Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,
Alors voila j'ai ce sujet a faire : " Pourquoi ne peut il y avoir de dispute au théatre que lorsqu'il y a entente ? Vous vous aiderez des textes de corpus, de ce étudiés en classe et de vos lectures personnelles" .
J'ai commencé mais je ne trouve pas assez d'arguments pouvez vous m'aider ?
Merci beaucoup !
Mots clés :

Réponses

  • Bonjour, je viens juste de créer ce compte parce que jai moi aussi une dissertation a rendre sur ce sujet.
    Mon corpus est composé de : Les femmes savantes (Moliere,1672); Les caprices de Marianne (Musset,1833); Scene a quatre (Ionesco,1959).
    C'est ma 1ere dissert et malgre mon niveau acceptable en francais :p, je seche completement....
    Ma prof ma dit que pour commencer, je devai reformuler la question et trouver une pb:
    Pourquoi ne peut il y avoir de dispute que lorsqu'il y a entente au theatre?

    Autrement dit:
    ->pour quelles raisons ne peut il y avoir de debat que lorsque les perso entretiennent une relation amicale dans le genre theatrale?

    ->Quest ce que la dispute au theatre?

    Apres ca, un plan analytique avec :
    I.cest la base du theatre


    II.fonction dramatique des disputes

    Voila tout.... Aider moi sil vous plait!! :D
  • bonjour, moi aussi j'ai eu ce sujet de dissertation en français et je ne suis pas sûr d'avoir bien compris le sens de la problématique. j'ai reformuler la problématique qui est: pour quelles raisons il ne peut y avoir un conflit que lorsqu'il y a entente au théâtre?

    ensuite dans mon intro j'avais penser a commencer par le proverbe "les contraires s'attirent" => marche pour l'amour mais aussi l'amitié + et dire que la personne qui a inventer cette citations n'avait pas penser au conséquence qui pourrait y avoir car lorsque deux personnes contraire se fréquence il y aura forcement un moment ou la dispute prendra le dessus.


    I. L'entente est éphémère / le conflit inévitable lors d'une relation


    voila se que je peut proposer pour l'instant. Je ne sait pas si je suis sur la bonne voix donc merci de m'éclairer :) et si possible de m'aider pour avoir au moins une deuxième partie.
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Le sujet interroge sur une situation paradoxale au premier abord : dispute/entente
    La dissertation doit partir de là à mon avis
  • Le théâtre est affrontement donc présente des conflits (de générations, de statut, de rivalités, de pouvoir domestique ou politique ... )
    Le théâtre est aussi alliances et les personnages, au fil de l'action, se répartissent en groupes d'influence jusqu'au dénouement.
  • LaoshiLaoshi Membre
    Voilà un sujet qui me laisse vraiment perplexe.
    Définir dispute, entente.
    On dit ordinairement que l'action dramatique repose sur une situation de conflit...
    L'entente précède-t-elle le conflit ?
    Le théâtre met-il en présence des clans de personnages qui s'entendent contre d'autres ?
    Non, décidément, j'ai trop peur de dire des sottises.
    Voilà un sujet sur lequel j'aurais sûrement obtenu un zéro pointé :)
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    La problématique ne peut être la reprise du sujet.
    Il faut donc aller plus loin.
    Comme il l'a déjà été relevé, ce sujet se distingue par son aspect paradoxal.
    Définissons les termes :
    - dispute : discussion sur un sujet sérieux, philosophique, scientifique ou religieux, mais aussi querelle sur des questions plus triviales...
    - entente : accord ou alliance...
    Dispute et entente font d'abord penser à la relation amoureuse, à ces états successifs dans la construction du couple.
    Mais ce peut être aussi les variations d'alliance ou d'opposition pour la réalisation d'un projet, d'un contrat, nous sommes alors dans la stratégie à long terme ou la tactique à court terme.
    Enfin on peut relever les ligues de circonstance pour exclure une tierce personne, pour la rejeter...
    Nous pouvons comprendre alors que le sujet renvoie au rapport de forces que nécessite toute intrigue théâtrale. Sans ce rapport évolutif, point d'action, point de coup de théâtre, seulement des blocs statiques. Nous ne pouvons alors ne pas penser au schéma actanciel.
    N'oubliez pas de bien vous appuyer sur les textes du corpus qui présentent toutes les variations de la dispute : intellectuelle, sentimentale....
    A vos plumes !
  • Bonjour à vous tous, je vois que ce fil de conversation est assez vieux, ainsi j’espère qu'il y aura toujours quelqu'un pour répondre à un appel à l'aide ;) .
    Je me retrouve confronté à cette dissertation pour laquelle je ne trouve absolument rien à dire. Ayant décidée de l'effectuer afin de m'entrainer à tous les types de sujets pour ne pas être dans l'embarras le jour du BAC, j'ai décidé de me rendre sur ce site que je connais bien. Suite à le lecture de vos réponses précédentes, je vous propose mon plan qui s'inspire de celles-ci (notamment celle de Jean-Luc) et de quelques recherches personnelles. Je vous remercie d'avance pour votre aide et absolument tous les commentaires sont les bienvenus, étant dans l'embarras le plus total vous êtes mon dernier recours :) .

    L'intro :

    Définir les termes de la problématique : Dispute -> débat, désaccord, joutes verbales, points de vues opposés
    Entente -> écoute, compréhension, concession, accord
    Insister sur l'aspect paradoxal de la problématique pour la reformuler -> L'entente est elle nécessaire à la dispute au théâtre ? En quoi l'entente et la dispute sont-elles indissociables au théâtre ?

    Plan :
    I) Le débat, une réponse, une entente
    - Évoquer les "règles" de base d'un débat
    - Une approche constructive de la discussion
    - L'importance des débats dans la société actuelle

    II) Le théâtre, une tribune
    - Les pièces antiques, vecteurs de l’interrogation (Antigone de Sophocle)
    - Le classicisme et les pièces de Molière, "castigat riendo mores"
    - Éveiller les consciences, exposer ses idées, les pièces de Voltaire (Le Fanatisme ou Mahomet - 1736)

    III) Les pièces de Ionesco, les disputes peuvent-elles exister dans le théâtre de l'absurde ?
    - Le fait que les personnages ne s'écoutent pas ne permet pas l'échange, le débat
    - La condition absurde de l'homme repose sur cette impossibilité de dialoguer
    - Le débat permet le progrès, l'évolution, peut on discerner un évolution à proprement parler dans le théâtre de l'absurde ?

    Merci d'avance à toutes vos critiques qui ne peuvent être que constructives !!
  • scsc Membre
    Bonjour, j'ai un peu du mal avec ton plan, la derniere partie me parait hors sujet.
    Mon plan est basé sur la question L'entente puis La dispute et se que cela entraine et j'ai inclu dans ces eux parties ionesco.
  • Oui, plaquer Ionesco en dernière partie me paraît artificiel. On peut TB l'inclure dans les autres parties. Mais alors, le plan serait à revoir.

    Rappel de l'opinion de Ionesco : "Il faut aller au théâtre comme on va à un match de football, de boxe, de tennis. Le match nous donne en effet l'idée de ce qu'est le théâtre à l'état pur : antagonismes en présence, oppositions dynamiques, heurts [...] de volontés contraires." (in Notes et contre-notes)

    Puisque vous vous entraînez pour l'épreuve (bravo), il n'y a pas péril en la demeure.
  • Je vous remercie pour vos commentaires, je prend bien sûr en compte votre remarque sur la dernière partie de mon plan et je l'enlèverai de coup, mais auriez vous des propositions afin d'orienter mes recherches pour un nouveau plan ? des conseils pour le changer ? pensez vous que j'ai besoin de changer l’intégralité ?
    En réponse à la remarque de fandixhuit, je dois le rendre, c'est un bac blanc à rentre pour mercredi du coup j'aimerai qu'au moins le plan soit cohérent par contre la citation est très utile merci beaucoup :-)
  • " Pourquoi ne peut il y avoir de dispute au théatre que lorsqu'il y a entente ? Vous vous aiderez des textes de corpus, de ce étudiés en classe et de vos lectures personnelles" .


    Encore un sujet qui repose sur un présupposé mis hors de la discussion. Piège.
    Quelle est l'essence même du théâtre ? un art vivant qui va mettre sur scène des personnages incarnés, porteur d'un texte d'auteur et présentant une situation qui va se dérouler sous les yeux du public pendant deux heures. Toute la mise en scène va accompagner le public qui va assister à une situation compliquée qui va se dénouer à la dernière scène.
    Quels sont les ressorts au théâtre ? l'entente ou le conflit ? Qu' est-ce qui crée l'action ? L'entente ou le conflit ?
    « Il faut aller au théâtre comme on va à un match de football, de boxe, de tennis. Le match nous donne en effet l'idée la plus exacte de ce qu'est le théâtre à l'état pur : antagonismes en présence, oppositions dynamiques, heurts sans raison de volontés contraires.
    Ionesco


    Au théâtre : le conflit est exposé, monté, porté à son paroxysme
    conflit de générations
    conflit social
    conflit entre l'amour et l'honneur
    conflit politique

    Au théâtre : le jeu des alliances
    alliance de la jeunesse contre la gérontocratie
    alliance d'intérêt
    alliance des valets avec le camp du bon sens

    Au théâtre : le dénouement ou la résolution du conflit
    des vainqueurs, des vaincus
    des registres différents : la mort ou la fin heureuse
    le soulagement et le retour à une certaine stabilité
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    J'aime bien les suggestions de Floreale.
    Mais le sujet reste pour moi difficile à traiter.
    En effet il ne s'agit pas simplement de montrer la nécessité du conflit et de l'entente pour assurer le dynamisme vital de l'action théâtrale.
    C'est le ne... que... qui crée mon insatisfaction ou la difficulté sans oublier qu'il faut répondre au pourquoi.
    Il faut démontrer que l'action théâtrale ne peut exister sans la simultanéité (et pas seulement antériorité ou postériorité) du conflit et de l'entente.
    Alors quels seraient les non-dits du sujet ?
    - un personnage théâtral n'agit jamais purement comme un individu, il représente aussi une classe ?
    - la dispute doit mettre en valeur l'entente ?
    - la dispute est l'expression d'une désillusion, celle d'une entente insatisfaite ?
    - la dispute résulte d'un rapport de forces disproportionné préalable ? alliance de plusieurs contre un seul ? mise en valeur du héros solitaire face à la coalition ?
    - la dispute induit la recherche d'alliance ? d'aide ?
    - la dispute suppose la théorie du complot ou du soupçon ?...

    En résumé, si le théâtre veut être une imitation de la vie, il doit montrer un jeu d'alliances et d'oppositions qui se font et se défont, évoluent sans cesse pour tendre vers un nouvel équilibre. Le théâtre serait alors essentiellement baroque dans son déséquilibre, son goût de la transformation...

    De ce fait j'opterais pour un plan thématique ou analytique.
  • Pourquoi ne peut il y avoir de dispute au théâtre que lorsqu'il y a entente ?

    Eh bien, Floréale et Jean-Luc, lorsque je lis un tel sujet, donné à des élèves de première, dont la majorité (soyons réalistes ; y a-t-il des enseignants de lycée ici ?) ne maîtrise pas la langue et dispose d'une culture plus que lacunaire, sujet de plus à traiter en un peu moins de quatre heures à l'EAF, je me dis qu'on marche sur la tête.

    Personnellement, je m'imagine à la place de ces jeunes : se creuser la tête pour comprendre de quoi il est question prend déjà un certain temps car à première vue, ce n'est pas évident ; rendrai-je copie blanche ? Non, tout vaut mieux qu'un zéro. Je pondrais probablement un beau hors-sujet, en m'aidant des quelques pièces que je connais pour débiter des banalités sur les conflits au théâtre. Heureusement ils sont nombreux.
    Je suis sidérée ; et apparemment, c'est un sujet qui est souvent donné...
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Gabiana,

    Je partage cette analyse et ce constat
    Les ambitions sont démesurées, du moins avec un tel sujet.
    En 1re, je me contenterais d'examiner l'intérêt du conflit dans l'économie théâtrale.
    Il ne faut pas oublier que la dissertation doit rester la vérification de la capacité à poser une argumentation pertinente et équilibrée à partir d'une expérience littéraire forcément limitée.
    Aurions-nous oublier que nous avons été des ânes ânonnant dans notre jeunesse ?
    Un de mes anciens professeurs nous faisait rire lorsque gentiment il commentait un de nos devoirs en nous gratifiant d'un "cruche à deux anses soutenue par les ailes de l'espérance"... Nous étions alors capables d'apprécier l'hyperbole...
  • @floreale

    J'aime beaucoup votre plan qui me semble tout a fait abordable :-) je m'en inspirerai fortement pour le mien que je mettrai en ligne un peu plus tard, merci beaucoup !!

    En réponse à Gabiana et Jean-Luc, je suis totalement de votre avis, c'est bien beau de nous donner une dissertation en tant que devoir maison mais de là à nous en proposer en classe... Malgré mon niveau acceptable en français je ne me risquerai jamais, ô grand jamais, à tenter une telle chose à l'épreuve du bac, surtout dans les deux heures imparties (je prends beaucoup de temps pour la question sur corpus...) c'est tout a fait impossible étant donné notre culture qui est à peu prés inexistante à notre niveau !!


    Peut être un plan thèse-antithèse-synthèse ?

    I) Le théâtre, un conflit, une évolution
    II) Un pièce dénudée de disputes ?
    III) Une représentation de la vie, une série d'alliances et de conflits
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Ce plan ne peut convenir, l'antithèse n'est jamais le contraire absolu de la thèse.
    Attention à dénudée qui est en fait dénuée !
    De plus la consigne ne demande pas de discuter.

    Proposition
    plan analytique :
    le théâtre comme lieu des conflits et des ententes : photographie
    Pourquoi ? analyse des causes
    Conséquences : quels effets en tirent les dramaturges habiles ? Certaines pièces ne tirent leur intérêt que de l'habileté de l'intrigue, ce qui est insuffisant pour un spectateur exigeant.

    plan thématique :
    les raisons techniques et fonctionnelles
    psychologiques et sociologiques
    morales et existentielles
  • Très bien, je pense que j'utiliserai le plan analytique... c'est celui qui me parle plus, est-ce que je pourrai compléter les sous parties et vous les proposer de nouveaux ? Et juste une précision, que voulez-vous dire par "photographie" ? Que j'en analyse une en tant qu'exemple ? Ou que le théâtre est en réalité une "photographie" de a vie ?



    Voici ce que je propose, j'utilise votre plan en intégrants quelques éléments de mon plan original et quelques parties du plan de floreal

    Plan :

    I) Le théâtre, un lieu de conflits et d'ententes : photographie
    Les alliances, par intérêt, de la jeunesse contre la gérontocratie et des valets contre les maîtres (Dom Juan : alliance d’intérêt entre Sganarelle et D.J. , Le Mariage de Figaro...)

    Les conflits intérieurs et extérieurs (monologues délibératifs dans Le Cid pour montrer un conflit intérieur, dans Les Caprices de Marianne pour montrer les conflits extérieurs)

    L'essence même du théâtre, l'intrigue se construit sur des groupes de personnages qui s'affrontent.


    II) Alliances et disputes, pourquoi ?
    Vivacité du récit (exemple des stichomythies, de l'effet comique, l’enchaînement des événements rapides ...)

    Miroir de la vie humaine et de la réflexion des personnages (influences extérieurs qui changent notre perception, nos habitudes, nos actions → Octave qui renonce à sa vie libertine à la fin des Caprices de Marianne)

    L'importance des débats dans la société actuelle (débats politiques, compétitions de débats, l'importance de pouvoir poser ses idées et d'être confronté aux objections)


    III) Conséquences :
    La puissance moralisatrice : le classicisme et les pièces de Molière, "castigat riendo mores"

    Le débat permet le progrès, l'évolution : les pièces de Voltaire (Le Fanatisme ou Mahomet - 1736)

    Une dénonciation sociale : les pièces de Ionesco et la « non-entente »
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Mais c'est bien vu.
    La photographie est un état des lieux, une description sans analyse poussée.
    Pour la comédie, pense à utiliser le fondement, la tromperie qui induit alliance et conflit.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.