Grammaire française Participe passé

Hello,

Puis-je dire : Ce médicament lui sert à se maintenir en vie ?

Réponses

  • Oui, bien sûr. Les deux pronoms compléments sont indispensables.
  • polarispolaris Membre
    Merci Anne, d'avoir dissipé mon doute ! Bonne journée !
  • Salut !
    Une aide à moi, s'il vous plait.
    Elle s'arrêta suffoquée, puis continua :
    —Monsieur Thénardier ! ce vieux t'a fait poser ! Tu es trop bon, vois-tu ! Moi, je te vous lui aurais coupé la margoulette en quatre pour commencer ! et s'il avait fait le méchant, je l'aurais fait cuire tout vivant !

    Dans la partie soulignée, il y a trois pronoms personnels te, vous, lui qui me paraissent être tous les trois les 'COI' de 'aurais coupé' puisque le 'COD' en est, me semble-t-il, 'la margoulette'.

    Quant à 'lui', je n'ai aucun doute ; c'est la pronominalisation de 'à lui = à Jean Valjean', si ce n'est qu'à mon avis.
    Mais... quels sont les deux : te et vous ?

    J'attendrais vos réponses amicales.



    :
  • te et vous sont des datifs éthiques :
    des datifs, dits éthiques, qui ont pour fonction d'exprimer l'intérêt que l'allocuteur, pris à témoin, est supposé prendre à l'action évoquée, et qui constituent, de la part de l'énonciateur, à l'adresse du destinataire, une invitation à s'investir dans ce qui fait l'objet du discours
    .
    Le redoublement du pronom dénotant un langage familier selon Grevisse ou simplement un renforcement selon d'autres.
  • JehanJehan Modérateur
    Cela relève surtout du langage parlé. Ces pronoms te vous ne sont pas strictement nécessaires, ils ont une simple valeur expressive.
    Les pronoms te vous s'interprètent comme une invitation directe au destinataire (ici monsieur Thénardier, à la fois tutoyé et vouvoyé) à s'investir affectivement dans ce qui est dit, à se sentir concerné par le propos.
    Ce type de COI (ou plutôt de COS) constitue ce qu'on appelle un "datif éthique".
    Il se rencontre souvent dans des phrases exclamatives.

    Autres exemples donnés par la grammaire Riegel :
    Au Mont Saint-Michel, la mer te monte à une de ces vitesses !
    Il te lui a filé une de ces gifles !
    (La personne qui parle invite vivement l'autre à s'imaginer l'intensité de ce qu'elle évoque : la mer monte très vite, la gifle était très forte.)
    Ce bougre-là, je vais te me le coller au bloc. (R. Gary)
    (On souligne sa propre implication dans l'acte, et on en prend l'interlocuteur à témoin. )
  • Je parlais du redoublement du datif éthique, que Riegel n'aborde pas.
  • JehanJehan Modérateur
    J'ai vu votre message seulement après avoir posté le mien.
    Ils peuvent se compléter.

    Les exemples sont de Riegel, leurs interprétations entre parenthèses sont de moi.
  • Grand merci Anne et Jehan.
    Vos explications sont très précieuses et utiles pour moi.
    Je suis heureux de les avoir.

    Amicalement.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.