Accord du verbe avec deux infinitifs sujets coordonnés

Bonjour,

Une personne m'a demandé comment accorder le verbe dans ce genre de phrase que l'on insère parfois dans une lettre de motivation par exemple :

[list=*]
[/list]"Entreprendre un tel projet et motiver une équipe constituerait(aient) un apport non négligeable pour ma formation".

Ma réponse à cette question était nuancée.

Je concédais qu'il s'agissait de deux verbes à l'infinitif ayant une fonction de sujet et donc que le verbe devait (naturellement) être conjugué au pluriel. Ainsi, il me semblait possible que le verbe soit "constitueraient". D'autant qu'il s'agit de deux actions qui ne se prolongent pas nécessairement comme dans une phrase du type "entreprendre et mener à son terme un projet"...

Néanmoins, j'ai répondu que "entreprendre et motiver constitue", car on peut remplacer ces deux verbes à l'infinitif par "cela", "cette double action", donc singulier.

J'ai aussi répondu qu'il importait peu qu'il n'y ai qu'un apport constitué.

Qu'en pensez-vous ?
«1

Réponses

  • Pour ma part, j'aurais fait l'accord sans l'ombre d'une hésitation.
    Je doute que quiconque puisse écrire :
    L'entreprise d'un tel projet et la motivation d'une équipe constituerait [...].
  • La réponse est simple : le verbe principal a deux sujets constitués par des infinitifs (et leurs compléments) coordonnés par et, il faut donc le mettre au pluriel.
    Dit-on : Lire, écrire et calculer est la base de l'éducation ?
  • C'est vrai que c'est une question intéressante. Pour ma part j'aurais mis "constituerait", sous-entendu : "cette action d'entreprendre et de motiver".

    Mais mes deux voisins du dessus instillent le doute en moi, donc je serai très heureux d'avoir la réponse :D
  • JehanJehan Modérateur
    Pourquoi sous-entendre "cette action" plutôt que "ces actions", puisqu'il s'agit de deux actions ?
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    jacquesvaissier a écrit:
    Dit-on : Lire, écrire et calculer est la base de l'éducation ?
    Eh bien, ça ne me choquerait pas du tout et c'est en tout cas un type d'accord qu'on trouvait régulier à l'époque classique, le singulier étant ici d'ailleurs surtout justifié par l'attraction du singulier attribut (la base).
  • Alors prenons un autre exemple :
    *Fumer et boire nuit à la santé.

    D'autre part, la remarque de Lamaneur ne s'applique pas qu'à l'infinitif substantivé.
  • jacquesvaissier a écrit:
    D'autre part, la remarque de Lamaneur ne s'applique pas qu'à l'infinitif substantivé.
    Et comme elle ne s'applique pas à l'exemple de Pas_très_Littré, c'est bien le pluriel qui convient.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    La question du nombre du verbe après deux infinitifs est abordée par Bescherelle (le vieux !) :
    179153books.png
    On voit que la question divisait !
    Pour des opinions plus récentes, voir :
    http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=4217
    Regarder un film et lire un roman me permet de relaxer. (ou : Regarder un film et lire un roman me permettent de relaxer.)
    http://www.conjugaison.com/grammaire/plusieurs-sujets.html
    6-2-5- Accord avec plusieurs infinitifs sujets
    Le verbe qui a plusieurs infinitifs sujets se met généralement au singulier.
    Marcher, courir, nager est une activité saine pour le corps.
    Mais l’emploi du pluriel est également possible.
    Marcher, courir, nager sont des activités saines pour le corps.
  • Sans doute, mais nous dirons que le singulier "choque" dans la plupart des exemples à l'époque moderne (sauf si la conjonction est ou).
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Le cas de la conjonction ou est effectivement à part. Mais, dans le cas général, je ne crois pas que le singulier choque tout le monde aujourd'hui, bien au contraire. À preuve l'ouverture même de ce fil, et de nombreux fils semblables sur d'autres forums de français.
    On pourra lire ce qu'en dit Grevisse, dans la 12e édition du B. U., §437, qui cite de nombreux exemples modernes, comme Malraux (Se chercher et se fuir est également insensé) ou Mitterrand (Tracer une perspective et préparer nos lendemains politiques répond aux vœux des Français). Comme toujours, Grevisse cite aussi des exemples en sens contraire.
    Bref, cela dépend un peu de la sensibilité de chacun, mais l'accord au singulier ne me paraît pas choquant ni démodé.
  • De toute manière les deux sont possibles, puisque l'on peut très bien choisir d'accorder uniquement le terme le plus proche et non les deux termes associés à la fois :)
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Pas tout à fait. L'accord avec le terme le plus proche, assez répandu à l'époque classique, est aujourd'hui plus limité. Notre époque privilégie, quand elle le peut, une sorte de logique mathématique de la grammaire.
  • a_ha_h Membre
    Bonjour
    Il est indispensable de faire l'accord :il y a deux sujets pour un seul verbe
    Merci
  • JehanJehan Modérateur
    J'espère que Pas_très_Littré a été satisfait de ces réponses...
    Il n'a pas donné de nouvelles !
  • Bonjour,

    Il a été très satisfait des réponses et remercie leurs auteurs. Il retient notamment qu'une réponse péremptoire ne peut être apportée à la question et que tout dépend des "vues de l'esprit", selon l'extrait du Bescherelle posté.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.