Fiches méthode Bac de français 2021

EAF Algérie 2012, séries S et ES
Sujet complet : [Lien invalide.]
  • EAF Algérie 2012, sujet des séries S et ES (objet d'étude : écriture poétique et quête du sens, du Moyen-Âge à nos jours.)
Sujet: la poésie vous semble-t-elle être le genre privilégié pour évoquer un univers de rêve et de surnaturel ?

Ce sujet a été donné aux épreuves anticipées de Français en Algérie. Je fais partie des candidats et j'aimerais bien connaitre le type de plan et le plan lui - même de cette dissertation car à la sortie des épreuves, j'ai rencontré quelques copains et après discussion, on se retrouve avec des interprétations différentes du sujet et des plans différents. Alors SVP SVP éclairez nous pour ne pas avoir de surprise le Jour J (les notes)
Mots clés :
«1

Réponses

  • Sujet: la poésie vous semble t elle etre le genre privilégié pour évoquer un univers de rêve et de surnaturel ?
    Ce sujet a été donné aux épreuves anticipées de Français en Algérie. Je fais partie des candidats et j'aimerais bien connaitre le type de plan et le plan lui - même de cette dissertation car à la sortie des épreuves, j'ai rencontré quelques copains et après discussion, on se retrouve avec des interprétations différentes du sujet et des plans différents. Alors SVP SVP éclairez nous pour ne pas avoir de surprise le Jour J (les notes)

    Sachant que les poèmes du Corpus sont : Arthur Rimbaud, "Ophélie", Poésies, 1871
    Aloysius Bertrand, "Ondine", Gaspard de la Nuit, 1842
    Guillaume Apollinaire, "La Loreley", Alcools, 1913
    Jean Lorrain, "Mélusine", L'ombre ardente, 1897

    Question Sur le corpus:
    Comparez les figures féminines et la manière dont elles sont évoquées dans les quatre textes


    J'ai choisi un plan thématique mais ça reste à vérifier et mes copains ont fait des plans critiques
  • CynthMCynthM Membre
    Bonjour, C'EST vraiment important, pourriez-vous s'il vous plait me repondre?

    Je stresse trop! Je viens de passer mon bac de francais ce matin.. On a eu un corpus sur la poesie. J'ai decide de prendre la dissertation et la question etait: "La poesie vous semble-t-elle privilegie pour entrer dans l'univers du reve et du surnaturel?
    Au lieu de faire un plan dialectique en disant: I/ oui..
    II/ non..
    III/ mais..
    j'ai fait un plan analytique ou concessif en disant dans mon premier axe pourquoi ca permet a l'auteur de rentrer dans l'univers du reve. Deuxieme axe : j'ai parle du surnaturel
    Troisieme axe j'ai dit: Mais, ce n'est pas seulement la poesie qui permet de rentrer dans l'univers du reve, il y a aussi le roman, le theatre etc..

    Est-ce que les prof vont me penaliser pour ca? SVP une reponse.
  • Bonjour, j'ai passé hier l'écrit (j'ai pris dissertation) et j'aimerais bien avoir votre idée sur mon travail.

    Textes du corpus :Texte A : Arthur Rimbaud, "Ophélie", Poésies, 1871
    Texte B : Aloysius Bertrand, "Ondine", Gaspard de la Nuit, 1842
    Texte C :Guillaume Apollinaire, "La loreley", Alcools, 1913
    Texte D :Jean Lorrain, "Mélusine", L'ombre ardente, 1897

    Sujet : La poésie vous semble-t-elle le genre privilégié pour évoquer l'univers du rêve et du surnaturel ?

    Mon intro : La poésie est un genre littéraire écrit en vers ou en prose qui permet la création d'un monde par le langage(d'où son étymologie grecque "poein")
    On s'évade dans la poésie comme dans le rêve et elle nous plonge parfois dans un monde surnaturel souvent propre au poète.
    Il serait donc intéressant de se demander si la poésie est le meilleur genre littéraire pour évoquer l'univers du rêve et du surnaturel ?
    Nous aborderons cette problématique sous deux angles. Tout d'abord nous expliquerons en quoi la poésie est-telle l'écriture du rêve et du surnaturel et ensuite nous montrerons qu'il existe néanmoins d'autres genres littéraire qui permettent cette écriture.

    Plan :

    I Poésie écriture du rêve

    A) Personnages fictifs rêvés

    => Rimbaud et Lorrain (corpus) Qui prennent parfois la parole(Ondine de Bertrand, corpus)

    B) Présence du lyrisme dans l'écriture du rêve

    Amoureux => "J'ai tant rêvé de toi" Desnos
    => " A une passante" Baudelaire (c'est pas vraiment un rêve, je me suis égaré il me semble)
    => "Loreley" Apollinnaire (corpus)

    C) Un monde rêvé
    monde idéal : Baudelaire, "rêve parisien"
    monde nocturne : Michaux, "contre"
    Voyage : Baudelaire, "Parfum exotique"

    Transition : L'écriture du rêve poétique est donc un excellent moyen pour évoquer l'univers du rêve et du surnaturel. Cependant, dire que c'est le seul genre littéraire qui permet d'évoquer cet univers est très réducteur.

    II Autres genres

    A) Roman : - De chevalerie : Chevaliers réalisant des exploits surnaturels (j'ai donné comme exemple Don Quichotte mais j'avais oublié le nom de l'auteur donc j'ai parlé du personnage en lui même et non de l'oeuvre)
    - De science-fiction : - Harry potter (j'ai souligné le titre mais j'avais également oublié le nom de l'auteur)
    - Un livre d'un auteur pas connu qu'on peut néanmoins trouver après une petite recherche sur google, je serai pénalisé ?

    B) Théâtre
    - Mythologie : Dom juan de Molière (Don Juan est un "mythe", dénouement est surnaturelle)
    Mythologie grecque : Andromaque de Racine (je ne sais pas, après réflexion, si on peut en parler comme étant une oeuvre surnaturelle)
    - De l'absurde : Ionesco, rhinocéros.

    Conclusion : Pour conclure, nous pouvons donc dire que la poésie est certes un excellent moyen pour évoquer l'univers du rêve et du surnaturel (malgré le fait qu'elle possède d'autres fonctions comme la poésie engagée). Cependant, dire que ce genre littéraire est "privilégié" est réducteur car le théâtre et le roman peuvent également remplir cette fonction. Il serait donc intéressant de se demander si, à l'avenir, la poésie restera un bon moyen d'évoquer cet univers malgré la montée des nouvelles technologies qui permettent au cinéma d'être de + en + développé et aux être humains de pouvoir incarner des personnages surnaturels et rêvés dans les jeux vidéos.

    A noter que j'ai dans ma copie souvent répété les mêmes mots (plonger, surnaturel, fictif etc), que j'ai fait des petites transitions entre chaque sous parties, que j'ai sans doute fait 3 ou 4 petites fautes (dont langage, que j'ai écris une fois de plus "language", c'est sûrement une confusion avec le mot anglais ou avec le mot "langue").
    Ah oui j'oubliais, j'ai peur d'avoir fait un hors sujet car dans le II je n'ai pas parlé du rêve mais juste du surnaturel.
    Qu'en pensez vous ?
  • T'es sûr de ton plan ? Parce que moi j'ai compris qu'il ne fallait pas déborder du genre poétique tout au plus que l'objet d'étude c'est la poésie
    Bref, moi voilà les deux interprétations que j'ai faite et j'aimerais bien voir si c'est juste:


    j'ai choisit de faire la dissertation, personne ne saurait comment il fallait interpréter le sujet ? je veux dire s'il s'agissait de débatre sur le fait que la poésie est BIEN un genre privilégié pour évoquer l'univers du reve (plan thématique donc) ou bien un plan critique où il fallait dans un premier temps parler de cette fonction de la poésie, c'est a dire évoquer l'univers du reve, puis réfuter la thèse en disant que la poésie a d'autres fonctions que l'évocation de l'univers du reve (plan critique dans ce cas)

    Autre interprétation, celle de Ludovic
  • Je suis d'accord avec toi woucherif, je trouve que Ludovic a trop débordé...
  • C'est assez ambigu...
    Etant donné que je maîtrisais parfaitement le sujet, j'étais très tenté de faire un plan en disant dans un premier temps que la poésie est l'écriture du rêve et ensuite dire que ce n'est la seule fonction de la poésie en parlant de la poésie engagée. J'ai néanmoins choisi le plan cité au dessus pour le "genre privilégié" et donc fait un plan thèse/antithèse en parlant des autres genres littéraires.
    Pour te rassurer voici une partie du mail que m'a envoyé ma professeur de français :
    "De toutes façons, il y avait deux approches possibles : poésie du rêve / autres fonctions de la poésie (dire le monde réel) ou bien poésie / autres genres (puisque le mot genre figurait dans le sujet)
    Je ne peux pas vous en dire plus pour l'instant, nous nous réunissons lundi entre correcteurs pour analyser les sujets et définir les critères de correction."
  • Alors moi ce qui ma mis la puce a l'oreille à propos du fait qu'on devait justifier le fait que la poésie est bien UN GENRE privilégié, c'est que dans e corpus, il n'y avait aucun poème engagé et aucun autre genre que la poésie (parce que l'objet d'étude c'est la poésie). Or généralement, la dissertation a toujours un lien avec le corpus parce qu'il te permet d'apporter des exemples à ta dissertation (d'où leur consigne "en vous aidant de l'ensemble des textes")
    En plus, il y a aussi un petit lien avec la question du corpus ... s'agissant du fait que c'est seulement l'évocation du reve et du surnaturel
    Donc moi personnellement, le fait de parler de la poésie engagée est hors sujet mais reste à voir les deux autres interprétations ...
    AIDEZ NOUS SVP !!


    PS: Dis moi Phillipe, t'es eu affaire à ce sujet toi aussi ?
  • Moi je passe l'écrit le 20 :)
  • Ok alors Bon Courage ;) et j'espère que votre sujet ne sera pas aussi ambigue =S

    Dis moi, t'en penses quoi de mon raisonnement ? enfin je veux dire de l'interprétation ... ;)
  • Ton raisonnement se tient, comme tous les autres d'ailleurs.
    Par contre, pour mes dissertations, j'ai toujours mis les textes du corpus dans le même sac (par exemple ici le rêve et le surnaturel) pour ensuite montrer que la littérature ou l'objet d'étude ne se résume pas qu'au type des textes du corpus. Je m'en suis toujours bien sorti (17 et 15) mais bon...
  • woucherif a écrit:
    je veux dire s'il s'agissait de débatre sur le fait que la poésie est BIEN un genre privilégié pour évoquer l'univers du reve (plan thématique donc) ou bien un plan critique où il fallait dans un premier temps parler de cette fonction de la poésie, c'est a dire évoquer l'univers du reve, puis réfuter la thèse en disant que la poésie a d'autres fonctions que l'évocation de l'univers du reve (plan critique dans ce cas)


    Pour moi, la deuxième proposition est bien plus pertinente.
    Rien que la question : " La poésie vous semble-t-elle le genre privilégié pour évoquer l'univers du rêve et du surnaturel ?" invite à un raisonnement dialectique : on peut répondre par Oui et par Non mais le tout ce n'est pas de faire ça, mais de nuancer.

    Donc je penserais à un plan de ce type :

    I. Certes la poésie est un genre privilégié pour évoquer le monde du rêve et du surnaturel
    II. Cependant la poésie a d'autres fonctions
    III. Hormis le texte poétique, d'autres genres se prêtent bien à l'évocation d'un monde surnaturel

    woucherif a écrit:
    Ok alors Bon Courage et j'espère que votre sujet ne sera pas aussi ambigue =S

    Merci beaucoup ! :)
  • Les sujets de dissertations auxquelles j'ai eu affaire ont toujours fait référence au corpus, et cela m'a toujours guidé dans l'interprétation de n'importe quel sujet et ça, ça m'a toujours bien servi aussi ... Mais maintenant, moi ce que je dis (et je ne voudrais pas t'influencer), c'est qu'il me semble plus correct de ne pas déborder sur les autres genres parce qu'il s'agit, comme j' l'ai dit tout à l'heure, d'un objet d'étude se limitant au genre poétique
    En plus, en analysant le sujet:
    "La poésie vous semble-t-elle LE genre privilégié pour évoquer l'univers du rêve et du surnaturel ? "

    pour évoquer l'univers du rêve et du surnaturel ==> Moi je pense que c'est tout l'objet de la question ...

    Enfin comme tu l'as dis, tous les raisonnements se tiennent ;)


    Ohh le sujet des L est beaucoup plus simple .... -___-"
  • Philippe :
    Ouais exactement, c'est ce que je me suis dis en lisant le sujet, c'était forcément un plan dialectique !
    Par contre durant l'examen j'ai hésité à faire un plan Ecriture poétique du rêve/ Poésie engagée et Ecriture poétique du rêve/Autres genres(c'est que j'ai fait) mais j'ai pas pensé à réunir tout ça, ça aurait été parfait, mais bon j'aurais peut-être pas eu le temps.
    C'était quoi le sujet des L ?
  • Bonne question, c'est quoi ?
  • Le sujet a l'air intéressant mais c'est vrai qu'il est un peu ambigü, et il faut avoir des idées d'exemple.

    Quel était le sujet d'invention ?
  • Les gars pour la question de corpus vous avez repondu quoi.
    Moi d'abord premier paragraphe : personnages seduisants , qui attirent + cet aspect seduisant renforcé par la beauté du cadre et amplifié aussi par l'aspect fantastique des personnages.
    2 eme paragraphe :4 personnages fin tragique mais les causes de cette fin different : deux premiers texte naiveté enfantine 2 derniers textes : un certain aspect malefique (sorciere ..)
    Vous en dites quoi.
  • D'autres avis pour nos plans ?
  • YD23YD23 Membre
    Bonjour à tous, ayant passé cette épreuve, je me posais les mêmes questions pour ma dissertation.
    Tout d'abord, pour ma dissertaion j'ai choisi de faire un plan du type Certes/ Mais
    Ensuite, le problème qui m'a le plus intrigué était de choisir entre ces deux plans:

    I/ Certes la poésie est un genre privilégié pour évoquer l'univers du rêve et du surnaturel
    II / Mais il existe d'autres genres pour parvenir à ce but ( Romans, apologues.. )
    OU
    I / Certes la poésie est un genre privilégié pour évoquer l'univers du rêve et du surnaturel
    II / Mais c'est aussi un genre privilégié pour évoquer ses sentiments et pour s'engager pour des causes
    III/ Les moyens que possède la poésie et les poètes pour parvenir à ces buts

    Finalement après avoir revu l'objet d'étude: " La poésie du Moyen Age à nos jours" , j'ai décidé de ne pas sortir de la poésie et ne pas parler d'autres genres, j'ai donc choisi l'autre plan.
    Voilà, qu'en pensez-vous ? :)
  • Quelqu'un saurait quel était le sujet d'invention ?
  • Oui, le voici :
    "Dans un texte en prose, relatez un rêve où apparaîtra une figure étrange ou surnaturelle.
    Vous veillerez à employer des procédés et des images poétiques."
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.