Bac de français 2013, séries technologiques - Sujet d’invention

Bac de français 2013, séries technologiques - Sujet d’invention

topics.png Lire le sujet

À votre tour, écrivez un poème en prose ou en vers, qui évoquera la chambre de Vincent Van Gogh (document D). Votre poème prendra notamment appui sur la lettre à Théo mais devra refléter les sensations et sentiments personnels que vous inspire ce lieu. Vous vous appliquerez à proposer des images poétiques qui permettront de dépasser la simple description réaliste. Votre texte comprendra au minimum une trentaine de lignes ou de vers.

Réponses

  • AmmyAmmy Membre
    Difficile je trouve... Tout comme le commentaire. On va encore nous demander de surnoter car beaucoup d'élèves n'auront pas réussi. :(
  • Je suis en STMG et j'ai pris la dissertation, c'était vraiment dur, de toute façon pratiquement personne n'a réussi et les correcteurs seront obligés de surnoter, en plus de la surprise de la poésie, le sujet est difficile ... :|
  • Ecrire 30 lignes en prose ou en vers, c'est pas évident en effet je trouve.
    J'ai jamais aimé l'invention, je pense que c'est le meilleur moyen de se casser la figure. Suffit qu'une consigne passe à côté pour qu'on se retrouve avec un 5...
  • Bonjour à tous , j'ai donc passé mon Bac de français le 19 juin et j'ai pris l'écrit d'invention ,
    pourrai-je vous le partager pour que vous puissiez me dire ce que vous en pensez ?

    Anthony
  • Bien sûr Anthony !
  • Bonsoir a tous!

    Je suis un jeune étudiant de 1ère STI2D, et j'ai choisie pour ma part le sujet d'invention pour le BAC français 2013 qui portais sur le chambre. Je vous demande, à vous examinateurs de me dire ce que vous en pensez! :)

    Ma chambre d'étudiant

    Attérir dans une chambre bien écaliré
    D'une couleur s'intillante d'une table orangée
    Faisait revivre le coeur de cette pièce
    De ces volets clos, remplie de tristesse

    Son coeur brillé d'un rouge écarlate
    Qui embrassé ces mur si peu étroite
    D'un volet pâle, doux et acceuillant
    Qui nous sert dans ces bras amoureusement

    Cette caresse qui nous remplie d'émotion
    Serait dù aux fruit de notre imagination ?
    Le desir grimpe comme une augmentation
    Laissons nous emporté par cette mélodie d'inspiration

    Après une longue journée de travaille
    Il n'y a rien de plus agréable
    De la voir nous regarder sourir
    Au dessu de nos rêves, et de nous voir réussir

    De cette porte lilas
    Nous devons se quité
    Mais nous ne pouvons Hélas!
    Jamais nous s'engager

    La carrure de ces meubles inébranlable
    Garde la securité de cet endroit
    Elle y demeure impénétrable
    Comme la forteresse d'Henri lll

    Les soir où le silence habite les ruelles
    La chambre d'étudiant, remplie de demoiselle
    Festoie la réussite de cette chambre unique
    Que tous homme, trouverait ça magique

    Ma chambre.

    Je suis conssient de ne pas avoir respecté la règles des 12 syllabes ( Alexendrin ) mais je n'avais pas trop le temps pour finir avec cette écriture d'invention. En revanche, j'ai bien utilisé les termes donné dans le texte, comme par exemple:

    _ Les couleurs claire de la chambre ( table orangée, rouge écarlate, violet pâle etc .. )
    _ Le sol rouge, qui fait pensée au coeur de la chambre ( car le rouge est une couleur vif, est recouvré tout la surface de la pièce )
    _ Le tableau de la femme au dessu du lit, fait refference à ( une mère veille sur enfant, et qui le regarde réussir )
    _ La carrure des meubles ( qui dans le texte, montre que les meubles sont imposant )

    Voila voila, si on compte le titre et la dernier phrase en arrive a 30 lignes pile poil! :)

    PS: Désolé pour les fautes d'orthographes! :D
  • SUper :D Donc voila mon écrit d'invention:

    Ma chambre

    La présence et la carrure de tes meubles
    Me proccure un repos inébranlable
    La couleur de tes carreaux
    Qui me permettent le repos
    Le travail me fais céder ton confort
    Mais le soir tu m'offre le réconfort

    Toi qui m'apporte ta douceur
    Pour apaiser mon coeur
    Dans ton lit , les siestes de courte durée
    Me laissent retrouvé toute ma sérénité
    Quand je me trouve dans ton lit
    Disparaissent tous mes soucis

    Vers ta porte , se trouve ta fenêtre
    A laquelle d'ailleurs , souvent je me prête
    Le violet pâle de tes murs
    représente le calme que tu murmure
    Les chaises sont jaune beurre frais
    Ce qui traduit la chaleur que tu transmet

    Tes murs présentent des tableaux
    Dont les départ me mettent en sanglots
    Les quelques obligations de te quitter
    Me paraissent comme des corvées
    C'est dans le bleu de ta cuvette
    Que j'exerce ma toilette

    Les variétés de tes couleurs
    Ne font qu'accroitre mon bonheur
    Les quelques vtements qui sont présent
    Y ressentent les mêmes sentiments
    Elle dissipe la haîne

    Ma chambre que j'aime.

    Tous comme Yakoiconda je n'ai pas respecter les alexandrin mais j'ai cependant essayer de rester dans des versifications commune ( décasyllabes , octosyllabes , alexandrin , nonasyllabes etc ..)
    J'espere aussi que mon correcteur se rendra compte de la cassure de rythme avec ma derniere strophe non pas de 6 vers mais de 5 avec un vers seul pour traduire l'évidence..

    Et désolé aussi pour les fautes que j'ai surement oublier ^^
  • Bonjour à vous,

    J'ai moi-même passé mon bac de français Mercredi 19 juin, et j'ai aussi choisi le sujet d'invention et je n'ai pas respecté non plus le nombre de syllabes, tout comme Anthony et Yakoiconda, j'espère sincèrement que cela ne nous pénalisera pas trop. :/ Nous verrons! J'espère avoir l'avis de certains examinateurs.

    Une Chambre inspirée :

    Cette chambre m'inspire vie et liberté
    Sous ses couleurs chaudes et variées
    Rouge, jaune, violet, lilas
    Tout ici m'apporte de la joie.

    Cette lumière fraîche du matin
    Est différente des autres voyages
    Elle rayonne dans tous ses âges
    Puis disparaît et s’éteint.

    À travers tous ces murs
    Le sentiment de solitude
    Paraît difficile et dur
    Mais tout n'est qu' habitude.

    Même l'endroit où coucher
    Permet une sensation d'immortalité
    Protégé des pluies et tempêtes
    Elle est favorable au repos de ma tête.

    Aussitôt repos revenu
    Sous ce silence continu
    Je n'ai plus qu'a me mettre à l'aise
    En m’assaillent sur une de mes chaises.

    Une fois bien installée
    A contempler mes décorations
    Je me rends compte avec imagination
    Que tout cela reflète la réalité.

    Mais éblouis par le soleil
    Avec tous mes sens en éveil
    Je me mets à marcher sur ce plancher
    Tout ridé et craquelé.

    Les volets clos se mettaient à rire
    Pensant être tombé dans une chambre folle
    Je pris mes meubles en farandole
    Dans lequel se reflétait un petit sourire.


    Voilà, excusez-moi pour les fautes d’orthographe. :$
    J'aimerais volontiers vos avis. Merci d'avance. :)
    Bonne journée !
  • Bonjour
    Pourrions nous des indications s'il vous plaît , cela m'inquiète de ne pas avoir de réponses

    Cordialement
    Anthony
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.