Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour à tous,

Je suis actuellement en BTS (1re année), mais cela ne me plaît pas du tout et j'aimerais
changer de voie et faire une licence, celle qui a retenu mon attention est la licence de lettres modernes.
Pouvez-vous me donner quelques renseignements sur celle-ci ? (matières, difficultés... : je viens d'un bac stt et j'ai peur d'avoir des lacunes dès le début par exemple en langues, j'avais une très bonne moyenne mais nous n'avions que 3 heures d'anglais/semaine et j'ai peur d'etre "larguée" par rapport aux littéraires ! je ne voudrais pas me tromper à nouveau).

Merci à tous.

bisous
«13

Réponses

  • C'est ma première participation à ce forum et je tombe déjà sur un sujet intéressant !

    Donc, voilà ma situation : je suis actuellement en Licence de Lettres Modernes, en deuxième année à Chambéry. Le truc, c'est que je viens d'un bac S ... (il en faut bien). Donc, première réponse : non, il n'y a aucun soucis à se faire au niveau des "lacunes", car pour l'instant j'ai décroché mes trois premiers semestres sans trop d'efforts. Suffit de lire, d'aller en cours et de bosser un peu. Je dirais même que venir d'autre chose que de lettres ça donne certains avantages : on est moins exposé au "conformisme" qui hantent ceux venus de L.

    Ensuite, là c'est moins rose, ça dépend aussi à quelle fac tu veux aller. Car dans certaines on ne fait que des commentaires de textes à longueur de journée (activité très littéraire et redondante ...) alors que dans d'autres on est submergé de matières compliquées qui écrèment les rangs des littéraires. Je grossis évidemment le trait, mais c'est un peu ça. À Chambéry c'est plus un grand panel de matières plus ou moins intéressantes qui certes nous donnent des outils extrêmement pratiques, mais qui en dégoûtent plus d'un.

    Je pense pour ma part qu'il suffit d'être motivé. Normalement, la première année, c'est encore très conforme à l'idée qu'on s'e fait de l'extérieur, la seconde est plus dure car plus spécifique et méthodologique, puis la troisième année c'est la consécration où tu commences à faire ce qui te plaît vraiment (dans l'espoir de le continuer dans un master ...)

    Niveau des matières à proprement parler, à Chambéry, on fait autant "d'histoire littéraire" (chaque période du Moyen-âge au XXe) que de matières périphériques comme la linguistique, la stylistique, le latin, l'ancien français ... On a aussi de la littérature comparée, des cours sur les genres (roman, poésie ...), ainsi qu'un peu d'anglais et de philosophie.

    Voilà mon humble avis, j'espère que j'ai pu t'aider.
  • Ok , donc ça n'est pas très varié ?

    L'histoire c'est de l'histoire comme au lycée ou c'est plus de l'histoire littéraire ?
    Le latin ou l'ancien français est obligatoire ? Même si on en n’a jamais fait ?

    Ça te plaît ?
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Bonjour Ameliekaz,

    Et bienvenue sur ce forum.
    Je me permets de vous dire de ne pas oublier de réfléchir à votre projet professionnel.
    Autrement dit : des études de lettres, pour quoi faire ?
    Je crois savoir qu'aujourd'hui les étudiants en lettres se destinent principalement au métier d'enseignant. Est-ce bien ce que vous voulez faire ?
    Si ce n'est pas le cas, les études de lettres vous apporteront sans aucun doute une bonne culture générale et un esprit critique mais vous aurez peut-être du mal, à la fin de vos études, à trouver un emploi dans un domaine qui vous sied (il y a bien l'édition mais les places sont généralement chères...).

    Les études de lettres ne sont pas si faciles que ça (notamment à partir de l'ancienne licence, c'est-à-dire la troisième année). Il vous faudra sans doute beaucoup travailler (évidemment !), lire et relire, apprendre à être autonome, etc.

    Pour l'histoire, c'est bien d'histoire littéraire qu'il s'agit (mais vous aurez peut-être la possibilité de prendre une option histoire tout court).

    L'étude de l'ancien français sert aussi à préparer les concours de l'enseignement.

    Enfin, juste par curiosité : quel BTS faites-vous actuellement ?
  • Bonjour,
    Tu es sûr que les enseignements changent autant selon les universités ? Je suis à Montpellier et pourtant j'ai les même enseignements que toi.
    Et puis en ce qui concerne le latin et l'Ancien français, il ne faut pas te faire de soucis. Il y a des cours de latin pour débutants et en ce qui concerne l'Ancien français c'est une matière qu'on aborde à l'université, alors pas de soucis, tu ne seras pas le seul à n'en avoir jamais fait.
    Enfin c'est vrai qu'il faut travailler mais ce n'est pas inhumain, si les Lettres modernes ont attiré ton attention, c'est que tu dois aimer un minimum la littérature, et au bout d'un moment même les aspects techniques de ce cursus (rhétorique/stylistique, grammaire, latin et Ancien français) te paraîtront intéressants, attrayants et si comme tout le monde (j'exagère un peu...) tu n'aimais pas la grammaire, c'est un autre niveau et c'est beaucoup plus intéressant. Maintenant comme le Webmestre te l'as dit il faut que tu penses aux débouchés et demande-toi d'abord quel métier tu veux faire, et choisis tes études en conséquence, ça évite d'être démotivé et de ne pas y arriver.


    En attendant bonne chance, et à bientôt !!!!! ;)
  • Je suis en BTS assistante de direction, je trouve ça inintéressant, j'ai l'impression de ne pas avancer, et puis je ne veux pas devenir assistante de direction, après le bac j'ai suivi le mouvement bêtement. J'aimerais devenir professeur des écoles en bifurquant en 3e année en pluridisciplinaire.

    Y a t-il beaucoup d'heures de cours ?


    Merci, bisousss
  • hubhub Membre
    Salut ameliekaz !
    Généralement, les cours ne dépassent pas les 15-16 heures par semaine. Ça semble relativement réduit (et plus on avance, plus ça va en décroissant !), mais c'est un peu trompeur. En lettres modernes (j'y suis, en 3ème année), un travail autonome et personnel est indispensable. Mais pour qui aime lire et potasser des bouquins de critique littéraire, c'est relativement plaisant... Les exigences ne sont pas épouvantables : j'ai remarqué que c'est souvent la méthode qu'on récompense chez un étudiant plutôt que l'éventuelle culture qu'il a pu acquérir. Il suffit de souscrire aux exigences des profs et tout se passe très bien. Et surtout, ne pas être littéraire à la base n'est en aucun cas un "handicap". Bon courage ! Je ne peux que t'encourager à t'engager sur cette voie ! Biz !
  • webmestrewebmestre Administrateur
    hub a écrit:
    [...] Et surtout, ne pas être littéraire à la base n'est en aucun cas un "handicap".
    Moi aussi, je vous encourage évidemment à vous engager dans cette voie, notamment si vous voulez être enseignante.

    Il faut cependant nuancer les propos ci-dessus de Hub au regard des statistiques fournies par le Ministère de l’Éducation nationale [pdf]

    Bien entendu, les statistiques ne déterminent pas votre future réussite : si vous êtes motivée et travailleuse, sans nul doute vous réussirez.
  • Pour expliquer un peu ce que j'ai dit et ce que tout le monde a écrit, c'est vrai que la première chose à avoir en Lettres Modernes c'est la motivation (pour être prof, bibliothécaire ... ou juste pour la "connaissance" mais c'est un cas très rare, hélas). Et généralement il suffit de l'avoir pour réussir, car finalement, c'est pas si sorcier que ça de lire des bouquins et de travailler dessus.

    Plus techniquement, avec les nouvelles réformes le latin repart de zéro car beaucoup n'en on pas fait, donc c'est plutôt facile. L'ancien français (c'est ma bête noire), idem, sauf que personne n'en a jamais fait, et en ayant bossé un peu le latin on retrouve une certaine logique qui rend la matière très facile.
    Faut juste pas être à la fac pour flemmarder ... Après, si je suis très critique sur les Lettres Modernes alors que j'y suis, c'est parce que moi j'aurais voulu faire exclusivement de la littérature ! (petit idéaliste que je suis), alors que les Lettres Modernes c'est un peu tout ce qui fait la langue française, et c'en est d'autant plus intéressant car tu peux avoir un avis d'ensemble pour choisir ce qui te plaît.

    Donc tout dépend de l'orientation que tu veux donner à tes études (même si c'est pour faire l'iufm, mais je vais pas trop critiquer sinon on va me taper sur les doigts ... :) )
  • Merci beaucoup, vous m'avez donné envie de me lancer ! j'espère ne pas me tromper à nouveaux !!!

    Merci beaucoup à tous.


    bisoussssss
  • Voilà , j'aurais aimé savoir quelles sont les matières que l'on étudie en lettres modernes ? merci d'avance votre réponse m'aiderait beaucoup...
  • Bonjour,

    Il existe déjà un sujet : Programme licence lettres modernes.

    Sinon, voici la présentation de la formation de lettres modernes que te propose l'université Lille 3.
  • Bonjour,

    Je suis en terminale et j'aimerais savoir si en licence lettres modernes il y a des langues tel que l'anglais... et quels sont les autre types de licences de lettres.
  • Oui, avec la réforme LMD l'anglais est devenu obligatoire en licence.

    En licence de lettres, tu feras donc de l'anglais, mais tu as aussi la possibilité de prendre une deuxième langue.

    Outre la licence de lettres modernes, il y a la licence de lettres classiques. La différence est que la licence de lettres classiques intègre l'étude des civilisations antiques (latine et grecque) à travers ses langues, ses modes de pensée, ses littératures, qui sont au fondement de notre civilisation occidentale à travers ses langues, ses littératures et ses modes de pensée !
    La licence de lettres modernes perd cette richesse, mais gagne par une étude plus approfondie de la littérature française, et permet de poursuivre son étude au-delà du niveau licence.
  • je ne suis pas bien sur que l'anglais soit véritablement obligatoire ...
    dans le cursus de lettre moderne il y a bien un cours fondamentale de langue mais rien ne précise que c'est anglais
    quand je me suis inscrite l'année dernière je me souviens d'avoir hésité entre allemand et anglais et finalement j'ai pris anglais

    autres types de licence en lettre
    he bien mon cher je t'invite a faire mon double cursus de lettre moderne ET histoire de l'art (grenoble) le seule souci c'est d'être partagé entre deux facs (enfin pour ma part) et c'est vraiment désordonné mais sinon c'est vraiment bien je m'y connaissais pas beaucoup au début mais il y a des images pendant le cours c'est amusant ... non je plaisante aprés ça dépend des gouts mais je trouve cela vraiment interessant
    a +
  • Bonjour,

    Je voulais savoir en quoi consistais les études de Lettres Modernes.

    J´aimerais savoir les matières que l´on y étudie, comment se présente les partiels (dissertation, commentaire...), ect...

    Et je me demandais si étant une brêle en orthographe et surtout en grammaire, si cela était un handicap important.

    Je précise aussi qu j´ai un bac L, au cas où...

    Merci.
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Bonjour,
    Maloney a écrit:
    Et je me demandais si étant une brêle en orthographe et surtout en grammaire, si cela était un handicap important.
    Assurément, oui. Mais vous pouvez vous améliorer. Nonobstant, vous aurez en première année des cours de grammaire qui vous permettront de raviver de vieux souvenirs... :)
  • - J'aimerais savoir s'il y a des cours de latin en fac de Lettres modernes ? J'ai abandonné cette langue morte en entrant au lycée et cela m'inquiète un peu...
    - Comment se compose une année en fac de Lettres, quelles-sont les matières qui y qont enseignées ?
    Merci d'avance à celui qui éclairera ma lanterne d'ignorante...
    Voir aussi ici.
  • Bonjour, je suis actuellement en terminale STG communication et gestion des ressources humaines. Je voudrais m'orienter vers une fac de lettres modernes pour renter à l'IUFM afin de devenir professeur des écoles .
    Certes mon orientation n'a rien à voir avec "les lettres" ; mais le fait d'être professeur est un rêve pour moi ...
    Je ne voulais pas aller en STG communication , mais le destin en à decider autrement, initialement je me destinai à une orientation , je dirai, beaucoup plus litteraire =).

    Bref...

    Je voudrai savoir quelles sont les matiéres étudiées en Lettres modernes (TOUTES LES MATIERERS), et je crois qu'il faut faire du latin ; est-ce un handicap si je n'en ai jamais fais de ma vie ?

    Merci de me repondre ,au plus vite, en espérant ne pas trop vous avoir saouler.

    Je vais tout de suite me jeter dans mes révisions, car je passe le BAC dans deux mois!

    Bonne chance à moi

    et à vous qui passer des examens!
  • Effectivement il faut faire du latin, c'est obligatoire mais il y a un groupe latin débutant pour ceux qui n'en ont jamais fait dc pas de panique !! Sinon les matières... histoire littéraire générale du Moyen âge au XXème siècle, littérature comparée, littérature médiévale, une langue au choix ( ça dépend des facs mais ds la mienne c'est anglais, allemand, espagnol, italien débutant, portugais débutant ), textes littéraires ( où on étudie une oeuvre du XXè siècle, enfin c'était le cas pour moi ), grammaire, et en deuxième année de l'ancien français, de la stylistique! Il faut aussi préciser qu'à chaque semestre on étudie l'histoire littéraire d'un siècle ou deux (par exemple en S3 j'ai étudié la littérature du XVIIe et du XVIIIe ).
    Voilà j'espère avoir répondu à ta question!
    Bon courage!
  • bonjour, je me joins a cette discussion car moi aussi je suis intéréssée par une licence de lettres moderne et j'aurai voulu quelques infos.
    J'ai vu que quelqu'un disait être à grenoble alors c'est à cette personne que je m'adresse plus precisement pour ma premiere question:
    est ce cher?
    combien coûte l'inscription à la fac?
    sinon j'aimerai savoir pour ceux qui sont déjà dans cette fillière ce qu'ils pensent d'une personne de trente ans qui voudrait s'y integrer?.?
    en effet j'ai trente ans et n'ai pas pu vraiment faire les études que j'aurai voulu, il y a 4 ou 5 ans (peut être 6 allez savoir) j'ai passé un DAEU option litteraire mais n'ai pas pu m'inscire en fac
    il avait était assez dur de suivre les cours tout en travaillant la nuit, et je n'avais que 4 cours par semaine.
    mais aujourd'hui j'ai l'oportunité financiere de le faire mais je vous avoue que j'ai la trouille. j'ai trente ans et je vais me retrouvé avec des personnes qui auront au bas mot 10 ans de moins que moi. Pensez vous que ce soit possible tout de même ?

    d'autre part est ce que quelqu'un peut m'expliquer ce qu'est être auditeur libre?
    merci beaucoup pour les reponses que vous pourrez m'apporter.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.