Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour

Voilà un sujet assez lourd qu'on m'a proposé, "Ce n'est point avec des idées qu'on fait des vers... C'est avec des mots" ; citation de Stéphane Mallarmé.

Mon idée est de conduire un plan thèse, anti-thèse et synthèse. Mallarmé, d'après mes recherches, aurait répondu cela à Degas qui "avait des idées mais n'arrivait pas à écrire". Mais est-ce le plan à suivre ? Je me suis rendu compte que dans la synthèse je bloquais.

Mallarmé fait partie des poètes qui revendique un "langage poétique", je crois bien comprendre sa citation. Un plan explication serait-il meilleur par apport au premier ?

Donnez-moi votre avis.

Merci.
Mots clés :
«1

Réponses

  • je suis dans le même cas que toi..svp aidez nous...merci d'avance
  • Qu'aurais-tu développé en thèse et antithèse ?
  • voici mon plan

    I les idées ne forment pas des vers en appui avec mallarmé
    II mais elles peuvent cependant contribuer à en écrire
    III lepb n'est pas là: il est dans le côté affecte de la poésie
  • MizzieMizzie Membre
    J'ai le même sujet de dissertation, et je n'ai toujours pas trouvé le plan et les exemples que je compte utiliser. J'ai beaucoup de mal. Quelqu'un pourrais m'aider?
  • Bonjour

    Voilà un sujet assez lourd qu'on m'a proposé, "Commenter et discutez l'affirmation de Malarmé << On ne fait pas de la poésie avec des idées mais avec des mots >>.

    Mon idée est de conduire un plan thèse, anti-thèse et synthèse. Mallarmé, d'après mes recherches, aurait répondu cela à Degas qui "avait des idées mais n'arrivait pas à écrire". Mais est-ce le plan à suivre ? Je me suis rendu compte que dans la synthèse je bloquais.

    Mallarmé fait partie des poètes qui revendique un "langage poétique", je crois bien comprendre sa citation. Un plan explication serait-il meilleur par apport au premier ?

    Donnez-moi votre avis.

    Merci.
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour,

    Si on essaie de reformuler le sujet, on obtiendrait : la poésie ne dépend pas des sujets qu'elle aborde, elle réside dans le travail sur la langue.
    Il n'y a pas de sujets plus poétiques les uns que les autres. La poésie réside seulement dans la manière de les traiter.
    La poésie est un art d'agencer les mots pour leur faire exprimer toute une palette d'émotions nouvelles.
  • Je pense qu'il veut dire que la poésie travaille sur l'aspect charnel et palpable des mots, leurs sonorités. Un mot peut être aussi bien considéré comme une idée que comme une sonorité. Un mot peut aussi bien évoquer d'autres images que signifier en soi un concept précis. La poésie joue ainsi sur toutes ces dimensions.

    Pour fair eune analogie, ce serait comme un peintre impressionniste par exemple. Avant d'être une idée théorique ou philosophique, sa démarche est plastique, elle s'intéresse aux couleurs, aux formes, aux techniques picturales, aux taches, aux grains, aux nuances, etc.

    Chez le poète, les mots ne font pas que signifier, c'est-à-dire donner des sens, des significations. Le mot est aussi bien le référent que le référé. C'est à dire qu'il réfère, qu'il renvoie à quelque chose, mais qu'il n'est pas que cette chose à laquelle il renvoie. Il est aussi ce mot, ce référent vidé de son sens, il est cette sonorité.

    Vois-tu?Egalement, avant de se lancer dans un plan, n'oublier pas que l'essentiel se trouve finalement dans l'introduction, c'est-à-dire dans votre compréhension du sujet. Le plan est finalement moins important que votre problématique, c'est-à-dire votre reformulation du libellé du sujet en un problème littéraire.

    Comme votre plan répond à un problème, encore faut-il avoir cerné un problème. Il serait important de faire émerger ce problème dans ton introduction, de montrer ta compréhension du problème, sinon il ne sert à rien de faire une dissertation (qui est une démonstration en réponse à un problème) si tu n'a pas délimité, cerné, défini le problème!
  • Dans le même ordre d'idées, Valéry, dans "Au sujet d'Adonis" : "Je n'ai pas voulu dire, mais voulu faire, et c'est ma volonté de faire qui a voulu ce que j'ai dit". Valéry explique souvent comment le "Cimetière marin" est d'abord né en lui sous la forme de la musique de décasyllabes coupés 4-6. C'est finalement chez ces poètes cette idée primordiale qu'il n'y a pas un fond qui planerait dans les airs, sans mots, et une forme qui s'y rajouterait. Un texte, c'est avant tout des mots, et ce sont eux qui vont former les idées.
  • valenvalen Membre
    Bonjour, je suis en 1ere L, et j'ai des soucis car il me manque juste quelques idées pour finir une dissertation sur laquel il faut discutez cette citation de Mallarmé : "Ce n'est point avec des idées qu'on fait des vers, c'est avec des mots." Aucun des plans ou idées que jé vu sur internet ne me semblait juste, j'ai donc fait uen proposition de plan :

    Introduction : Contexte XIXème siècle et de la citation de Mallarmé (qui va me permettre d'insérer la problématique) - Reformulation de la problématique : Mallarmé ici donne un conseil universel pour tous les poètes sur la manière d’aborder et de traiter de la construction d’un poème. Dans une première, nous verrons en qu’une idée ne peut pas être comprise sans des mots et des outils spécifiques, puis dans une seconde partie, que cependant, il faut une idée pour modeler la base de la poésie.

    Axe I : C’est avec des mots que l’on fait des vers :

    * Une idée ne peut pas être entendue et comprise par le lecteur ou le destinataire sans mots car elle doit avoir une forme + système relation des mots. Elle doit donc répondre à une « académique précise » Par quels outils peut-on arriver à ce résultat ?

    * Mais ce n'est pas tout, la poésie doit avoir aussi une dimension esthétique

    * Un emploi parfait des mots permet de donner vie à la poésie

    Axe II : Mais c'est aussi avec des idées qu'on fait des vers

    * Il faut partir d'une idée de base pour créer. Comment ? En s'insirant de monde qui nous entoure

    Il me manque donc 2 sous partie dans mon Axe II pour finir ma dissert.

    Ce sujet est extrait d'un corpus de bac. je vous donne aussi les références précises :
    A- Pierre Jourde, La Littérature sans estomac - 2002
    B- Raymond Quenau "La Chair chaude des mots" Sonnets - 1954
    C- Jean Tardieu "Outils posés sur une table", Fourmeries -1976
    D- Alain Bosquet "Le mot par mot...", Un jour après la vie, 1984

    J'aimerais que vous me disiez ce que vous pensez de l'organisation de mon plan et si possible m'aider à trouver els 2 petites sous parties qui manquent dans mon Axe II. Merci d'avance

    Valen
  • J'ai exactement le même sujet de dissert' et le même corpus que toi. Et puis j'ai aussi le même problème : je sais pas dutout quoi mettre dans le deuxième axe.
    Sinon, j'avais pensé faire un plan dans le même genre que le tien mais je savais pas dutout si c'était bien (je suis une vraie quiche en français, pour ça que je suis en S, m'enfin), donc ça me rassure de voir que quelqu'un à penser la même chose. Par contre je vois pas dutout comment m'appuyer sur les textes du corpus, tu pourrais m'aider ? =s
  • valenvalen Membre
    Salut Milaine, j'ai réussi à finir finalement mon plan tant bien que mal (il a fallu refaire l'intro. et inverser l'Axe I et II.) pour ton problème d'exemple sur les textes du corpus moi je ne m'en suis servi que pour la partie avec "c'est avec des mots qu'on écrit des vers" (qui est maintenant mon Axe II.) Je peux te donner des exemples si tu veux et t'aider à mettre ceux en valeur du corpus,mais il me faut ton plan ou ton début de plan et la reformulation de ta problématique pour que je puisse t'aider et suivre ton raisonnnement et peut-être t'aider pour la construction de ton autre axe.
    (Si tu veux me l'envoyer, tu peux soit sur le forum directement ou a mon adresse mail.)

    Je te répondrais alors aussi vite que possible.

    Valen
  • miiiamiiia Membre
    Bonjour, j'ai le corrigé complet de cette dissertation
  • ExolaExola Membre
    Bonjour,

    J'ai un léger doute sur l'utilisation d'une citation dans une dissertation. Je m'explique...
    Mon sujet traite de la poésie et indique que je dois commenter et discuter cette citation de Mallarmé : "Ce n'est point avec des idées qu'on fait des vers, c'est avec des mots." La thèse que j'ai établie explique que le poète crée un nouveau langage ; l'antithèse montre que la poésie transmet des idées. Comme transition entre ces deux axes, j'ai trouvé une citation de Tchouang-tseu extraite de Zhuangzi : « Les mots servent à exprimer les idées ; quand l’idée est saisie, oubliez les mots. » Pour lui, les mots ne sont que des outils au service de la transmission d’idées.
    Cependant...
    Problème 1 : Cette citation est extraite d'un texte en prose, et non pas d'un ouvrage poétique.
    Problème 2 : Elle ne traite pas de la poésie en particulier, mais de l'écriture en général et de l'inspiration littéraire.
    Je la trouve tout de même appropriée au problème posé... Qu'en pensez-vous ?

    Merci d'avance !
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    1 - La poésie ne se limite pas à la versification, il existe une prose poétique.

    2 - Ce que tu devrais expliquer, c'est que le langage est d'abord l'expression d'une pensée conceptuelle et qu'il faut donc un effort particulier pour rompre ce lien natif.
    Dans cet ordre, il faudrait commencer par ton antithèse.
  • Bonjour,

    J'ai moi-même une dissertaion à faire qui porte sur le sujet suivant : « Ce n’est point avec des idées qu’on fait des vers, c’est avec des mots. ». Vous commenterez et discuterez cette formule attribuée à Mallarmé, en fondant votre réflexion sur des exemples précis.

    J'ai longement réfléchis. Voila mon plan :

    I. Les mots, la base de la poésie

    • La musicalité

    • Le pouvoir des mots

    • Le lyrisme / Le symbolisme


    II. Les mots forment les idées

    • Poésie renforce les idées, • Poésie engagé

    • certains mots sont des acts



    Je ne trouve pas de 3e partie =S

    J'ai également commencer à rediger, mais n'ayant jamais fait de dissertation je ne sait pas comment m'y prendre.



    quelqu'un pourrait m'aider ? Au moins valider mon plan..

    Merci d'avance =)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.