Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour, j'ai un travail d'invention qui consiste à faire un portrait satirique d'un personnage incarnant un type humain.
Voici les consignes:

Vous faites le portrait satirique d'un personnage incarnant un type humain, comme La Bruyère dans "Arias", dans "Théodecte", ou dans "Giton et Phédon"

Consignes :
- Vous devez faire apparaître un défaut ou un vice clairement identifiable incarné par ce personnage.
- Vous vous efforcerez d'utiliser des composantes variées du portrait physique, moral, comportement, discours...
- Votre texte sera constitué de deux parties principales, comme dans "Arias" : a) le portrait proprement dit, et le comportement habituel du personnage.b) une ou deux anecdotes représentatives de son défaut ou de son vice. Essayez de ménager une chute à la fin.
- Vous vous efforcerez d'imiter au maximum les procédés d'écriture employés par La Bruyère
- Vous situerez votre portrait à l'époque actuelle : surtout pas au XVIIème siècle à la cour de Louis XIV!
- Vous ferez un texte un texte d'environ 380 mots minimum (environ 45 lignes)

Mes idées de personnages sont les suivantes:
- Un roi
-Un président
-Un professeur
-Un adolescent
-Un fumeur
-Un avare

Ensuite pour le personnage je veux lui donner un caractère approprié à son milieu.
Par exemple, si c'est un roi, il sera cruel avec sont peuple, il aimera se moquer de ces sujets les plus pauvre et utilisera l'argent de son pays pour ces intérêts personnelles.

Personne ne peut m'aider ? :/
«1

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Tu as l'air de te débrouiller plutôt bien...
    Si tu commençais à rédiger ?
  • Alors j'ai commencer par rédiger voici le début:

    " Sarah est une fille qui sait tout, elle connait toute l'actualité. Elle essaye de ressembler au star de la télé. Elle possède tout leurs objets: Maquillage, robe haute couture, dernière objet high-tech; elle veut toujours être au centre de l'attention et tout savoir sur ce qui se passe dans son entourage; la contre-dire la déplaît fortement, elle préfère avoir toujours raison..."
  • FadhOu a écrit:
    "Sarah est une fille qui sait tout, elle connaît toute l'actualité (de/du... ?). Elle essaye de ressembler aux stars de la télé(vision, si tu dois rester dans un style plus soutenu). Elle possède tous leurs objets: Maquillage (Est-ce un objet ? Non.), robe (Une seule ?) haute couture, dernier objet (Un seul ?) high-tech; elle veut toujours être au centre de l'attention et tout savoir sur ce qui se passe dans son entourage; la contredire lui déplaît fortement, elle préfère avoir toujours raison..."
  • Voila j'ai corriger:

    " Sarah est une fille qui sait tout, elle connaît toute l'actualité (de/du... ? J'ai pas vraiment compris ce que je doit rajouter). Elle essaye de ressembler aux stars de la télévision. Elle possède tous leurs objets: Bijoux, robes haute couture, derniers objets high-tech; elle veut toujours être au centre de l'attention et tout savoir sur ce qui se passe dans son entourage; la contredire lui déplaît fortement, elle préfère avoir toujours raison..."


    Et j'ai rajouté ceci :

    "[...]Elle passe ses journée à raconter des aventures qui n'ont même pas exister; elle dit posséder tout ce qui est à la mode en ce moment; Elle rentre tard le soir en ayant toujours un à raconter à ces parents; elle n'aime pas qu'une autre soit meilleure qu'elle; elle se croit parfaite et sans défaut; elle est amoureuse de son apparence..."

    Je voudrais aussi savoir si pour l'instant je respecte les consignes?
  • "[...]Elle passe ses journées à raconter des aventures qui n'ont même pas existé; elle dit posséder tout ce qui est à la mode en ce moment; Elle rentre tard le soir en ayant toujours un (?) à raconter à ses parents; elle n'aime pas qu'une autre soit meilleure qu'elle; elle se croit parfaite et sans défauts; elle est amoureuse de son apparence..."
    Le pronom personnel elle est un peu trop utilisé à mon goût...

    Attends les avis de nos chers exégètes !
  • "[...]Elle passe ses journées à raconter des aventures qui n'ont même pas existé; elle dit posséder tout ce qui est à la mode en ce moment; Elle rentre tard le soir en ayant toujours un mensonge à raconter à ses parents; elle n'aime pas qu'une autre soit meilleure qu'elle; elle se croit parfaite et sans défauts; elle est amoureuse de son apparence.."

    J'utilise beaucoup le pronom "elle" car le professeur nous a dit de faire comme le style de La Bruyère. Dans "De la société et de la conversation" La Bruyère utilise lui beaucoup le pronom "il"


    J'ai commencer la chute:

    "[...]Lorsque une de ces amies est venu lui rappeler une nouvelle elle lui répondit: " Eh bien! Ne gaspille dont pas ta salive, je sais tout ce qui se passe à chaque fois, rien ne m'échappe et rien ne m'échappera jamais, n'oublie pas qui je suis ma chère, j'égalise à l'être parfait, toute les célébrité me demande conseil, d'ailleurs je les connais toutes! Et tu sais ?! Je suppose que non, tu ne sais jamais rien! Demain je vais être accompagner par la plus grande célébrité du pays..."
  • FadhOu a écrit:
    "[...]Lorsqu'une de ses amies est venue lui dire (ou l'informer d') une nouvelle, elle lui répondit: " Eh bien ! ne (Pas de majuscule lorsque la phrase n'est pas terminée, même si un point d'exclamation/d'interrogation la ceint en deux !) gaspille donc pas ta salive, je sais tout ce qui se passe à chaque fois. Rien ne m'échappe et rien ne m'échappera jamais. (Je ne vois pas l'intérêt d'autant de virgules...) N'oublie pas qui je suis, ma chère : je suis l'être parfait (Pas la peine d'alourdir la structure de la phrase), toutes les célébrité me demandent conseil. D'ailleurs, je les connais toutes ! Et tu sais quoi ? Enfin, (Mais là, c'est très familier... Je suppose que votre professeur vous a laissé la liberté du style d'écriture.) je suppose que non, tu ne sais jamais rien ! Demain, je vais être accompagnée de la plus grande célébrité du pays..."
  • "[…]Lorsqu'une de ses amies est ou l'informer d'une nouvelle, elle lui répondit: " Eh bien ! ne gaspille donc pas ta salive, je sais tout ce qui se passe à chaque fois. Rien ne m'échappe et rien ne m'échappera jamais. N'oublie pas qui je suis, ma chère : je suis l'être parfait, toutes les célébrité me demandent conseil. D'ailleurs, je les connais toutes ! Et tu sais quoi ? Enfin, (Mais là, c'est très familier... Je suppose que votre professeur vous a laissé la liberté du style d'écriture. Euh non notre professeur nous a dit d'utliser simplement le langage soutenu ) je suppose que non, tu ne sais jamais rien ! Demain, je vais être accompagnée de la plus grande célébrité du pays..."

    Merci je vais continuer mon récit, et je vous posterais la suite.
  • Si votre professeur vous a demandé d'utiliser le langage soutenu, évitez des tournures comme "Et tu sais quoi ?", "Bref", "Enfin" (lorsque ce dernier est employé trop familièrement), etc.
  • Mithridate a écrit:
    Si votre professeur vous a demandé d'utiliser le langage soutenu, évitez des tournures comme "Et tu sais quoi ?", "Bref", "Enfin" (lorsque ce dernier est employé trop familièrement), etc.

    Donc je remplace "Et tu sais quoi?" par "Et tu sais?" et je supprime le "Enfin"?
  • Plutôt par "Le sais-tu ?"... Et n'oubliez pas de supprimer "Enfin".
  • D'accord merci.

    Mais est-ce que pour l'instant j'ai respecté les consignes d'après vous?
  • Pour l'instant, oui, mais ce n'est pas fini. Vous devez faire l'équivalent de 45 lignes, et vous en êtes encore loin, ce me semble. Écrivez d'abord le reste. C'est plus facile de corriger un tout.
  • Voilà la fin de mon récit:


    "[...]Elle continua d'enchaîner ces mensonges les uns après les autres en disant des choses de plus en plus incroyable. Tout son entourage la trouvait peu à peu ridicule. Certains se moquaient d'elle, d'autre disait qu'elle était présomptueuse et orgueilleuse. Ces amies restaient avec Sarah simplement pour railler d'elle. Mais elle ne s'en souciait pas. L'important pour elle est de continuer d'inventer de nouveau mensonge qui la rendraient plus intéressante. Puis vint un jour où l'une des filles qui se moquait d'elle lui dit:" Ton orgueil et tes mensonges te perdrons. Ils ne mènent à rien car être soit même est la meilleure chose qui existe"

    Mais ça n'arrive pas a 380 mots. Et je n'ai plus d'idée.
  • Je suis gênée par le changement du temps : présent, imparfait...

    Exemple : "Mais elle ne s'en souciait pas. L'important pour elle est...". On choisit le temps de la narration et on le garde jusqu'au bout.
  • Elle continuait d'enchaîner ces mensonges les uns après les autres en disant des choses de plus en plus incroyable. Tout son entourage la trouvait peu à peu ridicule. Certains se moquaient d'elle, d'autre disait qu'elle était présomptueuse et orgueilleuse. Ces amies restaient avec Sarah simplement pour railler d'elle. Mais elle ne s'en souciait pas. L'important pour elle était de continuer d'inventer de nouveau mensonge qui la rendraient plus intéressante. Puis vint un jour où l'une des filles qui se moquait d'elle lui dit:" Ton orgueil et tes mensonges te perdrons. Ils ne mènent à rien car être soit même est la meilleure chose qui existe."

    Voilà j'ai modifier.
  • "[...]Elle continua d'enchaîner ces mensonges, les uns après les autres, en disant des choses de plus en plus incroyables. Peu à peu, tout son entourage finissait par la trouver ridicule. Certains se moquaient d'elle, d'autres disaient qu'elle était présomptueuse et orgueilleuse. Ses amies restaient seulement avec Sarah pour se railler d'elle. Mais elle ne s'en souciait pas. L'important était de continuer d'inventer de nouveaux mensonges pour se rendre plus intéressante. Puis vint un jour où l'une des filles qui se moquaient (Ce sont toutes les filles qui se moquaient d'elle) d'elle lui dit : "Ton orgueil et tes mensonges te perdront. Ils ne mènent à rien, car être soi-même est la meilleure chose qui puisse exister."
  • Merci beaucoup, mais comment puis je faire pour que cela fasse 380 mots car la il y en a environ 315.

    Je rajoute des détails ou je modifie la fin ?
  • Il faut tout reprendre. Étoffez la description et enrichissez la narration. Vous devez faire au minimum 380 mots. Pourquoi vous en tenir aussi rigoureusement à la consigne ? Faites-en 450 !
  • J'ai rajouter des phrases, mais je pense que je doit continuer:

    "Sarah est une fille qui sait tout, elle connaît toute l'actualité;elle possède toute une série de magazine; elle essaye de ressembler aux stars de la télévision; elle possède tous leurs objets: Bijoux, robes haute couture, derniers objets high-tech; elle veut toujours être au centre de l'attention et tout savoir sur ce qui se passe dans son entourage; la contredire lui déplaît fortement, elle préfère avoir toujours raison. Elle coupe la parole, elle impose ses idées, elle veut que tout le monde la prenne pour exemple. elle passe ses journées à raconter des aventures qui n'ont même pas existé; elle dit posséder tout ce qui est à la mode en ce moment; Elle rentre tard le soir en ayant toujours un mensonge à raconter à ses parents; elle n'aime pas qu'une autre soit meilleure qu'elle, elle veut tout le monde à ces pieds et à son écoute; elle se croit parfaite et sans défauts; elle est amoureuse de son apparence; son amour-propre est démesuré. Lorsqu'une de ses amies est ou l'informer d'une nouvelle, elle lui répondit: « Eh bien! ne gaspille donc pas ta salive, je sais tout ce qui se passe à chaque fois. Rien ne m'échappe et rien ne m'échappera jamais. N'oublie pas qui je suis, ma chère : je suis l'être parfait, toutes les célébrité me demandent conseil. D'ailleurs, je les connais toutes ! Et le sais tu? Je suppose que non, tu ne sais jamais rien ! Demain, je vais être accompagnée de la plus grande célébrité du pays.» Elle continua d'enchaîner ces mensonges, les uns après les autres, en disant des choses de plus en plus incroyables. Peu à peu, tout son entourage finissait par la trouver ridicule. Certains se moquaient d'elle, d'autres disaient qu'elle était présomptueuse et orgueilleuse. Ses amies restaient seulement avec Sarah pour se railler d'elle. Mais elle ne s'en souciait pas. L'important était de continuer d'inventer de nouveaux mensonges pour se rendre plus intéressante. Puis vint un jour où l'une des filles qui se moquaient d'elle lui dit : "Ton orgueil et tes mensonges te perdront. Ils ne mènent à rien. Pourquoi s'inventer une personnalité alors que l'on peut être soit-même. L'égocentrisme peut ramener à la solitude.""
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.