Zola - L’Argent, Au bonheur des Dames ou Germinal ?

Bonjour à tous.

Je sui un élève de Ière Littéraire, et on me demande en HG de faire une fiche de lecture, sur l'un de ses trois romans; à savoir, l'argent, Au bonheur des Dames ou Germinal.
Je souhaiterais savoir lequel de ces livres est le mieux, le plus intéressant ? Le plus fascinant ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part.

Merci.
«1

Réponses

  • Perso, j'adore Au Bonheur des dames (forcément, je suis une fille !). Mais il me semble que Germinal propose une vision plus large (et plus juste) de Zola.
  • Au Bonheur des Dames est très touchant et encore fort actuel. Il se lit facilement.

    Je n'ai jamais lu Germinal, donc je ne sais pas les comparer.
  • Germinal expose clairement les mécanismes qui font qu'une entreprise rentable ferme ses portes...
    L'Argent, plus austère, fait pénétrer dans les arcanes de la finance et fait comprendre la crise des surprimes.
  • Germinal est sombre, climat des mines et de la révolte. C'est du Zola splendide.
    Au bonheur des dames est plus lumineux. Cadre: un grand magasin.
    L'argent se résume vraiment par son nom :)
  • J'ai préféré au Bonheur des Dames à Germinal. Quant à l'argent, je ne l'ai pas lu... Le Bonheur des Dames décrit les grands magasins, leur organisation, leur personnel, les intrigues qui y sont liées, c'est donc plus actuel peut être que Germinal, bien que ce dernier reste passionnant :)
  • Bonne idée,merci votre partage!
  • Pour contrebalancer je vais dire que les interminables descriptions de vêtement, chiffons, et serviettes ( :rolleyes: ) dans Au Bonheur des Dames sont vraiment barbantes, tandis que Germinal est peut-être moins naïf, et en tout cas génial au niveau du sujet, vraiment passionnant je trouve. Le mieux serait de lire les trois mais j'imagine que ce n'est pas une réponse qui te convient et c'est normal. Bonne lecture ! :)
  • Je conseillerais aussi Germinal, par contre, la compréhension de certains passages nécessite un minimum de connaissances sur le socialisme et les mouvements ouvriers sous le Second Empire.
  • je te conseillerais Germinal, il s'agit du chef d'oeuvre de Zola.
  • J'ai fais mon mémoire de master sur les Rougon-Macquart de Zola et je te conseille également de faire ta fiche de lecture sur Germinal . Je suis même tombée sur un extrait de l'oeuvre à l'oral du capes.

    Au Bonheur des dames est un livre très interessant, c'est vrai qu'il est plus lumineux et cela le rend plus facile à lire, mais je trouve qu'il y a peu de personnages interessants à part les deux principaux, il ne s'y passe pas grand chose à part certaines mesquineries faites à Denise et l'essor du commerce avec le grand magasin, tandis que dans Germinal, tu as un cadre moins idyllique et qui me parait bien plus réaliste avec la mine, les conditions de vie d'une famille de mineurs, où chaque personnage est intéressant à analyser. J'ai l'impression qu'il y a plus de choses à en dire, tu peux aussi t'aider du film avec Gérard Depardieu dans le role du père Maheu et le chanteur Renaud dans le role d'Etienne Lantier, il est fidèle à l'oeuvre.

    Quant à l'Argent, je préfère me taire car le bouquin m'est littéralement tombé des mains... ce n'est qu'une question de gout
  • Bonjour,

    Des trois, je n'ai lu que Au Bonheur des Dames, mais je me remettrai bientôt à la lecture des Zola et les deux autres ne devraient donc pas tarder à passer à la casserole.
    Je ne peux donc pas faire de comparaison, seulement dire que j'ai beaucoup aimé lire le roman dont il est question. L'intrigue amoureuse n'est pas ce qui est le plus mis en avant dans cette histoire, c'est plutôt le fonctionnement du magasin et surtout la relation entre employés qui sont intéressants. En fond aussi on perçoit clairement la lutte désespérée des petits commerces pour survivre à l'invasion du grand magasin. Les romans de Zola reflètent parfaitement ce qu'est notre monde aujourd'hui, et c'est comme ça qu'on s'aperçoit que soit rien n'a changé, soit tout s'est reproduit.
    J'y ai consacré mon sujet de TPE alors si tu veux des renseignements, je les donnerai sans problème (si je suis assez ordonnée dans mes explications) !

    Si tu t'intéresses donc au monde du commerce, Au Bonheur des Dames devrait t'enrichir. Mais pour avoir lu un extrait de Germinal (et vu un extrait du film avec Renaud et Gérard Depardieu), je pense que cette oeuvre-là est beaucoup plus dense, et il y a de la poésie aussi (surtout à la fin où tu as enfin l'explication du titre).

    Après, rien que pour parler d'un roman de Zola il faut beaucoup de temps pour en explorer les moindres facettes. C'est tout un monde qu'il construit en un seul livre, et c'est ça qui est impressionnant. L'autre jour, j'ai entendu cette phrase qui disait que "si vous aviez lu Zola, vous aviez tout compris", ce qui est notamment vrai en ce qui concerne la crise actuelle. Avec Zola tu peux avoir un cours d'économie, de politique, d'histoire et de beaucoup d'autres matières servis sur un plateau !
  • Bonjour à tous,
    je profite de ce fil pour poser une question un peu subsidiaire.
    Sauriez-vous me dire quel roman de Zola est le plus représentatif de l'esthétique réaliste selon vous ? Ce serait pour l'étudier avec mes élèves, à la suite du roman réaliste avec Le Colonel Chabert, mais pas sans avoir eu mon propre aval, bien entendu :)

    Merci pour vos conseils.
  • Sans doute veux-tu dire "naturaliste" ? Pour moi, c'est L'Assommoir (le pire, à mon avis).
  • Je dirais la Bête humaine.
    Tout y est : le personnage et son milieu (psychologie du tueur en série), reportage (les chemins de fer et le fonctionnement de la justice), l'absence de jugement moral porté par l'auteur... et l'envolée symbolique.
  • Oui, en effet, je voulais dire "Naturaliste", merci pour ta correction.
    L'Assomoir, cela confirme donc ce que j'avais entendu dire ici ou là. Pourquoi dis-tu que c'est le pire (je ne le connais pas du tout à vrai dire).
    Quant à La Bête humaine, la description que tu en fais m'intéresse, je vais y jeter un œil.

    Est-ce que d'expérience (si vous enseignez) vous savez si l'un ou l'autre roman fonctionne bien avec les élèves ?

    Merci beaucoup pour vos réponses.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.