COI ou complément circonstanciel de cause ?

Bonsoir,

Je viens de feuilleter un nouveau manuel de français, "Etude de la langue", à destination des enfants de CM1.
Deux exemples utilisés pour illustrer le COI me laissent perplexe:

Il se plaint de sa blessure.
Elle se plaint de sa voisine de classe.

Ne s'agit-il pas là de compléments circonstanciels de cause ?

Par ailleurs:

Tu écris la leçon de ton voisin.

Ne pourrait-il pas s'agir d'un complément du nom ? Est-ce ambigu ?

Pourriez-vous expliquer si possible ce que vous en pensez.

Merci beaucoup.

Réponses

  • se plaindre de qqchose : donc oui, ce sont des COI.

    Tu écris la leçon de ton voisin : oui un CDN, quoi d'autre serait posible ? Mais qu'est-ce que cela signifie ?
  • Merci Anne.
    Justement, ça ne veut pas dire grand chose.
    Il s'agit d'une leçon dans le cahier de mon fils... :(

    Pour revenir à "se plaindre de sa blessure". Ne pourrait-on pas dire que dans la mesure la blessure est la cause de la painte, il s'agit d'un CC de cause ?
  • Non, la blessure est l'objet de sa plainte.
    Le COI répond à la question à qui /à quoi / de qui /de quoi. Le complément circonstanciel est supprimable et déplaçable. Le complément circonstanciel de cause répond à la question pourquoi, pour quelle cause.

    Il se plaint de son médecin parce qu'il souffre encore.
    de son médecin : il se plaint de qui ? de son médecin => COI,
    Pourquoi se plaint-il ? parce qu'il souffre encore => CC de cause
    Il est déplaçable : Parce qu'il souffre encore, il se plaint de son médecin.
    Il est supprimable : Il se plaint de son médecin.

    Il se plaint à cause de sa blessure.
    Il se plaint de qui, de quoi ? on ne le sait pas, il n'y a pas de COI.
    Pourquoi se plaint-il ? à cause de sa blessure => CC de cause
  • Merci infiniment...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.