Accord avec "la majorité"

Chers profs,

J'ai lu dans "Pièges et difficultés de la langue française" que "la plupart" s'accorde avec un verbe à la 3e ou à la 1ère personne du pluriel.
ex: La plupart d'entre nous
a) sont / sommes venus ici pour...
b) ont / avons peu de moyens.

Qu'en est-il de "la majorité"?
ex: La majorité d'entre nous (correct ?) sommes / est / sont ?

Je vous remercie d'avance.
Hela
«13

Réponses

  • On peut dire les deux, comme dans toutes ces expressions avec un complèment de nom pluriel qui suit un singulier
    Une foule de gens SONT venus
    Une foule de gens EST venue... etc
  • Bonjour,
    Je suis tombé sur cet ancien fil en entrant "accord avec personne" dans le moteur de recherche.

    Personne n'est gentille
    ou
    personne n'est gentil?

    Une dixaine de personnes a été recrutées
    et
    une dixaine de personnes ont été recrutées?

    Merci d'avance de votre aide.
  • Bâ Membre
    Bonjour à tous…


    D'abord, il me semble qu'il n'est pas logique d'utiliser le pluriel avec une expression comme "la majorité" ou "la plupart", puisque c'est bien autour de ce nom que s'articule le groupe (le reste en est complément).

    Le reste est un glissement qui tend à rapprocher ces expressions de déterminants. Peut-être aurons-nous dans cent ans un reste de "la plupart de", avec sans-doutes une agglutination, parmi les adjectifs indéfinis, mais je crois que c'est encore fautif aujourd'hui.



    Pour JSC,


    "Personne n'est gentil." => En synchronie, "personne" n'est plus un substantif, ici, mais plutôt un adverbe. D'où le genre neutre (par défaut) et l'adjectif "gentil".

    "Une dizaine de personne" => Même remarque que ci-dessus, même si l'on lira sans-doutes de personnes qualifiées "(...) ont été recrutées". Mais je crois que cet usage est incompréhensible dès que l'on essaie d'analyser la phrase.
  • Bonsoir Bâ et JSC,

    Moi, c'est l'inverse : j'ai toujours beaucoup de mal à faire l'accord avec "dizaine" (dans ce cas). Si je devais embaucher une dizaine de personnes... ce sont dix personnes que j'embaucherais, et pas une dizaine... Une dizaine de personnes, c'est égal pour moi à dix personnes (environ), c'est un pluriel.

    J'écris sans état d'âme : "Une dizaine de personnes ont été recrutées", je traduis : "Dix (environ) personnes ont été recrutées".
    Je "recrute" des personnes, et non une dizaine...

    Pareil, par exemple, pour "La majorité des gens est méchante"... je n'y arrive pas... J'écris (et dis) "La majorité des gens sont méchants" (parce que, plus que la moitié des gens, cela fait beaucoup de gens : c'est pluriel...

    Chacun sa sensibilité... :)

    Muriel
  • Bonsoir Muriel,

    es-tu en train de nous dire que la sensibilité gouverne le choix grammatical?

    J'entends bien une différence entre l'idée unitaire ou quantitative de "dixaine".



    La majorité de gens s'accorde pour dire que nous sommes des êtres vivants.
    La majorité de juifs se trouvent en diaspora.

    La plupart des professeurs déscendait dans la rue.
    La plupart des professeurs n'habitent pas à Paris.

    Parmi la soixantaine de personnes recruté aujourd'hui, uniquement une dixaine étaient des secrétaires. Chacune avait son efficacité.
  • Bâ Membre
    Chère Muriel,


    Comme je l'ai écrit, je pense qu'il existe bien le glissement que vous décrivez.

    Il me semble cependant qu'il est encore trop tôt pour que "une majorité de gens" soit analysé en "article + nom" et non plus en "déterminant + nom + génitif"…


    Enfin, entre la "vielle" et la "nouvelle sensibilité", JSC choisira…


    Amicalement!
  • Vieux serpent de mer : l'accord selon le sens ou selon la forme, alias accord d'intention ou grammatical.

    En clair, on peut accorder le verbe avec le singulier de "la plupart" (locution sujet), conformément à la grammaire, ou bien avec le pluriel de "nous", selon le sens.

    Par contre, si l'on accorde selon le sens, il faudra quand même respecter le genre et le nombre du C. de nom => la plupart d'entre nous est venue / la plupart d'entre nous sommes venus (sommes venues si ce sont des femmes).
    Cela exclut complètement « la plupart d'entre nous sont venus !!! ».
    Si on passe à la deuxième personne du pluriel, on aura : la plupart d'entre vous est venue / la plupart d'entre vous êtes venus.

    La règle est la même, évidemment, avec une dizaine de personnes a été recrutée / ont été recrutées.
    Comment choisir entre les deux ? Le scripteur détermine s'il préfère privilégier l'aspect groupal (une équipe) ou personnalisé (des individus distincts).
  • Bâ Membre
    Comment choisir entre les deux ? Le scripteur détermine s'il préfère privilégier l'aspect groupal (une équipe) ou personnalisé (des individus distincts).
    D'accord, c'est ici comme ailleurs un choix plus-ou-moins personnel qui dépend de ce que veut dire celui qui énonce…

    Mais, comment légitimer "La plupart des gens sont droitiers." tant que "la plupart de" ne s'est pas encore agglutiné pour devenir un déterminant "laplupartde", ou autre-chose de ce genre, selon les phénomènes de rhotacisme?
  • Bâ a écrit :
    Enfin, entre la "vielle" et la "nouvelle sensibilité", JSC choisira…
    Merci Bâ... je me range dans les vieilles... ;)

    Muriel :)
  • Bâ Membre
    Je voulais dire: entre l'envie d'analyser la phrase par rapport aux valeurs des mots qui sont à l'origine de ce qui devient une locution et celle de prendre de l'avance en adaptant déjà l'accord à un glissement sémantique qui n'a pas encore eu l'occasion de se faire vraiment…
  • Mais oui... je vous taquinais...

    Muriel, encore plus :)
  • Bâ,

    est-ce que ta dernière intervention est une phrase complète (malgré l'absence de ponctuation)?
  • Bâ Membre
    Ma dernière intervention était une apposition à ce entre quoi et quoi j'indiquais que vous choisiriez dans mon avant-dernière intervention.

    Voilà!
  • Bonjour,

    Finalement, je sais pourquoi je préfère l'accord au pluriel avec "la majorité" ou "la plupart", c'est parce que, tout seuls, ces mot ne veulent rien dire, ils sont seulement "comptables" (je ne trouve pas mieux comme terme).

    Par contre, je n'ai plus aucun problème pour :

    - "Une équipe de techniciens a été embauchée" : je peux supprimer le complément du nom et me contenter de "Une équipe a été embauchée" → j'en ai embauchée une.

    C'est plus difficile avec :
    - "Une dizaine de personnes (a été/ont été) recrutée(s) ; → J'ai recruté une dizaine. (?) ; → J'en ai recrutée une. (?)
    - Dire autre chose que → "J'en ai recrutés une dizaine (=dix)" me paraît toujours (mais c'est personnel) illogique.


    Muriel
  • Bâ Membre
    Bonjour!


    Oui!, oui! C'est bien cela… Vous voyez ces mots comme des simples déterminants et non comme des substantifs… Vous prenez de l'avance sur l'évolution de la langue, à mon avis!

    Cependant, j'attire votre attention sur ce que, sauf erreur de ma part, "J'en ai recrutés une dizaine.", même si "une dizaine" est considéré comme un déterminant, est faux au niveau de l'accord. "J'en ai recruté dix.", non?
  • Muriel a écrit:
    "J'en ai recrutés une dizaine (=dix)" me paraît toujours (mais c'est personnel) illogique.
    Oh que oui, c'est plus qu'illogique, c'est, àma, fautif :

    « Tu as trouvé des vendangeurs ?
    - Oui, j'en ai recruté une dizaine. »

    Le COD de "recruter" est "une dizaine", post-posé => pas d'accord, et le "en", qui représente "vendangeurs", est le complément de nom de "dizaine".
  • pierrot11 a écrit:
    « Tu as trouvé des vendangeurs ?
    - Oui, j'en ai recruté une dizaine. »

    Le COD de "recruter" est "une dizaine", post-posé => pas d'accord, et le "en", qui représente "vendangeurs", est le complément de nom de "dizaine".
    Donc
    "Tu as trouvé une dizaine de vendangeurs."
    - est-elle portuguaise?
  • Bonjour à tous,

    Bâ a écrit :
    Cependant, j'attire votre attention sur ce que, sauf erreur de ma part, "J'en ai recrutés une dizaine.", même si "une dizaine" est considéré comme un déterminant, est faux au niveau de l'accord. "J'en ai recruté dix.", non ?
    Effectivement.
    Si on lit les réponses d'Edy dans cette discussion, on peut penser que j'avais le choix.
    Mais complétées par ses autres réponses dans cette autre discussion... j'ai tort ! (de toute façon, il manquait un "e" : embauchées (les personnes, j'étais restée sur "techniciens"...)).
    JSC a écrit :
    Donc
    "Tu as trouvé une dizaine de vendangeurs."
    - est-elle portuguaise?
    C'est là qu'on se rend compte d'une difficulté. J'ai d'ailleurs mis du temps à comprendre ce qu'écrivait JSC.
    On s'attend plutôt à : "Sont-ils ..."

    Pas simple tout cela...

    Muriel
  • Bâ Membre
    Bonsoir…


    Ce qu'a écrit JSC est assez drôle et intéressant. Ce n'est cependant pas forcément le reflet de quelque-chose qui ne tournerait pas rond dans notre langue.

    En effet, lorsque quelqu'un vous indique qu'il a trouvé une dizaine de vendangeurs, vous pouvez bien vous intéresser ensuite à ceux qui la constituent.

    "_ Les vendangeurs (qui la constituent) sont-ils…?".

    Mais le fait que ellipse est plus que fréquente (on va même jusqu'à l'usage du pronom "ils") prouve bien, en effet, que dans "une dizaine de…", le mot central au niveau sémantique n'est pas le mot central au niveau de la construction.

    Mais je ne pense pas que cela remette forcément tout en question quant aux accords à faire…
  • Et la construction:
    "Trouvez-moi une dizaine portuguaise de vendangeurs",
    est-elle correcte?

    Évidemment le JSC qui trouve mieux de contourner les problèmes aurait écrit de préférence "trouvez-moi une dizaine de Portugais (des hommes et des femmes) pour faire les vendanges" ou "trouvez-moi une dizaine de vendengeurs portuguais".
  • Bâ Membre
    Bonjour à tous…


    Ta phrase, JSC, est sans-doutes correcte; c'est une manière intéressante de jouer avec la syntaxe.

    Mais, pour éviter d'être illogique, on peut dire: "Trouvez-moi une dizaine de vendangeurs portugais.", qui s'en éloigne très peu.
  • henryhenry Membre
    Bonjour, je traite séparément des deux termes qui sont inclus dans ce même sujet de discussion :

    DIZAINE
    J'en ai recruté une dizaine
    Un dizaine, nom commun féminin, pour désigner un groupe de dix unités ou d’environ dix unités. Je suis allé au cinéma une dizaine de fois cette année (environ dix fois).

    Exception "les dizaines d’un chapelet qui sont toujours constituées de 10 grains".


    JSC "Tu as trouvé une dizaine de vendangeurs."
    - est-elle portuguaise?

    Voilà qui me semble pousser le bouchon un peu loin et dans ce qui se présente sous la forme d’un récit avec dialogue, je crois qu’il faut faire preuve de bon sens et élaborer son texte ou son langage en bon français, par exemple :

    Tu as trouvé une dizaine de vendangeurs."
    - est-elle portuguaise?

    Tu as trouvé une dizaine de vendangeurs."
    - S’agit-il de Portugais ?


    Voilà qui me semble plus correct, et surtout ne pas chercher à détruire une règle qui à priori n’est pas trop complexe à observer, et permet de respecter l’idée de base du scripteur.


    "Trouvez-moi une dizaine portuguaise de vendangeurs",
    "Trouvez-moi une dizaine de vendangeurs portugais." Comme dit Bâ, me semble plus logique.


    JSC pourquoi dans la page une de cette discussion, écrivez-vous :

    Et non pas : Je suis tombé en entrant sur cet ancien fil "accord avec personne" dans le moteur de recherche. TOUT est possible après tout !


    MAJORITÉ

    La majorité (employé seul)

    Quand le nom majorité est singulier et qu’il est employé sans complément, le verbe dont il est le sujet se conjugue au singulier. Il ne faut pas laisser le sens de ce terme qui veut dire « presque tous les… » influencer le nombre du verbe.
    La majorité espère être riche. (presque tous les gens consultés espèrent être riches)

    La (une) majorité de…

    Quand le nom majorité est singulier et qu’il est suivi d’un complément pluriel introduit par de, le verbe se conjugue tantôt avec majorité (au singulier), tantôt avec son complément (au pluriel), selon le sens qu’on donne à la phrase (insistance sur la globalité ou sur les individus, comme le signale Bâ).
    Une majorité de vacanciers préféraient le camping.

    La majorité des gens préfère voyager en automobile.


    Si le complément de majorité est un singulier, le verbe se conjugue naturellement au singulier.
    La majorité de la classe était absente.

  • Bâ Membre
    Bonjour Henry!


    Intéressant message, que vous nous avez rédigé ici…

    Vous restez cependant un tout petit peu vague sur la fin: considérez-vous comme correcte votre phrase exemple: "Une majorité de vacanciers préféraient le camping."?

    Êtes-vous favorable à cet usage, à ce glissement?
  • Bonjour henry,

    tu sais, j'essayais simplement d'être logique...


    Dans ton exemple, cité par Bä, on discerne un temps conditionnel. Ce qui me mène à supposer un doute du genre: "Il semble qu'une majorité" préfère le camping".
    Mais si l'on n'est pas sûr du fait, qu'est-ce que t'autoriserait à utiliser le mot "majorité"? Soit la tendance est majoritaire, soit elle ne l'est pas.
    henry a écrit:
    le verbe se conjugue tantôt avec majorité (au singulier), tantôt avec son complément (au pluriel), selon le sens qu’on donne à la phrase (insistance sur la globalité ou sur les individus,
    N'est-ce pas ce que j'essayais de de dire le 27/08 à 21h23?
  • Bâ Membre
    JSC,


    Je ne crois pas qu'il y ait de notion d'hypothèse prise en compte ici.
    Henry a utilisé l'imparfait de l'indicatif, pas le présent du conditionnel (sauf si je me trompe de phrase…).

    À bientôt…
  • Je présente mes excuses à henry pour ne pas avoir pris la peine de compter bien les syllables!

    En revanche (!), Bâ, n'avais-tu pas lu la dernière phrase de mon msg de 9h19?
  • henryhenry Membre
    Bonjour

    Bâ, je ne crois pas qu'on puisse parler de glissement en l'état actuel de l'analyse qui est faite sur le terme "la majorité".

    Les deux principaux synonymes sont "la plupart, le plus grand nombre".

    A partir de là, je pense que l'auteur peut mettre l'accent sur la quantité ou bien sur la qualité. Nous sommes en plein dans la règle des noms collectifs :
    Le groupe de pêcheurs que j'ai vu. (L'auteur a remarqué des pêcheurs, mais c'est principalement l'idée de "groupe que formaient ces pêcheurs" qu'il tient à citer. Il exprime une vision globale de ce qu'il a ressenti > accord du verbe au masculin singulier).

    - Le groupe de danseuses que j'ai vues. (L'auteur a remarqué des danseuses, et c'est principalement l'idée de "ces danseuses" qu'il tient à citer et met en avant, plutôt que l'idée "d'un groupe" > accord du verbe au féminin pluriel).

    - Un groupe de coureurs est passé au poste de contrôle. (L'auteur décrit un groupe composé de plusieurs coureurs qui est passé au poste de contrôle).
    - Un groupe de coureurs sont passés au contrôle. (L'auteur décrit le passage de plusieurs coureurs au poste de contrôle, mais pas forcément groupés).

    Source : http://www.aidenet.eu/grammaire04c.htm
    Enfin, tout se discute et j'en resterai là.
  • La grande différence entre majorité et plupart, c'est qu'on écrira toujours la majorité est contente, alors qu'on peut très bien écrire La plupart sont contents.
    Car la plupart est ici un pronom, et la plupart de(s) est un déterminant.
    C'est en tout cas ce qu'on m'a appris.

    PS : dans personne n'est content, personne est un pronom, pas un adverbe.
  • Bâ Membre
    - Le groupe de pêcheurs que j'ai vu. (L'auteur a remarqué des pêcheurs, mais c'est principalement l'idée de "groupe que formaient ces pêcheurs" qu'il tient à citer. Il exprime une vision globale de ce qu'il a ressenti > accord du verbe au masculin singulier).

    - Le groupe de danseuses que j'ai vues. (L'auteur a remarqué des danseuses, et c'est principalement l'idée de "ces danseuses" qu'il tient à citer et met en avant, plutôt que l'idée "d'un groupe" > accord du verbe au féminin pluriel).

    - Un groupe de coureurs est passé au poste de contrôle. (L'auteur décrit un groupe composé de plusieurs coureurs qui est passé au poste de contrôle).
    - Un groupe de coureurs sont passés au contrôle. (L'auteur décrit le passage de plusieurs coureurs au poste de contrôle, mais pas forcément groupés).
    La différence entre ce que nous avons dit à propos de "majorité" et ces phrases-là, c'est que, hormis la dernière, elles sont parfaitement correctes.

    Là où je parle de glissement, c'est dans les phrases comme "La majorité des gens ont un ordinateur.", où l'on ne peut légitimer le pluriel qu'en considérant que "majorité" n'est plus pris comme un substantif, mais qu'il devient article ou pronom.


    P.-S.: Anne345, Bonjour, Bienvenue, et Merci d'avoir pris la peine de remarquer cette erreur…
  • henryhenry Membre
    Bonsoir

    Réponse adressée plus particulièrement à Anne345

    "Majorité" est un nom commun féminin alors que "la plupart" est un pronom indéfini, je suis d’accord, mais la définition de SYNONYME n’est-t-elle pas :
    de mots ayant un sens semblable ou très rapproché sans tenir compte des catégories des parties du discours.

    Or les règles d’accord de "la plupart" avec le verbe sont les suivantes :
    La plupart (employé seul)
    Le verbe se conjugue au pluriel.
    La plupart assisteront à la cérémonie.

    La plupart de…Le verbe s’accorde en nombre avec le complément, généralement au pluriel.

    La plupart des élèves rentreront en septembre.


    Pour les compléments singuliers (ils sont c’est vrai beaucoup plus rares)
    La plupart de son temps est consacré à la recherche.

    De plus je relève que "la plupart" est un pronom (La plupart ont réussi cet épreuve) et "la plupart de" est un déterminant (La plupart des étudiants ont réussi cette épreuve), sauf erreur de ma part.

    bonne nuit

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.