Fiches méthode Bac de français 2021

Je suis en train de faire le commentaire littéraire de ce texte et je me demandais quel était son registre, je pensais au registre comique mais je ne suis pas sure de moi. Pourriez-vous m'aider? Merci
Le Loup et l'Agneau

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.
«134

Réponses

  • Comique ? vraiment, tu fais fausse route !
  • Le registre est plutôt pathétique voire tragique puisque l'excipit est marqué par la mort de l'agneau.

    Observe les autres fables, et regarde qu'ici la morale est placée à l'incipit de la fable. C'est une sorte de thèse qui va être étayée par le destin tragique de l'agneau.

    "sans aucune forme de procès" vient corroborer la morale.

    Regarde le discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes de Rousseau notamment la première partie.
  • Bonjour, j'ai quelques questions sur la fable "Le Loup et l'Agneau" :
    La raison du plus fort est toujours la meilleure,
    Nous l'allons montrer tout à l'heure.
    Un agneau se désaltérait
    Dans le courant d'une onde pure.
    Un loup survient à jeun, qui cherchait aventure,
    Et que la faim en ces lieux attirait.


    « Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
    Dit cet animal plein de rage :
    Tu seras châtié de ta témérité.
    - Sire, répond l'agneau, que votre Majesté
    Ne se mette pas en colère ;
    Mais plutôt qu'elle considère


    Que je me vas désaltérant
    Dans le courant
    Plus de vingt pas au-dessous d'elle,
    Et que par conséquent, en aucune façon,
    Je ne puis troubler sa boisson.
    - Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,


    Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
    - Comment l'aurais-je fait, si je n'étais pas né ?
    Reprit l'agneau, je tette encore ma mère.
    - Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
    - Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
    Car vous ne m'épargnez guère,


    Vous vos bergers et vos chiens.
    On me l'a dit : il faut que je me venge. »
    Là-dessus au fond des forêts
    Le loup l'emporte, et puis le mange
    Sans autre forme de procès.
    1°Décomposer la structure de la fable. Que pouvez vous en dire ?
    J'ai trouvé qu'il y avait 4 parties :
    - La moralité (Vers 1-2)
    - Situation initiale (Vers 3-6)
    - Séquence de dialogues opposant le loup et
    l'Agneau (Vers 7-26)
    - Situation finale (Vers 27-29)
    Par contre pour la question "Que pouvez vous en dire ?" je ne vois pas trop ...

    2°Pourquoi la moralité de la fable est elle placée au début ?
    3° Comment apparaît le Loup dans cet apologue ?

    Est ce que vous pouvez me dire si ce que j'ai fait est juste, et m'aider pour les autres questions ?
  • La moralité est située au début, parce qu'elle a une particularité que n'ont pas les morales de La Fontaine en général, au niveau du sens. (Vois «Le chêne et le roseau» par exemple). Essaie de trouver laquelle :)

    Tes parties sont bien, je trouve, mais je pense que tu en pourrais en faire une supplémentaire, en dédoublant «séquence de dialogues opposant le Loup et l'Agneau». Et avec ça, tu devrais normalement en conclure quelque chose, si les parties ne sont pas égales.
  • je viens de faire l'étude de ce texte en cours et le plan était :

    1) la préparation à l'argumentation
    a) la morale
    b) présentation de l'agneau
    c) l'arrivée du loup

    2) l'argumentation
    a) l'accusation d'audace et de médisance
    b) l'intolérance
    c) une chute brutale

    voila si sa peut t'aider ..
  • bonjours,

    Je fait un devoirs maison de français en classe de 3eme et ils me posent la question "identifiez les deux grandes formes de discourt que l'on trouve dans ce texte en indiquant a quel vers chacun commence et a quel vers chacun fini ? " merci de bien vouloir m 'aider!!!
    en attente d'une réponse
    merci


    (ps: il s'agit du texte le loup et l'agneau de jean de la fontaine.)
  • Bonjour,
    Je suis en train de préparer mes fiches pour l'oral de Français et je voudrais savoir si mon introduction " type " à un commentaire de la Fable "Le loup et l'Agneau" est complète et adaptée pour un Oral.

    Introduction:
    Jean de la Fontaine est un poète et fabuliste français qui naît le 8 Juillet 1621 à Château Thierry. Sa charge de maître des eaux et des forets le met au contact de la nature et l’oriente vers l’écriture d’un recueil de 226 fables reparties en 12 livres qui occupent un place singulière dans le patrimoine littéraire français. Grâce à son œuvre, le genre de la fable, emprunté aux auteurs de l’Antiquité connaît une grande fécondité au XVIIe siècle et se revêt d’une dimension philosophique ou politique dans un ensemble diversifié à grande richesse poétique. Ainsi, à partir de canevas narratifs simples attribués à Esope, Phèdre ou Pilpay, Jean de la Fontaine crée des récits dynamiques et séduisants, et " se sert d’animaux pour instruire les Hommes ".
    La fable portée à l'étude, « Le loup et l’agneau » est extraite du premier recueil paru en 1661, qui regroupe des fables légères et courtes, directement destinées aux enfants. En moins de trente vers, La Fontaine y fait le récit d'une rencontre entre un loup affamé et un agneau naïf et édicte une loi aussi ancienne qu’immorale : la loi du Talion.

    Problématique + Annonce du Plan


    Merci d'avance.
  • SPQRSPQR Membre
    Salut platonique,
    j'aurais tendance à dire que tu t'étales un tantinet trop sur des détails (nombre de fables, de livres).
    Il me semble également que dans l'introduction tu (en l'occurrence nous, je passe moi aussi le bac français cette année...) ne devrais pas déjà évoquer le contenu du texte en lui-même (une contradiction serait la bienvenue, ça m'éviterait de faire l'erreur le jour de l'examen).
    Après je n'ai pas l'intention de dire que je suis une source tout à fait fiable, donc vois les autres réponses :)
  • La partie consacrée à l'auteur est trop longue.
  • Merci d'avoir répondu SQPR

    Pour SQPR, il me semble que dans l'intro il faut quand même montrer rapidement la spécificité du texte et son originalité mais sans trop s'étaler.
  • Effectivement, Je suis largement d'accord avec les avis précédents.
    Il s'agit ici d'un commentaire de texte, non d'un étalage de connaissance : si tu dois expliciter (donc t'étendre un peu) qui est l'auteur, il faut savoir le raccrocher à la problématique, que cela ait un intérêt dans l'étude ultérieure. De même, pour le résumé : ce ne doit pas être un résumé (là au moins c'est clair :p ). Tu peux mettre en exergue les qualités particulières de ce texte, mais surtout pas le raconter : il s'agit ici d'annoncer le plan justement.
    Ce genre de connaissances ne sont absolument pas superflues, mais font du plus bel effet s'ils servent l'argumentation au lieu de prendre sa place.

    Je te souhaite bonne chance pour l'oral ! :)
  • Bonjour,

    J'ai besoin d'aide pour un DNS que mon professeur de français nous a gentillement donné pendant qu'ils surveillait les bac blanc. >< (je suis en seconde)


    Voici le texte:
    La raison du plus fort est toujours la meilleure :
    Nous l'allons montrer tout à l'heure.

    Un agneau se désaltérait
    Dans le courant d'une onde pure.
    Un loup survient à jeun, qui cherchait aventure,
    Et que la faim en ces lieux attirait.
    "Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage?
    Dit cet animal plein de rage :
    Tu seras châtié de ta témérité.
    -Sire, répond l'agneau, que Votre Majesté
    Ne se mette pas en colère ;
    Mais plutôt qu'elle considère
    Que je me vas désaltérant
    Dans le courant,
    Plus de vingt pas au-dessous d'Elle ;
    Et que par conséquent, en aucune façon,
    Je ne puis troubler sa boisson.
    - Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
    Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
    -Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
    Reprit l'agneau ; je tette encor ma mère
    -Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
    - Je n'en ai point. -C'est donc quelqu'un des tiens :
    Car vous ne m'épargnez guère,
    Vous, vos bergers et vos chiens.
    On me l'a dit : il faut que je me venge."
    Là-dessus, au fond des forêts
    Le loup l'emporte et puis le mange,
    Sans autre forme de procès.


    Et voici le sujet :

    Vous réaliserez le commentaire littéraire de la fable ci-dessus, en prenant pour problématique la question :
    En quoi le récit proposé par La Fontaine est-il au service de l'observation social ?

    Vous adopterez le parcours de lecture suivant :
    1) Vous analyserez le caractère plaisant du récit.
    2° puis vous analyserez la fonction critique et didactique du sujet.

    j'ai déjà élaborez mon introduction et ma conclusion :

    Intro :

    Dans son premier recueille de fables qui parait en 1668, La Fontaine écrit une centaine de fable répartie en 6livre. "Le loup et L'agneau, fable X du livre 1 en fait partie.Dans celle-ci, il y évoque la mésaventure d'un agneau qui rencontre un loup pendant qu'il se désaltérait. On se demande alors, en quoi le récit proposé par La Fontaine est-il au service de l'observation social. Dans un premier temps, on analysera le caractère plaisant du récit. Pour ensuite étudier le la fonction critique et didactique de la fable.

    Conclusion :

    Cette fable écrite par La Fontaine est au service de l'observation social. A travers sa versification et sa construction rigoureuse ainsi que les personnification d’animaux, La Fontaine donne un caractère plaisant au récit. Mais derrière cet aspect plaisant se cache une critique du société de son temps : "la raison du plus fort est toujours la meilleur"(V1). Il ajoute également a son récit une moral qui a pour bute d'instruire et d'avertir. La morale est d’ailleurs un caractère novateur Des Fables de La Fontaine. En effet, Dans les fables des auteur antique comme Phèdre(latin), Ésope(Grecque) et Pilpay(Indien) il n'y as pas de morale.

    J'aimerais tout d'abord savoir si mon intro et ma conclusion son correct.

    Ensuite, je me demande si mes sous partie corresponde au sujet (je ne les ai pas rédigé). Et si vous pourriez m'aider a trouvé une 3ème sous-partie pour mon deuxième axe.


    Axe 1 : Caractère plaisant du récit:
    1) personnification d'animaux
    2)Construction rigoureuse
    3) Versification

    Axe 2 : Fonction didactique et critique de cette fable
    1)Dénonciation des injustice sociale
    2) brève description de la moral (où elle est + correspondance avec le récit)
    3)
  • Bonjour, j'ai fait l'introduction au commentaire composée de la fable de La Fontaine :"Le Loup et l'Agneau" mais je ne sais pas si elle est bien formulée. Pourriez-vous me donnez, vos avis ?
    Cordialement.

    "Au XVIIème siècle la société se concentre autour de la cour du roi. La Fontaine souligne les nombreux travers de leur temps dans ses œuvres. Ainsi en 1668, Jean De La Fontaine publie ses fables ou il tire de nombreuses leçons sur ces observations sociales. « Le Loup et l’Agneau », fable publiée en 1668 dans son premier recueil, met en scène un agneau et un loup affamé : le loup abusera de sa force pour manger l’agneau. Cependant ce dernier avancera avec un discours raisonnable face au loup. Nous nous interrogerons donc sur le fait que La Fontaine dénonce l’abus de pouvoir au travers de cette fable. Nous montrerons d’abord que le fabuliste à élaborer un récit plaisant au service de la dénonciation de l’abus de pouvoir et ensuite, plus précisément dans les dialogues, l’abus de la force. Ce qui permettra de conclure sur le fait que la force et la raison sont inconciliables. "
  • bonjours pouvez vous me trouver 6 figures de rhétorique et les interpréter svp merci d'avance ;)
  • N'as-tu pas réussi à en trouver quelques-unes par toi-même ? Je suppose que tu sais ce qu'est une figure de rhétorique.
  • JehanJehan Modérateur
    Bienvenue, Benjamin...

    Mais si tu veux que l'on t'aide, propose au moins un début de travail.
  • ok une de mes question etais de trouver 1 champ lexical donc dans cette fable il y a le champ lexical des animaux avec (v3) animaux (v5) agneau et (v8) loup ce champ lexical dépeint l'attitude des nobles envers le peuple la fontaine utilise des animaux pour faire une critique du roi et de la bourgeoisie a cette epoque
  • JehanJehan Modérateur
    Je croyais que tu voulais trouver six figures de rhétorique...
    Un champ lexical n'est pas une figure de rhétorique.
    Et dans une fable dont les héros sont des animaux, le champ lexical "animaux" n'a pas grande signification par lui-même et ne prouve pas du tout ce que tu dis.

    Que connais-tu comme figures de rhétorique ?
    Et pourquoi devrais-tu en trouver précisément six dans cette fable ?
  • bonsoir j'ai un devoir a rendre sur le loup et l'agneau avec différentes questions que je n'arrive pas a traiter
    je n'arrive pas a déterminer ce qu'est le type, le genre, ainsi que le registre de ce texte.
    il nous ait demander de trouver 5 champs lexicaux je n'en ai perçu seulement 3 qui sont:
    -le champ lexicale de la haine avec "plein de rage" ainsi que "colère"
    -le champ lexicale du procès avec "témérité" et "procès"
    -le champ lexicale de la royauté avec "sire" puis aussi "majesté"
    pourriez vous m'aider a trouver deux autres champs lexicaux s'il vous plait.
    une autre question nous demande de trouver 6 figures de rhétoriques
    pour celle ci j'ai trouvé:
    -une gradation a travers la ligne 25
    -plusieurs allitérations en "t" (2)
    -ainsi que le connecteur logique "donc"
    il m'en manque 2 si vous pourriez m'aider a les trouver se serait sympa.
    il nous demande de commenter la sonorité du vers 4: pour celle ci je n'ai absolument rien trouvé.
    pour le moment je me suis arrêtée la je voudrais bien avoir une réponse au plus vite pour pouvoir continuer mon devoir.
  • Bonjour shou04,

    Il y a des champs lexicaux plus pertinents !
    - Se désaltérait/désaltérant, courant, eau pure, breuvage et boisson → Très aquatique, n'est-ce pas ? Au lieu de te contenter de relever les champs lexicaux, tu devrais également chercher à leur donner un sens. Pourquoi cette isotopie de l'eau ? La réponse n'est pas bien compliquée à trouver, compte tenu de l'innocence caractéristique de l'animal qui se désaltérait...
    Il en va de même pour les figures de style. Il y en a que tu pourrais exploiter :
    - Le Loup/l'Agneau → L'emploi de l'antonomase ne se limite pas juste au titre de la fable. Tu seras sûrement à même d'en expliquer le pourquoi du comment.
    - Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ? → Bon, ça, c'est facile... Cherche quand même un peu !
    Tu as probablement noté les nombreuses inversions. La Fontaine adorait l'hyperbate. ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.