de la tragédie sont vaillants, courageux et téméraires, ils ne craignent rien, même pas d’affronter les dieux ou une hiérarchie quelle qu’elle soit. Alors que VOS banals héros de la société serais capable de tué leurs propres famille afin d’obtenir un plaisir personnel. Prenez exemple sur « L’avare » (italique)…

    Pierre, jouant sur les mots (il n'y a pas de "jeu de mot", tout au plus Pierre "prend Ektoras au mot")– Je croyais que vous ne l’aviez pas vu étant donné que vous dormiez…

    Ektoras - commençant légèrement à s’éner – Cela n’empêche en rien le fais que je ne l’ai pas vus ou lis dans le passé… Enfin bref, je disais donc, dans l’ « Avare », Harpagon n’as aucun honneur et n’as qu’une préoccupation : l’argent.

    Pierre,- Ce qui est drôle n’est-ce pas ?

    Ektoras, se calmant- Je ne trouve pas, non…

    Pierre, - Et (Eh bien) bien moi je pense que la comédie apaise les gens.

    Ektoras,- Comment ça ?...

    Pierre, - Le rôle principal de la comédie est de divertir…

    Ektoras, l’interrompant - Tout comme la tragédie ou le drame romantique, n’est-ce pas ?

    Pierre, commençant a s’énervé – Mais laissé moi termi bon sang ! Elle divertit en suscitant le rire. Votre tragédie en fait autant ? Je ne crois pas, non.

    Ektoras, - Vous l’avez déjà dis ça…

    Pierre - Bon et bien… Je vais allez plus loin dans mes explications… La comédie permet de prendre conscience des défauts de la société, elle exagère les caractères ridicules pour mettre en valeur leurs aspects ridicules (répétition). Ce qui fais généralement rire, du moins au personne ayant, ne serais-ce, qu’un léger sens de l’humour…

    Ektoras, - Vous ne m’avez toujours pas convaincus, je ne trouve toujours aucune utilité à la comédie ! Ce n’est en rien instructif ! Les gens se sentent mieux après avoir vus une tragédie ; ils oublient leurs malheurs vus que la tragédie prend en compte des éléments encore plus… Tragique !

    Pierre - Vous dite que le rire n’est en rien instructif ? Pff, le rire de la comédie peut être déclenché par des éléments d'une grande subtilité intellectuelle comme par le renversement des tabous les plus vulgaires !

    Ektoras – La comédie, elle-même, est vulgaire ! Il n’y a aucune subtilité.

    Pierre, - Aucunement monsieur ! La comédie permet l’évasion, la purgation des âmes et des esprits. Puis si on dit que la comédie :(inutile) « corrige les mœurs par le rire », ce n’est pas pour rien… La comédie est symbole de gaieté, alors que la tragédie est plutôt triste : à la fin tout le monde meurt.

    Ektoras – Cela représente bien la réalité… On finit tous par mourir un jour ou l’autre...
  • Oula ! :|
    Maintenant que vous le dites, je devrais plutôt me relire.
    Je corrige immédiatement les fautes que je peut trouver !

    Cela reste encore un brouillon...
    Mais sinon l'idée est pas mal? Que doit-je améliorer, voir changer ou même ajouter?
    Merci d'avance !
  • Il y a de très bonnes idées, notamment quand les personnages "s'énervent".
    Attention ceci dit à la cohérence et la logique des idées : par exemple Ektoras dans sa tirade évoque la violence de la tragédie et surenchérit en affirmant que les personnages de comédie seraient prêts à tuer.

    Avant de reprendre la rédaction, réfléchissez bien à la consigne (évoquer la tragédie n'est pas une mauvaise idée mais il s'agit de parler du SÉRIEUX de la comédie!)

    Nota Bene : les personnages se tutoient au début puis se vouvoient..
  • Merci bien !
    Ah oui, effectivement, c'est une erreur de ma part.
    J'étais parti, au début, sur un tutoiement puis j'ai ensuite changé d'avis.
    Je rectifie.
  • Ce dialogue a été composé par la Fontaine dans ses Amours de Psyché et Cupidon: quatre amis se sont donné rendez-vous dans le parc de Versailles pour y prendre connaissance du livre composé par Polyphile. Cette lecture est entrelardée de propos critiques, dont, selon les mots de l'auteur, un dialogue touchant la compassion et le rire qui se trouve la fin du livre premier.
    Je vous suggère de le lire : vous y trouverez des arguments et cela vous donnera un exemple de la manière de conduire un dialogue argumentatif.
  • Merci bien.
    Mais je doute d'avoir le temps.
    C'est un travail à rendre pour lundi.
    Je vais essayer d'en lire une partie.
  • Merci Délia ;) je le lirai dès que possible
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.