Accord avec "la majorité"

Chers profs,

J'ai lu dans "Pièges et difficultés de la langue française" que "la plupart" s'accorde avec un verbe à la 3e ou à la 1ère personne du pluriel.
ex: La plupart d'entre nous
a) sont / sommes venus ici pour...
b) ont / avons peu de moyens.

Qu'en est-il de "la majorité"?
ex: La majorité d'entre nous (correct ?) sommes / est / sont ?

Je vous remercie d'avance.
Hela
«13456

Réponses

  • On peut dire les deux, comme dans toutes ces expressions avec un complèment de nom pluriel qui suit un singulier
    Une foule de gens SONT venus
    Une foule de gens EST venue... etc
  • Bonjour,
    Je suis tombé sur cet ancien fil en entrant "accord avec personne" dans le moteur de recherche.

    Personne n'est gentille
    ou
    personne n'est gentil?

    Une dixaine de personnes a été recrutées
    et
    une dixaine de personnes ont été recrutées?

    Merci d'avance de votre aide.
  • Bâ Membre
    Bonjour à tous…


    D'abord, il me semble qu'il n'est pas logique d'utiliser le pluriel avec une expression comme "la majorité" ou "la plupart", puisque c'est bien autour de ce nom que s'articule le groupe (le reste en est complément).

    Le reste est un glissement qui tend à rapprocher ces expressions de déterminants. Peut-être aurons-nous dans cent ans un reste de "la plupart de", avec sans-doutes une agglutination, parmi les adjectifs indéfinis, mais je crois que c'est encore fautif aujourd'hui.



    Pour JSC,


    "Personne n'est gentil." => En synchronie, "personne" n'est plus un substantif, ici, mais plutôt un adverbe. D'où le genre neutre (par défaut) et l'adjectif "gentil".

    "Une dizaine de personne" => Même remarque que ci-dessus, même si l'on lira sans-doutes de personnes qualifiées "(...) ont été recrutées". Mais je crois que cet usage est incompréhensible dès que l'on essaie d'analyser la phrase.
  • Bonsoir Bâ et JSC,

    Moi, c'est l'inverse : j'ai toujours beaucoup de mal à faire l'accord avec "dizaine" (dans ce cas). Si je devais embaucher une dizaine de personnes... ce sont dix personnes que j'embaucherais, et pas une dizaine... Une dizaine de personnes, c'est égal pour moi à dix personnes (environ), c'est un pluriel.

    J'écris sans état d'âme : "Une dizaine de personnes ont été recrutées", je traduis : "Dix (environ) personnes ont été recrutées".
    Je "recrute" des personnes, et non une dizaine...

    Pareil, par exemple, pour "La majorité des gens est méchante"... je n'y arrive pas... J'écris (et dis) "La majorité des gens sont méchants" (parce que, plus que la moitié des gens, cela fait beaucoup de gens : c'est pluriel...

    Chacun sa sensibilité... :)

    Muriel
  • Bonsoir Muriel,

    es-tu en train de nous dire que la sensibilité gouverne le choix grammatical?

    J'entends bien une différence entre l'idée unitaire ou quantitative de "dixaine".



    La majorité de gens s'accorde pour dire que nous sommes des êtres vivants.
    La majorité de juifs se trouvent en diaspora.

    La plupart des professeurs déscendait dans la rue.
    La plupart des professeurs n'habitent pas à Paris.

    Parmi la soixantaine de personnes recruté aujourd'hui, uniquement une dixaine étaient des secrétaires. Chacune avait son efficacité.
  • Bâ Membre
    Chère Muriel,


    Comme je l'ai écrit, je pense qu'il existe bien le glissement que vous décrivez.

    Il me semble cependant qu'il est encore trop tôt pour que "une majorité de gens" soit analysé en "article + nom" et non plus en "déterminant + nom + génitif"…


    Enfin, entre la "vielle" et la "nouvelle sensibilité", JSC choisira…


    Amicalement!
  • Vieux serpent de mer : l'accord selon le sens ou selon la forme, alias accord d'intention ou grammatical.

    En clair, on peut accorder le verbe avec le singulier de "la plupart" (locution sujet), conformément à la grammaire, ou bien avec le pluriel de "nous", selon le sens.

    Par contre, si l'on accorde selon le sens, il faudra quand même respecter le genre et le nombre du C. de nom => la plupart d'entre nous est venue / la plupart d'entre nous sommes venus (sommes venues si ce sont des femmes).
    Cela exclut complètement « la plupart d'entre nous sont venus !!! ».
    Si on passe à la deuxième personne du pluriel, on aura : la plupart d'entre vous est venue / la plupart d'entre vous êtes venus.

    La règle est la même, évidemment, avec une dizaine de personnes a été recrutée / ont été recrutées.
    Comment choisir entre les deux ? Le scripteur détermine s'il préfère privilégier l'aspect groupal (une équipe) ou personnalisé (des individus distincts).
  • Bâ Membre
    Comment choisir entre les deux ? Le scripteur détermine s'il préfère privilégier l'aspect groupal (une équipe) ou personnalisé (des individus distincts).
    D'accord, c'est ici comme ailleurs un choix plus-ou-moins personnel qui dépend de ce que veut dire celui qui énonce…

    Mais, comment légitimer "La plupart des gens sont droitiers." tant que "la plupart de" ne s'est pas encore agglutiné pour devenir un déterminant "laplupartde", ou autre-chose de ce genre, selon les phénomènes de rhotacisme?
  • Bâ a écrit :
    Enfin, entre la "vielle" et la "nouvelle sensibilité", JSC choisira…
    Merci Bâ... je me range dans les vieilles... ;)

    Muriel :)
  • Bâ Membre
    Je voulais dire: entre l'envie d'analyser la phrase par rapport aux valeurs des mots qui sont à l'origine de ce qui devient une locution et celle de prendre de l'avance en adaptant déjà l'accord à un glissement sémantique qui n'a pas encore eu l'occasion de se faire vraiment…
  • Mais oui... je vous taquinais...

    Muriel, encore plus :)
  • Bâ,

    est-ce que ta dernière intervention est une phrase complète (malgré l'absence de ponctuation)?
  • Bâ Membre
    Ma dernière intervention était une apposition à ce entre quoi et quoi j'indiquais que vous choisiriez dans mon avant-dernière intervention.

    Voilà!
  • Bonjour,

    Finalement, je sais pourquoi je préfère l'accord au pluriel avec "la majorité" ou "la plupart", c'est parce que, tout seuls, ces mot ne veulent rien dire, ils sont seulement "comptables" (je ne trouve pas mieux comme terme).

    Par contre, je n'ai plus aucun problème pour :

    - "Une équipe de techniciens a été embauchée" : je peux supprimer le complément du nom et me contenter de "Une équipe a été embauchée" → j'en ai embauchée une.

    C'est plus difficile avec :
    - "Une dizaine de personnes (a été/ont été) recrutée(s) ; → J'ai recruté une dizaine. (?) ; → J'en ai recrutée une. (?)
    - Dire autre chose que → "J'en ai recrutés une dizaine (=dix)" me paraît toujours (mais c'est personnel) illogique.


    Muriel
  • Bâ Membre
    Bonjour!


    Oui!, oui! C'est bien cela… Vous voyez ces mots comme des simples déterminants et non comme des substantifs… Vous prenez de l'avance sur l'évolution de la langue, à mon avis!

    Cependant, j'attire votre attention sur ce que, sauf erreur de ma part, "J'en ai recrutés une dizaine.", même si "une dizaine" est considéré comme un déterminant, est faux au niveau de l'accord. "J'en ai recruté dix.", non?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.