Grammaire française Participe passé

1120121123125126129

Réponses

  • HapoHapo Membre

    Bonjour,

    Quelle est la valeur du participe présent dans la phrase : "Connaissant tes qualités, je suis sûr de ta réussite" ?

    Adjectivale ou verbale ?

    Merci beaucoup.

  • JehanJehan Modérateur

    Valeur verbale ici. Il est invariable. Il a un COD. Il est ici en fonction d'épithète détachée du sujet "je".

  • HapoHapo Membre

    Mais on peut le remplacer par "au vu de tes qualités", non ?

    Et quelle est la différence avec "ils ont compté tous les os, guettant la montée de l'aube froide" que le Grévisse indique comme emploi adjectival du participe ?

    (ou alors, je confonds emploi et valeur. Peut-on dire que la valeur est verbale mais l'emploi est adjectival ?)

  • JehanJehan Modérateur
    5 févr. modifié

    Hapo : Mais on peut le remplacer par "au vu de tes qualités", non ?

    Une épithète ainsi détachée (que ce soit un adjectif ou un participe) se colore souvent d'une nuance circonstancielle, sans être un véritable CC. Ici, comme souvent, c'est une nuance de cause.

    (ou alors, je confonds emploi et valeur. Peut-on dire que la valeur est verbale mais l'emploi est adjectival ?)

    Oui, on peut dire cela.

    Par "emploi adjectival", je pense que Grevisse veut signifier que c'est un participe ayant la même fonction grammaticale qu'un adjectif. Ainsi, un participe présent en emploi adjectival peut avoir pour fonction épithète liée, ou détachée, ou attribut de l'objet. Tandis qu'en "emploi verbal", il n'a aucune de ces fonctions, mais se trouve être lui même le noyau verbal d'une proposition participiale, comme par exemple : Paul connaissant le dossier sur le bout du doigt, on l'engagea tout de suite.

    Quant à un participe à valeur adjectivale, il s'accorderait comme un adjectif avec le nom qualifié : Tout souriant, il lui dit... Toute souriante, elle lui dit...

  • HapoHapo Membre

    D'accord, merci beaucoup ! C'est très clair. Tu es toujours clair quand tu expliques, c'est génial.

  • JohndooJohndoo Membre

    Bonsoir,

    J'ai deux petits points sur lesquels j'ai besoin de vos lumières.

    1) "Mes amis sont tous là pour mon anniversaire."

    "tous là" est-il bien complément essentiel locatif ?

    2) "Je poursuis mes efforts et mes résultats en orthographe s’améliorent."

    "En orthographe" est complément du nom "résultats".

    Néanmoins, on peut supprimer voire déplacer le groupe :

    "En orthographe, mes résultats s’améliorent."

    "Mes résultats s’améliorent en orthographe."

    Ce serait un complément circonstanciel ? Mais quelle circonstance ?

    Ou plutôt un complément du nom, même s’il est éloigné du nom qu’il complète ?

  • JehanJehan Modérateur
    6 févr. modifié

    Bonsoir.

    1) Mes amis sont tous là pour mon anniversaire. L'adverbeest bien un complément essentiel de lieu. Mais le pronom tous est plutôt apposé au sujet. Mes amis sont là. Tous sont là.

    2)

    • mes résultats en orthographe : complément du nom "résultats", nuance de propos ( "en ce qui concerne l'orthographe").
    • Mes résultats s’améliorent en orthographe. En orthographe, mes résultats s’améliorent : CC de propos.
  • JohndooJohndoo Membre
    6 févr. modifié

    Bonsoir,

    Merci beaucoup. Donc le simple fait de déplacer le groupe peut lui donner une autre fonction dans la phrase.

    Pourtant, "en orthographe" modifie toujours le nom "résultats" et délimite son extension. Cependant, c'est vrai qu'il n'est plus dans la dépendance directe du nom "résultats". Un groupe prépositionnel peut-il rester complément du nom même s'il est éloigné du nom complété ?


    Dans la première phrase, j'ai du mal à voir tous comme un pronom. Je le verrais plutôt comme un adverbe. Mes amis sont entièrement/intégralement là. C'est étrange car effectivement il apporte une précision sur "mes amis".

  • JehanJehan Modérateur

    Dans les phrases Mes résultats s'améliorent en orthographe et En orthographe, mes résultats s'améliorent. on a des compléments qui précisent la circonstance dans laquelle les résultats s'améliorent. Compléments mobiles.

    Dans le groupe nominal Mes résultats en orthographe , en orthographe fait partie intégrante du groupe du nom et n'est pas déplaçable, on ne peut l'éloigner sans qu'il perde sa fonction de complément de nom..

  • JohndooJohndoo Membre

    D'accord, merci beaucoup !

  • Bonjour,

    J'ai une question en ce qui concerne le verbe "parler". Je ne suis pas sûre que l'on puisse analyser de la même manière les deux phrases suivantes :

    Je parle anglais. ( Anglais = COD = je parle quelquechose)

    et

    Je parle plusieurs langues. ( Plusieurs langues = COD ?)

    Est-ce que l'on peut analyser "plusieurs langues" comme étant un COD ?

    Je vous remercie de bien vouloir m'aider.

  • JehanJehan Modérateur

    Bonjour.

    Oui, bien sûr, c'est également un COD.

    Je parle quoi ?

    Je parle anglais : nom COD.

    Je parle l'anglais : groupe nominal COD.

    Je parle un anglais parfait. : groupe nominal COD.

    Je parle l'anglais et le français : deux groupes nominaux COD coordonnés.

    Je parle plusieurs langues : groupe nominal COD.

  • Caravage74Caravage74 Membre
    16 févr. modifié

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse.

    C'est très clair.

  • XiraXira Membre

    Hello !

    Me voici de retour pour de nouvelles question, j'espère que je ne vous ai pas manqué ! ^^

    Voici mon exercice: Encadrez en rouge les propositions coordonnées. Encadrez en bleu les propositions juxtaposées. Encadrez en vert les propositions subordonnées.

    Ces observations, incompréhensibles au delà de Paris, seront sans doute saisies par ces hommes d’étude et de pensée, de poésie et de plaisir qui savent récolter, en flânant dans Paris, la masse de jouissances flottantes, à toute heure, entre ses murailles ; par ceux pour lesquels Paris est le plus délicieux des monstres : là, jolie femme ; plus loin, vieux et pauvre ; ici, tout neuf comme la monnaie d’un nouveau règne ; dans ce coin, élégant comme une femme à la mode. Monstre complet d’ailleurs ! Ses greniers, espèce de tête pleine de science et de génie ; ses premiers étages, estomacs heureux ; ses boutiques, véritables pieds ; de là partent tous les trotteurs, tous les affairés. Eh ! quelle vie toujours active a le monstre ? À peine le dernier frétillement des dernières voitures de bal cesse-t-il au cœur que déjà ses bras se remuent aux Barrières, et il se secoue lentement.


    Les propositions subordonnées:


    que déjà ses bras se remuent aux Barrières, et il se (secoue) lentement.


    Les propositions juxtaposées:

    Ces observations, incompréhensibles au delà de Paris, seront sans doute saisies par ces hommes d’étude et de pensée, de poésie et de plaisir qui savent récolter, en flânant dans Paris, la masse de jouissances flottantes, à toute heure, entre ses murailles ; par ceux pour lesquels Paris est le plus délicieux des monstres : là, jolie femme ; plus loin, vieux et pauvre ; ici, tout neuf comme la monnaie d’un nouveau règne ; dans ce coin, élégant comme une femme à la mode.

    Ses greniers, espèce de tête pleine de science et de génie ; ses premiers étages, estomacs heureux ; ses boutiques, véritables pieds ; de là partent tous les trotteurs, tous les affairés. Eh ! quelle vie toujours active a le monstre ?

    Je ne sais pas vraiment comment découper ici ? Car les juxtaposées sont censées être uniquement séparées un isgne de ponctuation, et il y en a partout...


    Les propositions coordonées:

    Il n'y en a pas.

  • JehanJehan Modérateur

    Bonjour.

    Mais si, il y en a, une coordonnée : et il se secoue lentement est bien une proposition coordonnée, introduite par la conjonction de coordination et.

    Tu as oublié des propositions subordonnées. N'oublie pas que les propositions relatives sont aussi des propositions subordonnées. Il y en a deux.

    Pour les propositions juxtaposées, c'est plus difficile à trouver, effectivement. J'avoue n'en voir aucune véritable, à moins d'y voir des verbes sous-entendus (à partir de "ses greniers").

    Tu choisis des textes vraiment difficiles à analyser. De quel niveau est censé être cet exercice ?

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.