Fermeture du forum cet été

Du 1er juillet au 1er septembre 2022, le forum littéraire est en lecture seule : les discussions restent accessibles, mais il n’est pas possible d’envoyer une contribution.

Bon été à toutes et à tous ! 🌞

Qu’est-ce que le théâtre de l’absurde ? — Forum littéraire

Méthode commentaire Méthode dissertation

Qu’est-ce que le théâtre de l’absurde ?

Bonjour à tous,

Je souhaiterais avoir des précisions sur le théâtre de l'absurde afin de peaufiner une dissertation sur la comédie.

J'aimerais savoir si l'on retrouve dans les oeuvres par exemple de Beckett ou de Ionesco (je pense notamment à La Cantatrice Chauve), un mélange des registres et/ou du ton.

Ces pièces de théâtre ne semblent appartenir à aucun genre, sauf peut etre le burlesque
J'ai entrepris des recherches sans grand résultat.... mais peut-être est ce le fait qu'elles soient des pièces absurdes qui ne le rangent dans aucune catégorie ?

Merci de bien vouloir m'aider.

Réponses

  • En effet, les pièces de l'absurde comportent des mélanges de tons et notamment un mélange comique/tragique qu'il est important de relever.
    Pour la tonalité, tu ne peux pas la définir sur la pièce entière mais sur des extraits qui sont alors burlesques, ironiques...
    Voilà, j'espère que ces minces infos t'aideront !
  • Merci de votre réponse.

    Mais alors comment pouvons-nous interpréter ce mélange de registres ?
    Par exemple : les comédies n'existent quasiment plus à l'aube du 20e, les pièces du théâtre de l'absurde les remplacent au 20e siècle à cause de ce mélange de registre.

    Donc, dans La Cantatrice Chauve par exemple de Ionesco, retrouve-t-on ce mélange comique/tragique ?

    Merci encore.
  • Bonjour,

    Qu'est-ce que le théâtre de l'absurde ? En quoi consiste-t-il ?
    Aussi, le comique de l'absurde (procédé du registre comique) : sur quoi repose-t-il ?

    J'ai cru comprendre que le théâtre de l'absurde mettait en scène des anti-héros qui ont une vie monotone et qui ne peut pas satisfaire leur désir. Mais je n'en sais pas plus.
    (je n'ai pas trouvé grand chose sur le net)

    merci
  • Bonjour
    Je cherche des oeuvre du mouvement absurde a commenté (sans le commentaire) es que vous pourriez m'indiqué un site ou on trouve ces oeuvre (peinture architecture ...)
    Merci d'avance
    Cordialement
  • les comédies n'existent quasiment plus à l'aube du 20e
    ?
    QUe fais-tu de COurteline, Feydeau, Rostand, ROmains?
    Attention aux dangereuses affirmations !
  • Marie21 a écrit:
    Ces pièces de théâtre ne semblent appartenir à aucun genre, sauf peut etre le burlesque
    Attention aux confusions:
    Il existe 4 grands genres littéraires: la Littérature d'Idées, la Poésie, le Théâtre et le Récit.
    Le burlesque est un registre... Et, si l'on veut pousser encore + loin, on pourrait même dire un sous-registre du registre comique (mais bon, registre simplement suffit amplement... ;))
  • Bon, je vais chipoter mais je préfère le terme "essai" à "littérature d'idées". Pour prendre un exemple, le Candide de Voltaire est un conte philosophique mais véhicule un certain nombre d'idées. C'est donc aussi dans un sens de la littérature d'idées.

    Mais on dérive un peu là...
  • Salut Polo,
    Le problème est le même pour tous les apologues, ils sont à la frontière des deux genres...
  • Je voulais parler du genre de l'essai en fait.
    Enfin bref.
  • Bonjour, ce n'est pas une dissertation que j'ai ici, mais une réflexion sur une citation (ce n'est pas une dissertation en trois parties, etc, juste à commenter )
    Pour vous, est-ce que l'absurde est de dire ce que l'on voit? (se référer au théâtre de l'absurde, ainsi qu'à Ionesco, etc...)


    Voilà, j'espère avoir de l'aide svp. Ah excusez moi, j'oubliais mon point de vue: je pensais aux didascalies internes...
    et on pourrait ici se poser comme question, si en sachant communiquer, parler , on ne montrait plus...?


    voilà, j'espère avoir un éclairage,
  • Le théâtre de l'absurde, que Ionesco définit comme le "théâtre nouveau" est un mouvement littéraire très complexe, même si sa forme peut sembler simplifier.

    Il est juste de dire que le théâtre de l'absurde fait entrer en jeu des détails observés de la vie quotidienne de l'auteur (dans la cantatrice Chauve, il y a le journal, le train, les discussions vides de sens telles que la météo) mais c'est aussi un certain décalage vis-à-vis de l'observation scientifique: l'horloge peut sonner bien 25 fois dans ce théâtre alors qu'il n'y a que l'Église ne fait sonner en général que 12 fois au maximum.

    On peut dire que les auteurs, principalement Beckett et Ionesco, se sont inspirés d'observation mais y on ajouté un "décalage poétique" (plutôt théâtrale). Personne ne lit des annuaires, pourtant, ils sont bien aussi intéressant que les pièces de l'absurde.

    J'espère que ça te donne des idées.
  • Bonjour à tous !
    Je cherche des renseignements sur le théâtre de l'absurde. J'ai déjà quelques auteurs : Beckett, Ionesco...
    Que cherchaient à faire ces auteurs ? Et je cherche également des renseignements sur la pièce de Beckett "en attendant Godot" que dégage-t-elle ? Je trouve que le spectateur est dans l'attente, il s'impatiente. Est-ce que cette pièce montre des sentiments ?
    Voilà Merci d'avance
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.