Passage d'une khâgne classique à une khâgne moderne

Bonsoir,

Comme l'indique le titre de mon sujet, j'aimerais savoir si certains d'entre vous ont pu khûber d'une khâgne Ulm à une khâgne LSH, ou si vous avez des camarades qui ont suivi ce parcours ?

Je suis dans une bonne prépa, mais fort mal classée cette année (l'adaptation a été difficile et je j'ai choisi l'option Lettres Classiques sans y être correctement préparée...ce qui fut catastrophique). Je peux cependant passer Ulm et Lyon (j'aurai d'ailleurs certainement moins de problèmes en géographie - matière à laquelle je n'étais pas réticente- qu'en thème latin ou en grec).

Les professeurs jugent-ils davantage les résultats au concours ou les dossiers ?
Ces "ouvertures" sont-elles fréquentes ? Je vous remercie pour vos réponses.

Réponses

  • On a eu un cas cette année à Lakanal, il était assez bien classé dans sa classe je crois, a été sous-a, et ne galère pas plus que les autres en géo :)
  • Pensez-vous qu'il soit utile de faire une lettre de motivation ?
    Quelqu'un a t-il d'autres informations sur le sujet / connaît-il des cas semblables ?
    J'ai cru voir que le passage de Lyon à Ulm faisait rêver certains, mais peu de gens se dirigent vers une moderne après une classique, non ?

    Je me demande, enfin, si outre la différence (légère) dans les épreuves orales et l'enseignement, il y a une différence d'esprit qui ferait que je sois finalement "trop classique" pour une khâgne moderne, de même que j'étais un grain trop "moderne" pour les lettres classiques.
  • En quel sens ? Outre l'option, tu seras évaluée à la même enseigne que les Ulmards. Je ne vois pas pour ma part une telle dichotomie entre deux formations qui traceraient deux mentalités distinctes ; il est vrai cependant que les Lyonnais ont tendance - chez nous, du moins - à faire preuve d'une plus grande assurance, mais ça, c'est l'effet Rue d'Ulm... Bon courage ! :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.