Grammaire française Participe passé

Je suis toujours peiné par les étymologies fallacieuses qui circulent. La plupart du temps, il s'agit d'approximations visant à épater le bourgeois. Mais en ce moment, je ne cesse de tomber sur une fausse étymologie visant à constituer un argument dans un débat de société. Le mariage, dit-on, viendrait de maritare et de matrimonium : maritare venant de mas, et matrimonium de mater, l'union de l'homme et de la femme, à visée procréative est inscrite étymologiquement (pour ne pas dire ontologiquement) dans le mot. Cette étymologie est impossible, les familles de mots matrimonium et maritus, ayant toujours été distinctes, et le mot mariage ne comportant aucune trace phonétique ou sémantique du mot matrimonium. J'ai réussi à remonter à la source de cette erreur : il s'agit de l'article de Wikipedia consacré au mariage, où un juriste nommé Benoît de Boysson, cite son propre ouvrage sur le mariage, pour donner un poids à cette invention étymologique. J'ai beau la remplacer par une étymologie correcte, et citer le dictionnaire historique d'A. Rey, il remet toujours SON étymologie, en criant "halte au vandalisme anonyme", et en affirmant par ailleurs qu'un travail de 6 ans a plus de légitimité qu'une simple entrée de dictionnaire. Je me demande si je ne suis pas entré dans une lutte sans issue où chacun va annuler la modification de l'autre à perpétuité. Avez-vous des idées pour sortir de ces impasses ? Doit-on se résigner à ce que des erreurs se propagent ainsi grâce à ce média "démocratique" ?
«134

Réponses

  • Je ne vois pas trop le problème. Dans l'article de wikipédia, il est bien dit que les mots marier et matrimonial proviennent d'étymologies distinctes. Ce qui peut sembler abusif est par contre la conclusion que l'on en tire sur la nécessité de voir unis des sexes différents sous prétexte qu'un mot dérive de "mâle", l'autre de "mère". Ce n'est donc en rien une fausse étymologie qu'il faut ici incriminer.
  • Je cite l'étymologie présentée par Wikipedia.
    Le nom « mariage » provient des termes latins matrimonium et maritare, dérivant respectivement de mater, la mère, et de mas / maris, le mâle3.
    Je ne vois pas en quoi il est question d'étymologie distincte.

    Sinon, je n'ai plus le droit de contribuer à l'article, car je suis considéré comme non constructif. Je ne vois meme pas comment expliquer ma position.
  • Non, mariage est un déverbal de marier depuis les origines (attesté au XIIème). Mais la proximité phonique de mariage et de matrimonial a certainement joué dans les esprits. C'est peut-être ce qu'a analysé le spécialiste que tu cites.
  • JehanJehan Modérateur
    Ce qui constitue une fausse étymologie en l'espèce, c'est de prétendre que mariage vient en même temps de maritare et de matrimonium, comme si ces deux termes vaguement ressemblants relevaient d'une seule et même racine :
    Le nom « mariage » provient des termes latins matrimonium et maritare, dérivant respectivement de mater, la mère, et de mas / maris, le mâle.
    (Wikipedia)

    C'est bien cette fausse étymologie qui sert (entre autres) de "justification" aux adversaires du mariage entre personnes du même sexe.
  • En fait je peux encore contribuer à l'article, j'essaie d'être plus concilant :
    Le mot mariage est dérivé du verbe marier, signifiant au XII° siècle "donner en mariage". Marier est lui-même issu de maritare, dérivé du latin maritus, le mari 3 4. D'après une étymologie traditionnelle, maritus est dérivé de mas, maris 5, mais A. Rey 6 fait remonter ce mot à une autre racine indo-européenne, représentée entre autres par le sanskrit marya (jeune homme, amoureux) et le grec meirax. Suivant B. De Boysson, le terme mariage vient non seulement de maritare (qu'il rattache selon l'étymologie traditionnelle à mas, maris, signifiant le mâle), mais aussi de matrimonium qui désigne en latin le mariage, et vient de mater, la mère. Il en conclut qu'étymologiquement, le mariage est la forme juridique par laquelle la femme se prépare à devenir mère par sa rencontre avec un homme7.

    J'espère que cela ne sera pas trop passé à la truelle, même si d'après moi, ce juriste n'a aucune compétence en histoire de la langue, et ne devrait pas être mentionné dans cette section.

    EDIT
    Bon ce message est passé à la trape naturellement. Du coup je suis intervenu dans la discussion, où je note une intervention intelligente (celle de Jehan?), mais j'ai le sentiment que personne ne nous répondra, et que tout est bloqué. Je ne trouve pas le fonctionnement de wikipedia génial, je n'arrive même pas à adresser un message privé.
  • J'avais lu trop rapidement l'article de wikipédia. Effectivement, on peut croire que l'auteur de l'article fait dériver le mot "mariage" de deux étymons latins. Mais il a certainement des arguments que nous ignorons. Il peut s'agir d'un croisement sémantique, les mots mariage et matrimonial étant phonétiquement proches.

    En AF, le mot mariage avait un sens plus étendu. Il ne signifiait pas seulement "union conjugale", mais "étendue des droits du mari sur sa famille", "personnes placées sous l'autorité du chef de famille" (cf bailliage), ce sens semble exclure celui de matrimonium, puisqu'il ne s'agit plus de désigner une union mixte.
    Voici un exemple tiré du Roman de Renart (10, v 1096 - 1099)

    Renart, quand ce vint au matin,
    Laissa sa fame et ses enfanz ;
    Au départir fut li dels granz.
    Congié prist a son mariage.
    (= il prit congé de sa famille)
  • Mais il a certainement des arguments que nous ignorons
    Pour ses arguments, je vous laisse apprécier, la discussion sur l'étymologie est en bas :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Mariage
  • Bonjour,
    Géographe de formation, je n'ai pas les connaissances en "histoire étymologique" pour argumenter un propos étymologique sur le mot mariage.
    Dans le contexte du "mariage pour tous" je souhaiterais savoir si l'on peut me dire quel terme était utilisé avant l'arrivée de la religion catholique pour désigner l'union entre deux personnes.
    Car il me semble qu'une bonne partie du débat actuel se justifie sur le sens et l'application juridique et religieuse du mot "mariage".

    Merci de votre aide.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Peut-être les messages précédents de cette discussion vous éclaireront-ils un peu ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    L'institution matrimoniale est une création du droit romain pour assurer la paix sociale et encadrer la filiation.
    Donc avant le christianisme devenu religion d'état sous Constantin l'union juridique entre un homme et une femme était le mariage. Les Romains utilisaient aussi le terme de conjux, qui signifie époux, conjoints.
  • JehanJehan Modérateur
    avant le christianisme devenu religion d'état sous Constantin l'union juridique entre un homme et une femme était le mariage.
    Mais avant Constantin, la langue française n'existait pas encore :
    le mot français "mariage" n'apparaît que plusieurs siècles plus tard.
    On devait dire conjŭgĭum, non ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Jehan,

    Je répondais seulement sur le sens à
    Dans le contexte du "mariage pour tous" je souhaiterais savoir si l'on peut me dire quel terme était utilisé avant l'arrivée de la religion catholique pour désigner l'union entre deux personnes.
    On a donc parlé de mariage avant l'arrivée du christianisme à Rome
    matrimonio se jungere (se conjungere) cum aliquo (cum aliqua) se marier
    confarreatio pour la cérémonie
    conjŭgĭum au sens d'union conjugale ou d'acte sexuel
    CONJUGII UNIO au sens d'union monogame.
  • JehanJehan Modérateur
    Dominique Montenon demandait "quel terme était utilisé"...
    Il est certain que ce n'était pas le terme "mariage" lui-même qui était utilisé, puisque le mot n'est qu'un terme français utilisé ensuite pour traduire après coup les expressions latines que tu as judicieusement détaillées dans ton dernier message.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    je souhaiterais savoir si l'on peut me dire quel terme était utilisé avant l'arrivée de la religion catholique pour désigner l'union entre deux personnes.
    Où ? En France (euh, c'était quoi, la France ?) ? Du temps des Francs, il y avait des formes d'union, par exemple celles appelées Muntehe et Friedelehe, qui se rapprochent par certains aspects du mariage qu'on connaît mais se rapprochent plus d'autres types d'union par d'autres aspects.
    On a connu aussi avec les Vikings les unions more Danico. Tout cela est passionnant historiquement mais je ne vois pas bien les conclusions qu'on peut en tirer pour le débat d'aujourd'hui. Autres temps, autres mœurs.
  • Bonsoir,
    malheureusement je n'ai rien dans les anciens messages.
    Ce qui m'interresse c'est la période Av JC.
    Il y a bien une évocation du "Roman de renard" vers l'an 1096 ( il me semble ) mais c'est Ap JC.

    Donc quid Av JC ?
  • JehanJehan Modérateur
    Mais qu'est-ce qui vous intéresse exactement ?
    Les termes utilisés avant J-C pour désigner ce qu'on appelle aujourd'hui le mariage ?
    Tout dépend dans quel pays ! Rome antique ? Grèce antique ? Ou encore Égypte ancienne ?
    Ce seront des mots de langues mortes, de toute manière.
    Et comme dit Lamaneur, quel intérêt par rapport au débat sur le mariage pour tous ?
    Ou alors, cherchez-vous plutôt les différentes modalités d'union ?
  • Chez les Grecs, c'est le mot gamos qui est ordinairement utilisé, mais hélas, son étymologie est obscure...
    Chez les Romains, il y a plusieurs mots :
    - conjugium, qui est employé dans le sens le plus général, et qui dérive du radical jug- "union" (cf joug) (A signaler que le mot peut aussi signifier simplement "union physique".)
    - con(n)ubium, qui a le sens plus juridique d'union légale, et qui dérive du radical nub- "voile (de la mariée)" (cf nubile)
    - matrimonium, qui désigne le mariage de la femme faisant accéder celle-ci au rang de matrone, c'est à dire de "mère de famille", et qui dérive de mater, "mère".
  • Comme je l'ai indiqué dans mon premier message, j'ai une formation de géographe, j'avais également des cours d'histoire.
    Mais je n'ai pas souvenir que l'on ai évoqué l'union homosexuelle dans l'antiquité ( Av JC ) !!!

    Dans le débat sur l'union libre, et concernant uniquement le " mariage homosesuel " je me demandais juste si celà était officialisé dans l'antiquité et sous quel terme.
    Si ce type d'union n'était pas officialisée et juridiquement reconnue aucun terme donc pour la désigner.

    Donc le mot mariage doit-il être réservé à "l'union religieuse " ou à " l'union civile ".

    Hors dogmatisme religieux ne serait-il pas plus judicieux d'utiliser un terme "civil " si historiquement le mot mariage désignait l'union d'un homme et d'une femme ?

    Mon propos est aussi le résultat d'un questionnemment lié à ma curiosité et mon envie de connaissances...comme ça juste pour " le plaisir " d'apprendre.

    En tout cas merci de vos réponses.
  • Quelle que soit l'étymologie réelle du mot mariage, si dans la tête de la majorité des personnes ACTUELLES le mot mariage est l'union d'un homme et d'une femme, ne serait-il pas plus judicieux et plus intelligent de donner un autre nom à l'union des personnes du même sexe tout en leur accordant les mêmes droits que ceux d'une union de sexes opposés?
    Je pense que cela apaiserait pas mal de tension totalement inutile à cause simplement d'une dénomination !
  • JehanJehan Modérateur
    Si la tension ne découlait que du mot "mariage", cela se saurait.
    Et puis, si la situation juridique est exactement la même...
    Inutile de la nommer de deux façons différentes.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.