Méthode commentaire Méthode dissertation

Débuter la philosophie

Bonsoir à tous !
Je passe en terminale ES, et j'aimerais commencer un peu la philosophie pendant les vacances. Seulement c'est une matière un peu plus complexe que les autres, et j'aimerais avoir vos conseils pour acquérir une base assez solide d'ici la rentrée :)

Ce que j'ai déjà fait :
- J'ai lu "L'existentialisme est un humanisme" de Sartre, je n'ai pas tout compris mais c'est tout de même bien intéressant.
- J'ai commencé "Le mythe de Sisyphe" de Camus pour me préparer à l'oral du bac de français, mais je vais le continuer parce que ça me plait bien.

Ce que j'ai déjà prévu, c'est m'initier à l'histoire de la philosophie, pour connaitre un minimum les plus grands philosophes :
- Lire "Le monde de Sophie"
- Lire "L'étonnement philosophique" qu'on m'a conseillé.


Si vous avez d'autres conseils qui pourraient me permettre d'avoir un peu d'avance d'ici la rentrée, je vous en serais très reconaissante :D Merci d'avance !
«1

Réponses

  • Je n'aime pas trop le Monde de Sophie qui fait un résumé de doctrines, ce qui est finalement assez éloigné de ce que tu feras en Terminale.

    Tu peux essayer de lire S. Blackburn, Penser. Une irrésistible introduction à la philosophie, Champs Flammarion. Vraiment très bien fait, stimulant et intelligent.

    Si tu veux lire un ou deux classiques, tu peux essayer l'Hippias Majeur ou le Criton de Platon ou encore le Discours de la méthode de Descartes.
  • Merci de tes conseils !

    En ce qui concerne le monde de Sophie, j'avais déjà commencé à le lire il y a quelque temps, et j'avais au contraire bien apprécié. Comme initiation, je trouvais ça pas mal du tout !

    Je vais me renseigner sur cet autre livre que tu me conseilles, merci :D

    Pour ce qui est de lire du Descartes, ce n'est pas un peu compliqué ? Je n'ai jamais feuilleté le "Discours de la méthode", mais rien que le titre me donne l'impression que le contenu sera un peu compliqué. J'y jetterai quand même un coup d'oeil !
  • Le titre de Descartes peut paraître austère, il s'agit en fait d'une courte autobiographie intellectuelle qui faisait office de préface à des traités scientifiques, cela se lit donc facilement (enfin autant que la langue du XVIIème siècle le permet à des élèves qui ont perdu l'habitude de se confronter au français classique).
  • Et ce livre nous permet de bien comprendre ses idées ?
    Je vais aller voir ça alors, merci beaucoup pour ces conseils :D (pour ce qui est de la langue je devrais pouvoir m'en sortir :)
  • Salut,

    j'ai moi-même bouquiner un peu le Discours de Descartes. Il se lit assez bien. Il raconte surtout son parcours intellectuel, comment il a mis de côté ce qu'on lui a enseigné lors de sa scolarité chez les jésuites, et comment et pourquoi il se réappropria certaines connaissances.
    Ce qui peut être très intéressant, c'est aussi de lire une bio ou agio de Descartes. On voit qu'il a beaucoup voyagé et entrepris diverses activités, comme celles dans l'armée. Il y a aussi, mais j'ai pas la référence exacte devant moi, un article de lui dans le magazine "Philosophie". On y trouve une controverse quant aux sujets de sa mort, on se demande s'il ne fût pas empoisonné par un groupuscule protestant lors de son séjour chez la reine de Suède.

    Cordialement,
    Nj
  • Je conseille L'Étonnement philosophique. Très bien pour se forger une culture générale, et puis le livre analyse bien les principales idées de chacun des philosophes présentés, ça donne donc de la matière pour des commentaires, des dissertations...
  • Eh puis bon, si tu veux bien commencer l'année, tu peux lire Aristote, Platon et Socrate. C'est d'un ennui monstrueux mais ça peut servir.
  • Karlsbrau a écrit:
    C'est d'un ennui monstrueux mais ça peut servir.

    Hérétique ... :P
    Karlsbrau a écrit:
    Eh puis bon, si tu veux bien commencer l'année, tu peux lire Aristote, Platon et Socrate.

    Pour Socrate, il risque d'avoir du mal à trouver des titres ... :P
  • Merci Varney de ces quelques conseils. Tu penses que je devrais lire une oeuvre de Spinoza en particulier ? J'apprécie bien ce philosophe.
  • ZazGab a écrit:
    Merci Varney de ces quelques conseils. Tu penses que je devrais lire une oeuvre de Spinoza en particulier ? J'apprécie bien ce philosophe.

    Spinoza est un auteur très difficile à aborder avant tout cours d'initiation à la philosophie, mais il doit être possible de lire, pour quelqu'un de motivé, le Traité de la réforme de l'entendement, sinon moins décisif mais plus accessible et intéressant quand même, les lettres sur les spectres et les esprits (correspondance Spinoza/Boxel) , éditées chez Mille et une nuits.
  • Tu peux lire Nietzsche. Quoique tu comprennes, tu retiendras toujours quelques chose la première fois que tu liras un de ses livre. Par delà bien et mal est abordable, je pense.
  • Salut ! Je me permets de te répondre, je suis en 3e année de licence de philosophie.
    Je me souviens que personnellement ce qui m'a littéralement poussé à me lancer dans ces études-là, c'était la lecture de l'Ethique de Spinoza. Mais je ne l'ai pas lue avant la rentrée en Terminale, plutôt en décembre - janvier je dirais, après une petite initiation quand même. Mais je dois avouer que ce n'était pas chose facile, donc à mon avis tu ne devrais pas faire comme moi. Il est vrai que j'étais déjà une mordue de la philo quand j'en ai commencé la lecture. :rolleyes:

    Ce que j'aurais lu aujourd'hui et que je ne connaissais pas à l'époque, ce sont tous les petits bouquins dans la collection "Corpus" chez GF sur plein de thèmes en philosophie, comme la Liberté, l'Histoire, l'Amour, la Passion.... il y en a vraiment beaucoup et c'est très court.

    Ca se présente comme ceci : https://amzn.to/3EBrRxQ

    J'espère que ça t'aidera
  • Bonjour,


    Je suis rentré en terminale littéraire hier. Aujourd'hui, j'ai reçus mon premier cours de philosophie avec un bon professeur qui donne ses cours en prépa. technologique. Suite à cela, j'ai peur de ne pas bien démarrer. C'est cette année où tout se joue. J'ai des grandes ambitions, je pense aimer la philosophie, malgré ces trois heures de grande concentration difficile. Il nous a appris qu'il n'y a pas de clé pour avoir des bonnes notes si ce n'est notre capacité à analyser et à la réflexion.
    Mais voilà, j'aimerai prendre un peu d'avance pour commencer confortablement, mais je ne sais pas comment y procéder ? Tout d'abord, j'aimerai connaître les méthodologies des exercices proposés au baccalauréat. Ce qui me permettrait de me fondre plus facilement dans l'exercice en ayant une rigueur. Ensuite, j'ai entendu que l'exercice demandait une solide culture générale (philosophie, littéraire, mais également iconographique) pour alimenter le devoir. Qu'en est-il ? Quels conseils me donneriez-vous pour bien débuter dans cette matière ?

    Avant la rentrée scolaire, le professeur de philosophie nous a demandé de lire L'Apologie de Socrate, de Platon. Également, j'ai lu à la suite Le Criton, de Platon. Pour continuer, j'ai emprunté à la bibliothèque les livres suivants : Gorgias, Platon ; La République, Platon ; Platon, Jean-François Mattéi. Viennent ensuite se compléter d'autres œuvres littéraires : Théâtre volume I, Jean-Paul Sartre. Ainsi que d'autres œuvres littéraires, philosophiques et iconographiques que mon livre "ABC Bac TL" me propose.


    Post Scritum : Je lis avant tout par curiosité et par envie d'apprendre des nouvelles choses, c'est ce qui me plait.



    Je vous remercie de soulager mes inquiétudes,
    Jean-Sébastien
  • Ton prof a dit la vérité, il n'y a pas de clé pour avoir de bonnes notes, la philo ce n'est pas un truc de tâcheron, le travail est monumental mais interieur et il n'est précisément pas travail au sens où on l'entend dans le langage courant, c'est une tentative pour essayer d'approcher des choses qui sont là mais qu'on fuit constamment, pour cela il faut de la rigueur, du concept, de la patience mais surtout apprendre à se faire confiance pour developper une reflexion qui soit à la fois pertinente et vrai, il faut de la sincérité dans la philosophie. Après on va de découverte en découverte mais je pense vraiment que ton prof a dit quelque chose de censé.

    Edit : lis ce que tu veux, du moment que tu te réappropries ces lectures.
  • Je serais toi, je lirais ce qui me plaît parmi les ouvrages que tu évoques, mais sans que cela tourne au "gavage" : tu peux réussir tes disserts sans caser dix auteurs par page : je me rappelle mon année de terminale, certains élèves ne citaient presque jamais de philosophes et s'en sortaient très bien. Je ne dis pas que c'est un exemple à suivre, mais ce qui compte avant tout, je crois, c'est la réflexion personnelle. Concernant la méthodologie, tu la découvriras avec ton prof au fur et à mesure, ne t'inquiète pas, surtout qu'en term L, le nombre d'heures par semaine est conséquent.
  • Je te conseille également de compléter tes lectures par Présentations de la philosophie d'André Comte-Sponville et La philo pour les Nuls. Des ouvrages assez pratiques.

    Bonne continuation. :)
  • Pour l'instant je n'ai aucune évaluation sur quoi je pourrai connaître mon niveau sur un sujet d'une thématique. Donc, il est difficile de savoir quoi faire si ce n'est mon idée de lire. J'ai la collection de la philosophie pour les nuls. Je n'ai pas terminé encore. Mais je me trouve obligé d'arrêter pour me consacrer pleinement aux livres que l'on me demande d'étudier. Je te remercie Verbum pour tes suggestions de lecture, je reviens de ma librairie préférée ;) . Comateen, mon professeur de philosophie nous a également mis en garde contre la succession d'exemples, auteurs sans faire intervenir notre esprit personnel dans le sujet.

    C'est en cela que je voulais savoir s'il existait un barème en philosophie ? Car si celui de littérature a une part "carrée" et une autre plus subtile ; celui de la philosophie me paraît davantage subtil que l'aspect méthodique aux règles.

    Merci à vous trois pour vos réponses fructueuses :)
  • Présentations de la philosophie d'ACS bien pratique pour commencer. Oui je pense aussi que c'est une mauvaise idée de se gaver d'oeuvres, surtout quand on voit que tu prends du Platon à toutes les sauces. Il est important de lire les philosophes dans le texte, mais varie un peu et ne t'accable pas trop. Si tu veux vraiment lire beaucoup, je te conseillerais plutôt un ouvrage regroupant des textes par thème, comme Les chemins de la pensée.
  • Jean-Sébastien a écrit:

    C'est en cela que je voulais savoir s'il existait un barème en philosophie ? Car si celui de littérature a une part "carrée" et une autre plus subtile ; celui de la philosophie me paraît davantage subtil que l'aspect méthodique aux règles.

    Merci à vous trois pour vos réponses fructueuses :)

    Pas de barème au sens strict, mais en gros dans une dissert. on évalue quatre choses :
    - la capacité à poser un problème, c'est-à-dire à expliquer pourquoi la réponse à la question n'est pas évidente
    - la qualité du raisonnement pour résoudre ce problème (être capable de proposer des thèses, de les justifier, d'en montrer les limites et de les dépasser)
    - la capacité à raisonner conceptuellement (donc avec des idées générales et non des exemples)
    - la culture mobilisée pour appuyer les arguments

    Bien sûr, je ne parle pas de la justesse de l'expression et de l'orthographe qui est un prérequis dans les disciplines littéraires. A vue de nez, tu devrais essayer d'avoir un style plus sobre et synthétique.

    Pour la lecture, tout est bon à utiliser ; il faut lire en fonction de ses centres d'intérêts. Il y a quand même des choses utiles, une intro. comme celle de S. Blackburn, Penser une irrésistible introduction à la philo., les volumes d'occasion de la collection Optiques chez Hatier, les anthologies Corpus Philo chez GF Flammarion (des recueils de textes commentés autour des notions).

    Mais ton professeur te conseillera volontiers des lectures si tu lui fais part de ton projet.
  • Salut,

    je suis en Terminale et j'essai de lire un peu à côté de mes cours de philo. Je pense que mon plus gros problème c'est la compréhension des textes, j'ai l'impression que les livres de philosophie sont formulés d'une manière totalement différente que les livres que j'ai eu l'habitude de lire, ça m'en donne presque mal à la tête des fois.

    En me baladant un peu sur le forum j'ai cru comprendre que c'est une bonne idée de commencer par Platon donc c'est ce que j'ai l'intention de faire, j'ai trouvé tous ses ouvrages sur kobo il me semble. Si je n'y arrive pas, il suffit juste de continuer et je m'améliorerai ou est-ce-que je ne suis tout simplement pas fait pour ça ?

    Merci d'avance!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.