Pourquoi des auteurs se lancent-ils dans le récit de leur autobiographie ?

A partir de l'exemple de Charles Juliet dans Lambeaux et ceux d'autres autobiographes dont vous avez lu les oeuvres, expliquez pourquoi des auteurs se lancent dans le recit de leur autobiographie...

Je me rertouve avec un Plan de la sorte :

I. Dresser un bilan de sa vie
-motif du souvenir
- prendre du recul
- Ordonner ses souvenir
- Y porter un regard adulte et refléchi

II. Montrer sa grandeur
- Obtenir l'estime du lecteur
- Laisser une trâce de sa vie
- Se faire connaitre positivement

III. Se comprendre et se liberer de certains fardeaux
- Forme de psychanalyse
- Une thérapie personnelle
- Confessions

Qu'en pensez vous?que dois je améliorer?
Merci de vos réponses pertinentes :)

Réponses

  • Pour Lambeaux ta partie 3 est pertinente
    As-tu lu Lambeaux ? Quelle autre figure apparaît dans ce livre ? S'agit-il seulement d'une autobio ? Quelle estime l'auteur cherche-t-il à avoir ?
  • CaprikCaprik Membre
    J'ai lu Lambeaux...Quelle autre figure apparait?je ne comprend pas ta question :)
    Tu trouve les deux autres parties moins adaptées au sujet?
  • Un sujet assez classique et ton ébauche de plan est plutôt pertinente dans l'ensemble. Il faudrait voir avec un paln détaillé proposant des exemples.

    J'ajouterais aussi éventuellement que l'autobiographie permet de se construire en tant que personnage historique, je pense à De Gaulle dans ses Mémoires par exemple. Cet aspect me semble aller plus loin que le simple fait de "laisser une trace dans l'histoire".

    Dans le III, "se comprendre", c'est une réflexion sur la quête du "je", c'est cela? Du coup, le quatrième point de ton I devrait y figurer, non?

    Bon courage,

    Séb
  • CaprikCaprik Membre
    J'ai par contre bien du mal à garnir ma deuxième partie :/
  • Personnellement, j'intitulerais différemment: II - l'A pour être compris des autres et III - se comprendre.

    Du coup, dans le II, on peut caser l'idée de justification (Rousseau), le rôle historique de l'auteur (De Gaulle) Le but de l'A n'est pas toujours de se montrer sous un jour positif: Leiris, Sartre, Rousseau...

    Pour ton I, l'idée d'ordonner les souvenirs pose un véritable problème car, si la plupart des A opte pour un déroulement chronologique, on a aussi des A plus éclatées qui choisissent un ordre plus ou moins thématique (Cohen, Sarraute) et cela est assez révélateur des intentions de l'auteur.

    Séb
  • CaprikCaprik Membre
    Je te remercie de ton aide Seb :)

    Quel type d'ouverture me conseillez-vous en conclusion ?
  • Caprik
    Dans Lambeaux Juliet écrit aussi la biographie, plus ou moins imaginée, de sa mère réelle , et aussi bien sûr de sa mère adoptive. Il me semble important de le dire et voir comment ça interfère sur sa biographie, et dans ta partie 3 comment cette écriture a été pour Juliet une thérapie voire un exorcisme.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.