Complément d’objet indirect ou complément circonstanciel de but ?

un ami étranger m'a dit récemment que dans sa langue on ne distingue pas le COI et le CCBut.

P.ex. quand je dis :

1. Je fais cela pour toi.
2. Je fais cela pour le plaisir.
3. Je fais cela pour ton anniversaire.
4. Je fais cela pour m'amuser.

On peut distinguer les différentes fonctions par les différentes questions qu'on pose (même si cela peut être source d'erreur ;) ) :

Je fais cela :

1. pour qui? COI
2.3.4. pourquoi? But



mais j'ai du mal à lui expliquer comment distinguer cela clairement.
Y a-t-il un moyen plus efficace?

Réponses

  • Pour moi, ce sont tous des CC de but.

    1. Je fais cela/du bien/du mal/du chantage à Pierre pour toi.
    2. Je fais cela/du bien/du mal/du chantage à Pierre pour le plaisir.
    3. Je fais cela/du bien/du mal/du chantage à Pierre pour ton anniversaire.
    4. Je fais cela/du bien/du mal/du chantage à Pierre pour m'amuser.
    Dans tous les cas, c'est Pierre qui est objet indirect.

    J'ai cueilli des fleurs pour toi :
    Même si on classait autrefois pour toi comme complément d'attribution, c'est un complément non-essentiel donc pas un COI.
  • aha.

    Donc les seules questions qu'on se pose pour le COI sont donc

    de qui / quoi ?
    à qui / quoi ?
  • Les prépositions les plus fréquentes sont à et de, mais ce ne sont pas les seules : compter sur quelqu'un, se fâcher contre quelqu'un, attendre après quelque chose...

    Attention à cette technique des "questions" : Je compte sur vous (COI) / Je compte sur mes doigts (CC de moyen)
  • Bonjour à tous,

    Révisant la grammaire française dans le cadre de la préparation à un concours, je me pose tout un tas de questions.

    Notamment la suivante :

    Dans la phrase "Il en profite pour lui voler son journal", le constituant "pour lui voler son journal" est-il un COI/COS ?

    Je suis un peu perdu entre les COI et les compléments circonstanciels (je penchais au départ pour un CC de but, mais étant obligatoire j'en doute).

    Merci par avance :)
  • JehanJehan Modérateur
    Formellement, c'est bien un COI.
    Comme il n'est pas déplaçable, on dira que c'est un complément essentiel de but.
  • Il en profite pour lui voler son journal = Il en profite dans le but de lui voler son journal ?
    Je ne vois vraiment pas de but ici, plutôt la manière : "Il en profite en lui volant son journal".
  • On raisonne bien en disant : il profite de cette situation (=en) dans le but de lui voler...
    Mais de toute façon, il manque un contexte.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.