"Je m'y en vais"

Bonjour,

Je souhaite savoir si cette expression "Je m'y en vais" est française.
Peut-on la dire au cours d'une conversation ou est-ce une faute de français?
Merci beacoup

Réponses

  • Marc81Marc81 Membre
    Il s'agit d'une faute. On doit dire : Je m'en vais (du tour pronominal s'en aller = partir, s'éloigner)
  • Ce n'est pas une faute :
    Je m'en vais à Paris : Je m'y en vais (avec y, en est toujours placé en second.)
    Tessé fut déclaré plénipotentiaire du roi à Rome, et général des troupes, s'il y en allait, (Saint Simon)
    Monsieur, je m'y en vais, marquise de Sévigné.
    Eh bien, dit le Loup, je veux l’aller voir aussi ; je m’y en vais par ce chemin-ci, et toi par ce chemin-là, et nous verrons qui plus tôt y sera. (Perrault, Le petit chaperon rouge)
    mais la tournure n'est pas considérée comme très élégante, sans doute vieillie J'y vais suffit !
  • Marc81Marc81 Membre
    Mea culpa ! Erreur grossière de ma part... Vous avez raison, Anne !
    La question qui vient ensuite est de savoir si l'on doit dire, aux temps composés, Je m'y suis en allé ou Je m'y en suis allé (selon que l'on considère s'en aller comme une locution "agglutinée" ou non)...
  • Bonjour, question subsidiaire qui m'est venue comme ça et dont je ne connais pas la réponse :
    que donnerait l'expression "tu t'y en vas" à l'impératif ?
  • Marc81Marc81 Membre
    Paul Dupré écrit à ce sujet : "Quant à la locution va-t'y-en, quel barbare l'a jamais prononcée ? On se contente de dire : vas-y."
  • D'un autre côté ? Va-t'y-en, toi d'un autre côté.
    (Le galant jardin, scène 10, Florent Carton, dit Dancourt)

    Qui oserait le dire ?
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Marc81 a écrit:
    Paul Dupré écrit à ce sujet : "Quant à la locution va-t'y-en, quel barbare l'a jamais prononcée ? On se contente de dire : vas-y."
    Il a bien raison. Au fait, savez-vous que Paul Dupré n'existe pas ?
  • Merci de vos réponses !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.