Supervielle, L'orage

SALUT pouvez-vous m'aider en fait j'ai un exercice a faire sur un poéme je veux les commentaires je m'appelle ameth je suis en seconde
L'orage

Chaque arbre est immobile, attentif à tout bruit.
Même le peuplier tremblant retient son souffle ;
L'air pèse sur le dos des collines, il luit
Comme un métal incandescent et l'heure essouffle.


Les moineaux buissonniers se sont tous dispersés
Avec le vol aigu et les cris d'hirondelles,
Et les mouettes vont, traînant leurs larges ailes,
Dans l'air lourd à gravir et lourd à traverser.


L'éclair qui brille au loin semble une brusque entaille
Et, tandis que hennit un cheval de labour,
Les nuages vaillants qui vont à la bataille
Escaladent l'azur âpre comme une tour.


Mais soudain, l'arc-en-ciel luit comme une victoire !
Chaque arbre est un archer qui lance des oiseaux,
Et les nuages noirs qu'un soleil jeune moire,
Enivrés, sont partis pour des combats nouveaux.

questions

quel est le sujet de ce poéme
distinguez les 3 mouvements qui le composent
quelle sensation le poéte a t il voulu suggerer dans les 2 premiers strophes
une image se poursuit du ver 11 au ver 16 laquelle

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    je veux les commentaires

    Ce n'est pas la meilleure façon de demander de l'aide...
    Merci de proposer d'abord un début de travail personnel.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.