Accord du participe passé de "s'en prendre à"

Bonjour,

Je m'interroge sur l'accord du participe passé de cette locution verbale "s'en prendre à" :

Vous n'avez aucune idée de la personne à laquelle vous vous en êtes prise.

Si le "vous" ici est un personnage féminin, mon accord est-il bon ?

Réponses

  • Oui.
    S’en prendre à signifie « attaquer quelqu’un (ou quelque chose) en l’accusant ». Dans cette locution, les pronoms se et en ne sont pas analysables, c’est-à-dire qu’on ne peut leur attribuer une fonction syntaxique. Cette locution est donc semblable à un verbe essentiellement pronominal; c’est pourquoi le participe passé, pris, s’accordera en genre et en nombre avec le sujet.
    (BDL)
  • Je ne suis pas d'accord... Pourquoi ne pas dire tout simplement "à laquelle vous vous êtes prise" ? (sans le "en")
    De plus, j'ai un problème avec l'accord de "pris", ici, à moins que vous ne vous adressiez à une femme que vous vouvoyez (pas d'accord avec le C.O.I.).
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Mithridate a écrit:
    Je ne suis pas d'accord... Pourquoi ne pas dire tout simplement "à laquelle vous vous êtes prise" ? (sans le "en")
    Parce que l'expression figée est s'en prendre à quelqu'un et non se prendre à quelqu'un. Le "en" est obligatoire.
    En revanche, le "laquelle" est lourd. On peut écrire:
    Vous n'avez aucune idée de la personne à qui vous vous en êtes prise.
  • Selon la demande de Polaris, il s'agit bien d'une femme, et il la vouvoie. Pas de COI dans cette tournure. Je croyais ma réponse claire...

    Se prendre à quelqu'un existe, mais est vieilli dans ce sens, donc mal compris. Comparer avec "se prendre à plus fort que soit". (Grevisse; 14e éd., §679, b5)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.