Subjonctif après "je ne veux pas que..."

Cette phrase qui peut paraître bien glauque est tirée d'un mémoire de maîtrise en psychologie clinique et psychopathologie que j'ai écrit il y a une dizaine d'année et que je dois corriger à nouveau (j'ai perdu la version corrigée à l'époque). j'ai donc un gros doute sur la conjugaison du verbe mourir dans cette phrase...

Subjonctif ou pas ? Pouvez-vous m'aider s'il vous plaît ?

Cordialement.

Réponses

  • Subjonctif ! Que tu meures :)
  • merci ;)

    je ne suis pas sur de mon coup dans la phrase suivante :

    En l’état, et c’est parque c’est en les étudiant que Freud la met au point, cette théorie s’applique parfaitement aux névroses.

    au niveau de étudiant... étudiant ou étudiants ?

    Merci de votre aide
  • Bonjour !

    Pour moi c'est du gérondif ici : en + verbe en *-ant , donc invariable.

    Si je peux me permettre, votre début de phrase est lourd je trouve. Avez-vous essayer de la simplifier ? La simplicité syntaxique permet justement d'éviter ces problèmes de grammaire, et appelle à plus de clarté. :)
  • j'ai beaucoup essayé de simplifier cette phrase mais je n'arrive pas à "l'alléger" sans en perdre l'idée

    peut être:

    En l’état cette théorie s’applique parfaitement aux névroses (notamment parce que c’est en les étudiant que Freud la met au point).

    qu'en pensez-vous ?
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Cette théorie s’applique parfaitement aux névroses, ce qui n'est pas surprenant puisque c’est en les étudiant que Freud l'a mise au point.
  • j'ai pensé à cette version, bien plus élégante j'en conviens, hélas elle dénature ma pensée qui s'articule autour du fait que c'est en prenant la théorie telle qu'elle (en l'état) qu'elle s’applique parfaitement aux névroses... Je crois que je devrais simplement enlever la fin de la phrase et me contenter de "En l’état cette théorie s’applique parfaitement aux névroses."
  • Il y a aussi une incohérence côté pronoms personnels anaphoriques.

    Les reprend névroses et la reprend théorie. En décortiquant la phrase, on arrive à comprendre, mais en lecture spontanée c'est plutôt difficile à assimiler.

    "En l’état cette théorie s’applique parfaitement aux névroses, car Freud l'a mise au point en étudiant lesdites névroses."

    Voilà ce que je mettrais de mon côté.
  • Une autre question si vous le permettez, écrit-on des savoirs faire ou des savoir faire ?

    Merci d'avance.
  • des savoir-faire.
  • merci !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.