Peut-on affirmer comme Ionesco que le théâtre est "miroir" ?

Bonjour, je suis en première scientifique et j'ai fait une dissertation, j'aimerai avoir des avis.

Rendre la dissertation : intro et conclu rédigées et plan détaillé du développement.
Sujet : Dans quelle mesure peut-on affirmer comme Ionesco que le théâtre, "rejoignant une vérité universelle", "me renvoie mon image" et qu'il est "miroir"?

Au XXème siècle, Ionesco écrivain et dramaturge roumain affirme que le théâtre est « une vérité universelle », et qu’il lui « renvoie son image ». Nous allons donc voir pourquoi Ionesco pense que le théâtre est « miroir » ? Pour commencer nous verrons comment Ionesco peut s’identifier dans une représentation théâtrale, puis les limites de cet art théâtral qui ne permettent pas toujours de pouvoir s’identifier et enfin nous verrons pour quelles raisons ces propos peuvent être affirmer ou contredit.

Plan (plan dialectique) :

I] Le théâtre est vrai et représente quelque chose de vrai, c'est pour cela que Ionesco peut s'identifier dans cet art.

- Il est la mise en scène de notre société. Par exemple : Ionesco dans Rhinocéros dénonce la montée des totalitarismes à l'aube de la Seconde Guerre mondiale.
- Le théâtre dans sa représentation exprime des sentiments humains compréhensibles par la totalité des spectateurs. Par exemple : L'amour qui est exprimé dans "Roméo et Juliette" (une pièce de William Shakespeare) est un sentiment réel qui occupe la vie de chaque humain.
- La catharsis qui est la purgation des passions s'exprime à travers l'art théâtral. Le spectateur vit les situations à travers la représentation du héros, et c'est grâce à cela qu'il se libère de ces angoisses, de ces fantasmes ainsi que de ses passions.

II] Le théâtre présente toutefois des limites, pouvons empêcher l’identification.

- Le théâtre présente néanmoins des limites notamment de par le fait qu'il n'est pas réel. Par exemple Victor Hugo disait que : "Le théâtre n'est pas le pays du réel il y a des arbres en carton, des palais de toiles, un ciel de haillons, des diamants de verre, du rouge sur la joue, du soleil qui sort de dessous la terre. C'est le pays du vrai il y a des corps humain sur la scène, des cœurs d'humain sur la scène, dans la salle, dans les coulisses"
- Le théâtre entraine un alourdissement, une certaines exagération des sentiments et parfois il manque de raffinement. Ionesco dans notes et contre-notes disait « Qu’y a-t-il donc à reprocher aux auteurs dramatiques, aux pièces de théâtre ? Leurs ficelles, disais-je, c’est à dire leurs procédés trop évidents. Le théâtre peut paraître un genre littéraire inférieur, un genre mineur. Il fait toujours un peu gros. C’est un art à effets, sans doute. Il ne peut s’en dispenser et c’est ce qu’on lui reproche »

III] C’est avant tout une histoire de goût.

- Ionesco s’identifie dans le théâtre car c’est quelque chose qu’il connaît, qu’il maitrise, qu’il comprend et surtout qu’il aime. Par exemple : De nombreuses personnes ne connaissant pas l’art du théâtre pense ne pas pouvoir s’identifier au héros et vivre quelque chose à travers ses aventures, et peuvent ne pas avoir la même sensation que Ionesco en étant spectateur.
- Eugène Ionesco disait que : « Le théâtre est un des arts les plus anciens ». Par cette ancienneté le théâtre à le pouvoir de pouvoir toucher de nombreuse personne de par la grande diversité de son contenu.


Finalement nous avons pu voir que le théâtre ne se cantonne pas seulement aux artistes et à la représentation théâtrale, elle dépend aussi du regard du spectateur. Il est évident que chaque personne va percevoir et ressentir une pièce différemment. Les dires de Ionesco seront affirmer ou contredit selon l’avis de la personne, il n’existe aucune vérité universelle pour cela, chacun est libre de se faire sa propre opinion comme s’identifier ou non dans une représentation.

Réponses

  • Titania91Titania91 Modérateur
    Une remarque préliminaire : avez-vous lu-vu une pièce de Ionesco? C'est absurde, cela n'a rien d'un "miroir"...
  • Personnellement, j'ai vu et lu une pièce de Ionesco "Rhinocéros" que je cite d'ailleurs.
    Mais là cela n'a pas vraiment de rapport, on doit parler de ce qu'il a dit et non pas de ces pièces.
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Il me semble difficile de séparer un auteur de ses écrits.
    Si Ionesco parle de "miroir", de vérité et d'image, c'est qu'il en a une conception propre qui transparaît dans ses oeuvres.
  • C'est pour cela que j'essaie de le citer assez souvent et pour ces œuvres je n'ai préféré citer que celle que j'ai vu-lu plutôt que de faire une allusion bancale.
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Là n'est pas la question :)
    Elle est dans le fait que Ionesco avance un propos qui est un peu paradoxal au vu de ses oeuvres. Certes il y a un effet miroir, mais pas n'importe lequel.

    Tu as raison de parler de l'identification par le miroir mais cela se cantonne au vis-à-vis d'un individu. Tu parles d'ailleurs dans ton développement de la société : l'annonce de ton plan "Pour commencer nous verrons comment Ionesco peut s’identifier dans une représentation théâtrale..." est donc à revoir.

    Les passages entre guillemets sont à citer textuellement (ou alors on met entre crochet les modifications)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.