Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

13»

Réponses

  • Esperluette > Oui c'est sûr ! J'aurais bien aimé avoir le temps de m'installer tranquillement dans mon lit et approfondir un peu mon cours, en lisant Discours sur la servitude volontaire par rapport à Lorenzaccio. Ce n'est qu'un exemple, mais le fait est que le bac ne demande pas un tel approfondissement, et qu'il est possible d'avoir bonne note sans.

    Disons que je me contente de ce que j'ai au bac, je considère de toute façon les mentions comme de la masturbation intellectuelle (pardonnez moi l'expression) (sauf dans le cas où certaines écoles demandent une certaine mention, dans ce cas là oui effectivement...).

    Cela dit, avoir la mention très bien serait tout de même appréciable. La bourse au mérite ne doit pas être négligée...

    K'Roline > Personnellement je suis content on a quand même une bonne classe de L, dans le sens où il y a quand même pas mal d'élèves qui ont un bon niveau. 3/4 personnes qui dépassent 14, l'année dernière j'étais premier avec 14/15 et les autres étaient à un point derrière ! ^^
    Après c'est assez inégalitaire pour le niveau, l'autre classe de L (ils ne sont que 20, mais mélangés avec des ES en histoire... et on ose appeler ça une "classe", ils n'ont qu'un prof principal) n'a pas vraiment le même profil.

    Je pense que tout dépendra finalement, chaque année la promotion change. Le problème c'est que ton prof a raison, quand un élève a de bonnes notes en seconde, il ira presque forcément en S. Personnellement j'étais totalement largué dans les matières scientifiques (et soyons honnêtes, je n'en avais rien à faire) mais j'avais largement les moyens d'aller en ES (17/18 en histoire SES) mais c'est quand même L qui me plaisait le plus. Et finalement j'ai eu raison !

    Si tu penses pouvoir sortir avec un bon bac L, n'hésite pas. Surtout que cela ne t'empêche en rien de tenter sciences po, et tu peux toujours te tourner vers les prépas littéraires si tu veux quand même garder une voie d'excellente.
  • @Serdaigle,
    Quelle chance, nous sommes une classe de 5L...
  • Nous sommes 35, et ce n'est pas vraiment optimal pour travailler.
  • Oui Serdaigle,je veux justement tenter une prépa :) mais je me suis renseigner sur les prépas Sciences Po sont assez chères,étant donné que j'habite en Guadeloupe il n'y a qu'un seul établissement qui offrent une prépa littéraire mais rien ne prépare directement au concours de Sciences Po.Après,dans mon lycée il y a un programme de préparation Sciences Po mais rien de très poussé.Par conséquent,j'ai trois solutions :
    -Soit je le prépare pendant mon année e de terminale comme toi
    -Soit je pars en Métropole m'inscrire à une prépa Climax aux coûts exonérants
    -Soit,je m'oriente vers une autre voie
  • Soit tu fais comme la majorité des gens sensés : Tu te prépares à la maison.
    C'est simple, le programme de l'examen correspond aux années du lycée surtout à la Terminale en fait.
    Donc si tu veux dilapider de l'argent, achète des livres pour te préparer. Et si tu veux te préparer à l'Oral, ajoute sur skype les 1A de SciencesPo, je sais qu'ils offrent généreusement leur aide pour préparer l'Oral.

    Ça peut paraître très " sauvage " comme message mais je suis contre les prépas qui au final sont juste là pour rendre payant ce que tu peux faire seule ou avec l'aide gratuite de SciencesPistes.
  • "C'est simple, le programme de l'examen correspond aux années du lycée surtout à la Terminale en fait. "

    > C'est totalement faux pour l'histoire, c'est le programme de 1ère. ^^
  • CandyCandy a écrit:
    Soit tu fais comme la majorité des gens sensés : Tu te prépares à la maison.
    C'est simple, le programme de l'examen correspond aux années du lycée surtout à la Terminale en fait.
    Donc si tu veux dilapider de l'argent, achète des livres pour te préparer. Et si tu veux te préparer à l'Oral, ajoute sur skype les 1A de SciencesPo, je sais qu'ils offrent généreusement leur aide pour préparer l'Oral.

    Ça peut paraître très " sauvage " comme message mais je suis contre les prépas qui au final sont juste là pour rendre payant ce que tu peux faire seule ou avec l'aide gratuite de SciencesPistes.

    Je crois que vous allez vite en besogne en tirant ainsi à bout portant sur les prépas sc po. Dans ma promotion de terminale, tous les élèves admissibles cette année sont passés par une prépa. C'est un vrai plus pour le concours. Car il ne suffit pas de bien maîtriser le programme, il faut le maîtriser en 3 fois plus approfondi.

    Après, on peut envisager différemment les choses si on vient d'un très bon lycée dont l'enseignement est d'une qualité supérieure.
  • Tout dépend des capacités de chacun ! Tous ceux que je connais ont été admissibles sans prépa (et je suis dans un lycée moyen, voire très moyen, aux conditions d'enseignement parfois douteuses).
    D'ailleurs la prépa dirigée par Eric Cobast le montre bien : 53% d'admis. C'est très correct, mais ça fait 47 autre % qui ont payé une petite fortune dans le vide !

    Et puis l'avantage des lectures personnelles c'est que ça évite que 300 autres personnes (je dis ce chiffre totalement au hasard) partagent le même cours que toi.

    Les prépas, je pense, sont dispensables. Evidemment c'est utile, mais tu peux largement faire sans.
  • Comme tu n'es pas en métropole, si tu trouves cela un peu dangereux de te préparer seule, tu as la possibilité de te servir d'une alternative aux prépas du continent: la préparation en ligne de la documentation française
    [Lien invalide.]

    Ce n'est pas très cher (un peu moins que la prépa publique de Lakanal), c'est personnalisé autant que le permet ce genre de préparation et c'est agréé par Sciences Po.
  • CandyCandy,comme l'a dit Kashmir,je trouve ça un peu dangereux de me préparer seule compte tenu de ma position géographique après je me suis renseignée,à partir de la première jusqu'à il y a une préparation au concours d'entrée,donc j'irai m'y inscrire.Mais c'est une question de niveau même si je suis assez autonome et j'ai un assez bon potentiel,je préfère être encadrée,après je peux tout de suite la tenter à l'issu de ma terminale,je verrai au temps voulu :)
  • La préparation de la Documentation Française, je l'ai testée cette année ; si je ne l'ai pas beaucoup utilisée pour l'anglais (parce que je ne la trouvais vraiment pas pratique), elle m'a aidée quelque peu pour l'histoire et les mathématiques.

    Personnellement, je regrette de l'avoir suivie puisque dans mon cas, je trouve que c'était jeter de l'argent par la fenêtre : je ne m'y suis inscrite que très tardivement. Aussi, j'ai préféré aller directement à l'essentiel, passer d'avantage de temps à lire des articles en anglais, à approfondir mes connaissances en histoire et à faire des sujets de mathématiques. Pour ce qui est de l'histoire, la prépa en ligne fournissait des cours tirés d'un manuel, qui m'ont été beaucoup utiles pour apprendre. En mathématiques, j'ai fait un maximum de sujets mais mon père étant prof de maths, lui demander de l'aide et de corriger mes devoirs était bien plus rapide.

    A vrai dire, je n'ai envoyé que très peu de devoirs, et (allez savoir pourquoi), j'ai eu des problèmes soit avec le format des devoirs, soit avec le devoir en lui-même lorsque le professeur était en attente de consignes pour la correction ; ainsi, mes devoirs m'étaient parfois rendus très tardivement, (jusqu'à deux mois d'attente une fois), et les notes étaient loin d'être satisfaisantes, autour de 8-9 en général, malgré le temps que je passais sur les devoirs. Pourtant, j'ai réussi (je pense) les écrits, puisque je suis admissible.

    En fait, de manière générale, je pense que cette prépa a des exigences quelque peu plus importantes que celles de Sciences Po. Même pour les sujets de mathématiques, bien que j'aie 18 de moyenne en mathématiques en Terminale S, je bloquais parfois complètement sur les sujets, et il arrivait même à mon père d'avoir du mal sur certains exercices ; si l'épreuve de mathématiques du concours était très difficile, les sujets de maths de cette prépa l'étaient d'avantage...

    Bien évidemment, il s'agit là d'un avis tout à fait personnel, de même pour mes notes obtenues aux devoirs ; j'avais peut-être des correcteurs trop exigeants, ou raté mes devoirs sans m'en rendre compte. Ou alors, j'ai peut-être eu de la chance au concours !

    Je pense que pour pouvoir véritablement suivre une telle prépa, il faut s'y prendre vraiment à l'avance (j'étais en retard de plusieurs mois sur le calendrier proposé pour les devoirs, et je ne l'ai jamais rattrapé !). Si j'ai l'impression d'avoir dépensé de l'argent inutilement pour la prépa, c'est sans doute parce que je n'ai pas utilisé pleinement toutes les ressources proposées, je me suis focalisée sur le principal, soit les connaissances en histoire et les exercices en mathématiques, mais j'aurais pu trouver tout cela dans d'autres bouquins.

    Tout ça pour dire que si tu souhaites faire une prépa en ligne, La documentation française, le CNED, ou autre, il faut absolument éviter d'attendre pour t'inscrire, et commencer à envoyer des devoirs le plus tôt possible.

    Si tu as d'autres questions, n'hésite pas !
  • Merci Euthymie,et je ne compte pas m'inscrire sur une prépa en ligne ! J'ai regardé hier et franchement ça me dit rien.Cependant,je ferai de mon mieux pour me préparer à la maison et prendre conseil auprès de certains profs de mon lycée et après si je ne réussis pas du sur mon premier coup j'irai m'inscrire à une prépa gratuite sur mon île afin de repasser le concours
  • KashmirKashmir Membre
    Tu ne peux pas passer le concours de Sciences Po Paris en bac+1 hein (enfin plus)
  • Oui,je sais je vais le repasser sur l' IEP de Bordeaux ou de Lille
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.