Licence de philosophie à distance à Paris X

Bonjour,

Je souhaite poursuivre une licence en philosophie avec Paris X à distance.
Ayant une autre formation à côté ...en Belgique
Il m'est évidemment plus simple de reprendre mes études universitaires par ce biais.

Je me pose la question suivante concernant les devoirs:

Y a-t-il une obligation à rendre des devoirs durant l'année,
ou bien pouvons-nous simplement passer l'examen de juin ?
Il m'a semblé qu'il était écrit "facultatif", mais dans quelle mesure y a-t-il un retour au niveau du dossier ou bien au niveau des notes pour l'examen final?

Merci de votre aide si vous savez répondre.

A.
«1

Réponses

  • Bonsoir,
    Je m'occupe de la licence à distance à Nanterre pour la philosophie.
    - Non il n'y a pas d'obligation de devoirs durant l'année. Toute votre formation est validée lors de l'examen final, en juin et en septembre pour cette année. Il est probable cependant que dès l'an prochain, les sessions d'examens suivent la formation en présentiel : le semestre 1 se passera en janvier, le semestre 2 en juin. Restera la session de septembre pour les deux semestres.
    - Nous organisons évidemment, pour chaque cours, un devoir facultatif et un corrigé, et depuis deux ans des "stages" le samedi, en général toute la journée et par niveau, afin d'avoir des contacts avec les enseignants, et d'avoir l'occasion de travailler sur un petit exercice.
    - La séparation entre contrôle continu et contrôle terminal est donc très nette ; c'est le gage aussi d'une formation à distance équilibrée entre les étudiants : donc si vous avez 5 ou 16 à un devoir facultatif, cela n'a aucune incidence pour le contrôle terminal.

    Bien à vous,
    Olivier RENAUT (MCF Philosophie Nanterre).
  • auroraaurora Membre
    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    Je n'ai pas très bien compris en ce qui concerne la licence 2ème année.
    S'agit-il de deux examens, l'un en janvier l'autre juin?

    Je suis en formation à distance car je suis en belgique jusqu'à la fin de l'année prochaine.
    Si la deuxième année est donc en présentielle, je ne sais dans quel mesure il me sera possible d'assiter à des cours à Paris...

    Bien à vous
  • Bonjour,
    - Tout se déroule à distance, de la L1 à la L3. Lorsque vous vous inscrivez à Nanterre en philo à distance, vous avez accès après votre inscription à une plateforme en ligne où vous pouvez télécharger des polycopiés de cours, et parfois aussi des cours enregistrés.

    - Pour les examens, je vous explique.
    L'année universitaire est divisée en deux semestres. Dans chaque semestre, vous avez un certain nombre de cours à valider. Avant, et cette année encore, les étudiants à distance ne venaient qu'une seule fois, en juin (session principale), pour passer tous les cours, des deux semestres. S'ils échouaient à tous ou à certains cours, ils pouvaient repasser en septembre (session de "rattrapage").

    Il y a un changement l'an prochain :
    - Il y a toujours deux sessions : une session "principale" et une session "de rattrapage". Le changement porte sur la session principale.
    **La session principale aura lieu par semestre : une semaine d'examen fin janvier pour les cours du premier semestre, et une semaine d'examen en juin pour les cours du second semestre.
    **La session de rattrapage se déroule en septembre (une semaine et demi d'examens environ).

    Ce changement était nécessaire et demandé de plus en plus par les étudiants. Car il était extrêmement difficile de passer tous les cours (plus d'une vingtaine) en une semaine et demi. Le rythme d'examen était trop soutenu. Nous avons donc choisi d'étaler en deux fois les examens, comme nous le faisons pour ceux qui sont inscrits en présentiel.
    Mais vous pourrez bien entendu choisir de ne venir qu'une seule fois, en septembre par exemple, où vous pourrez encore (re)passer tous les examens.

    J'espère avoir été plus clair.
    Bien cordialement
    O. RENAUT
  • auroraaurora Membre
    Merci beaucoup,

    Votre réponse réponds éxactement aux questions que je me posais.

    Bien à vous
  • LudensLudens Membre
    Bonjour à tous,

    Je recherchais des informations sur les licences à distance en philosophie et je suis heureux d'avoir pu tomber sur ce sujet.

    J'ai une grande interrogation à ce jour. En terminal j'hésitais entre philosophie et psychologie. Pour diverses raisons (assez complexes et imbriquées entre elles) j'ai suivi un cursus de droit jusqu'au Master Recherche puis professionnel.

    Aujourd'hui je souhaiterais éventuellement me réorienter mais la même hésitation dans mon choix de terminal revient entre philosophie et psychologie. Ces deux "domaines" présentent à mon sens leur intérêt et sont mêmes difficilement séparable (les sciences le sont elles...). La psychologie et la philosophie sont disponibles en formation à distance (paris 8 pour la licence de psychologie et paris X pour la philosophie). Faire les deux simultanément pourrait être une solution mais me parait difficile vis à vis du travail demandé et d'un emploi à temps plein que je vais devoir trouver dans les prochains mois...

    Tout les domaines m'interessent et je m'interroge beaucoup à titre personnel sur les conditions de l'éducation dans notre société actuelle, la construction des individus et aux fonctionnement des systèmes qui nous entourent...

    Je sollicite donc vos avis.

    Dans l'attente de vos réponses je vous souhaite une bonne journée.

    Ludens.
  • ENSENS Membre
    Ludens, entreprendre deux licences par correspondance en plus d'un emploi à temps plein, ça ferait beaucoup, je pense ! A vue de nez, tes interrogations renvoient plutôt à une approche psychologique. Chaque cursus inclura, sans doute, des éléments théoriques qui -même s'ils sont très formateurs- te mèneront loin de tes préoccupations premières: logique et épistémologie pour le cursus philosophique, mathématiques/statistiques et neurophysiologie pour le cursus psy... A toi de voir.
  • LudensLudens Membre
    Merci pour cette première réponse. En fait pendant un temps j'avais pensé postulé pour entrer à l'EHESS en master anthropologie ou faire une année de pré-doctorat. L'anthropologie m'apparait être (des lectures que j'ai pu en faire) à la réunion des différentes branches sur un même sujet.

    Mais je crois profondément que je dois revenir avant tout à mes premières envies et commencer étape par étape. Les deux m'interessent réellement. Je sais qu'en psychologie il y a aussi des statistiques et de la biologie mais à vrai dire celà ne m'effraie pas surtout que j'ai fait un bac S. Et bien au contraire quand j'ai pris un ouvrage de "vulgarisation" de psychologie j'étais au contraire content de reconnecter des connaissances avec le corps et avec l'être. A coté de celà je me suis également penché sur la pensée de W.Reich ou d'Alfred Adler, ainsi que Freud (mais de manière beaucoup plus relative...). Et des ouvrages plus trandisciplinaires comme "Quand je est un autre" de J.-C Kauffman (même s'il est sociologue à l'origine).

    A coté de celà les philosophes que j'ai pu voir en terminal et par mes lectures m'ont toujours intrigué et intéressé sans pour autant toujours avoir pris le temps de les approfondir. Cette année j'ai commencé à découvrir la pensée d'Edgar Morin, de Michel Foucault, de Marcel Gauchet (sur les questions éducatives), d'Antonio Negri, la pensée dite pré-socratique.
    C'est que dans mon esprit il est plus facile de pouvoir apprendre tout celà à partir d'une base de travail et tout en validant des "connaissances" (avec tout la relativité que celà impose). Celà impose également une discipline.

    J'ai également remarqué qu'il était courant pour beaucoup de psychologue d'avoir ce double cursus. Parcontre vu que les deux disciplines imposent beaucoup de théorie c'est aussi pour celà (au delà de mes raisons personnelles) que la solution de la licence à distance en même temps qu'un travail me parais dans tous les cas la plus appropriée.

    En tout cas merci pour votre réponse. Je vais réfléchir...
  • ZthaZtha Membre
    o.renaut a écrit:
    **La session principale aura lieu par semestre : une semaine d'examen fin janvier pour les cours du premier semestre, et une semaine d'examen en juin pour les cours du second semestre.
    **La session de rattrapage se déroule en septembre (une semaine et demi d'examens environ).

    Cher O.Renaut, je profite de votre présence sur le forum pour vous poser ma question :
    J'aimerai suivre la formation que vous proposez pendant ma L3 que j'effectuerai à la rentrée à l'étranger. Néanmoins, il sera très difficile pour moi de revenir en France en janvier pour passer les partiels du premier semestre.

    Dans ma situation, serait-il possible de passer ces derniers pendant la semaine de rattrapage de septembre?

    Merci.
    Cordialement,
    Ztha
  • Bonjour Ztha,
    Oui bien sûr. Vous pouvez passer tous les examens, du S1 et du S2 en septembre.
    Bien cordialement
    O. RENAUT
  • ZthaZtha Membre
    Je vous remercie pour votre réponse spontanée. J'ai une seconde interrogation:

    Je m'apprête à effectuer ma L3 de l'IEP de Paris à l'étranger dans une faculté de philosophie. Je souhaite en réalité orienter mon parcours vers la recherche et l'enseignement, en particulier en philosophie et en histoire de la philosophie, en m'intégrant tout d'abord dans un master recherche relatif à l'une de ces deux disciplines.

    Néanmoins, la plupart des masters recherche touchant à la philosophie demandent en prérequis une licence de philosophie, ce qui est naturel. Ainsi, j'aimerai savoir s'il est possible d'intégrer votre formation de philosophie à distance directement au semestre 5, me permettant d'obtenir la licence de philosophie à l'issue de ma L3 de Sciences Po?

    Je tiens à préciser que je ne conçois pas la philosophie en termes de diplômes ou par ce qu'elle pourrait apporter à mon CV. Je suis seulement très préoccupé de me donner toutes les chances de concrétiser mon parcours universitaire et une future activité professionnelle dans la philosophie.

    Je vous remercie pour toute l'attention que vous prêterez à ma question.

    Cordialement,
    Ztha.
  • Bonjour,

    Je suis étudiant en science à Lyon et féru de lecture philosophique. J'envisage très sérieusement de m'inscrire en L1 de philosophie à distance à Paris X, en parallèle de mon cursus scientifique à la fac. Comme j'ai déjà des examens en janvier-février et en mai-juin, je ne pourrai pas passer les examens de cette licence de philo à Paris.

    Par contre, je suis certain de pouvoir passer les examens de septembre (les fameux "rattrapages").
    Sachant que je n'aurai pas de "seconde chance", j'ai bien l'intention de m'investir au maximum pour valider cette L1.
    J'ai néanmoins une inquiétude : si je réussis certains examens et que j'échoue aux autres, pourrai-je me réinscrire en L1 de philo à distance à Paris X l'année suivante, tout en conservant les UE validées, pour ne repasser QUE les UE non validées ?

    D'avance merci à la personne qui me répondra.

    Bien cordialement.

    Karl
  • Bonjour,
    Oui, bien sûr : c'est la règle de la "capitalisation" : tout EC validé (10 ou plus) est définitivement acquis, d'une session à l'autre, et d'une année à l'autre.
    Cette règle se combine aussi à celle de la "compensation" : toutes les notes supérieures à 10 viennent compenser les notes des autres EC, quelque soit la date à laquelle ces EC ont été validés.

    Bien cordialement
    O. RENAUT (Coordinateur licence à distance de Paris Ouest)
  • matt75matt75 Membre
    Bonjour,

    Très intéressé par la philosophie, j'envisage de reprendre des études dans cette discipline, par correspondance car je suis salarié à plein temps. J'envisage donc sérieusement de m'inscrire à Paris X car le programme et la formation m'ont l'air solides.

    Je voulais savoir si certaines personnes ont suivi par correspondance la licence de Paris X, combien de temps de travail personnel faut-il compter. J'imagine que la réponse est assez personnelle et dépend des capacités de chacun, de sa méthode de travail, de l'investissement que chacun veut bien y consacrer et probablement aussi de sa formation de base. Cependant, je ne cherche pas de réponse précise, juste un ordre de grandeur sur la base d'un investissement personnel raisonnable... des retours d'expérience possiblement, car avant de m'engager dans un tel projet, il me semble important de m'assurer que j'aurai le temps de le mener à bien.

    Enfin, j'ai quelques inquiétudes quant aux cours de logique figurant au programme de 3ème année. A la base, j'ai une double formation LLCE anglais et gestion/management avec de solides bases en économie. Je suis donc à l'aise avec les chiffres tant qu'on reste sur des fonctions arithmétiques simples, des stats ou de la comptabilité. Mais je n'ai pas particulièrement l'esprit mathématique, mes dispositions étant plutôt littéraires ou orientées sciences humaines, je me demande donc si je ne vais pas rencontrer des difficultés avec la logique. Des retours d'expériences en la matière ?

    Merci par avance de vos réponses.
  • RempRemp Membre
    Bonjour,

    Suite aux nombreuses réponses qui ont pu précédemment être évoquées, j'ai encore deux interrogations pratiques au sujet du cursus à distance de philosophie. L'année prochaine, j’accéderai à ma troisième année en Licence de Sociologie à Limoges, et j'aurai beaucoup apprécié réaliser une double licence, avec cette modalité de cursus proposé.
    Néanmoins, étant boursier, est-ce que les frais d'inscription dans cette licence me seront aussi remboursés, et à la même hauteur, que mon inscription à l'Université de Limoges?
    Pour finir, dans l'optique où j'arriverais à valider mon UE d'anglais en cours d'années prochaine (avec le CLES), devrais-je tout de même le repasser pour la licence de philosophie, au vue de la structure des enseignements proposés?

    Merci d'avance pour votre réponse,

    Cordialement.
  • matt75matt75 Membre
    Un petit "up" pour ce sujet... au cas où certains auraient des retours d'expérience sur la licence de philo à distance de Paris X et/ou sur les cours de logique dans les études de philosophie... voir ma question plus haut.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.