Gérondif, participe présent ou adjectif verbal ?

Bonjour !

Voici une phrase tirée des Misérables de Victor Hugo : "Les insurgés, haletants d'anxiété, le suivaient des yeux". Dans cette phrase, l'accord de haletants fut l'objet d'un long débat. Selon moi, il doit s'accorder et est donc un adjectif verbal. Cependant, si je dis "en haletant d'anxiété", je suppose que c'est un gérondif, et qu'il est donc invariable. Ce "en" n'est-il pas sous-entendu ?

Vous l'aurez compris, plus j'y réfléchis, plus j'hésite... Dès lors, j'aimerais connaitre votre avis !

Merci d'avance pour vos commentaires !

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    "Les insurgés, haletants d'anxiété, le suivaient des yeux."

    Il s'agit de l'adjectif variable haletant : "dont la respiration est courte, précipitée". (Tlf)
    Être haletant de fièvre, d'émotion, d'avoir couru. (Robert)

    Mais la phrase aurait pu tout aussi bien s'écrire, sans nuance de sens appréciable, avec le participe présent invariable du verbe haleter "respirer à un rythme précipité".
    Haleter de soif, d'émotion. (Robert)
  • Merci beaucoup, Jehan, pour votre réponse (éclairante, comme d'habitude) !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.