Grammaire française Participe passé

Salut !

A la fin de cette phrase j'hésite à mettre un point d'interrogation.
Par hasard je suis tombé sur ce magazine en vente sur internet (hélas épuisé) et je voulais savoir s'il y avait beaucoup d'insectes spécifiques à Taiwan. (?)

Je demande une information mais ce n'est pas une question à la formulation classique : "Est-ce qu'il y a beaucoup d'insectes spécifiques à Taiwan ?"

Merci d'avance ! :)

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Pas de point d'interrogation à la fin d'une subordonnée interrogative indirecte :
    Je voulais savoir s'il y avait beaucoup d'insectes spécifiques à Taiwan.
  • Merci ! :)

    Juste une dernière chose : est-ce que l'on peut mettre un point d'interrogation après des points de suspension ?
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, c'est tout à fait possible.
  • Bonsoir,

    Je me demande s'il ne faut pas mettre les points de suspension après le point d'interrogation...

    Muriel
  • Personnellement, je ne mettrais pas des points de suspension à côté d'un point d'interrogation.

    Les points de suspension juste avant le point d'interrogation enlèvent tout sens à l'interrogation elle-même. C'est comme si la question était inachevée.

    Après le point d'interrogation, cela n'a pas beaucoup de sens non plus. Tout le monde attend bien sûr une réponse à la question posée. Pas la peine d'ajouter des points de suspension : ils cassent le rythme de la conversation. :rolleyes:
  • Pour indiquer quoi ?
  • JehanJehan Modérateur
    Les points de suspension juste avant le point d'interrogation enlèvent tout sens à l'interrogation elle-même. C'est comme si la question était inachevée.
    Il peut justement arriver qu'une question soit inachevée :
    "Est-ce que par hasard...?"

    Il semble qu'on puisse les placer avant ou après...
    Voir ici : http://grammaire.cordial-enligne.fr/

    Voir aussi ceci :
    La virgule et le point-virgule ne peuvent se trouver qu'après les points de suspension. En revanche, les points d'interrogation et d'exclamation ou les deux-points peuvent, selon le cas, être placés avant ou après eux.
    (Jean-Pierre Clément, Dictionnaire typographique, Paris, Éditions Ellipses, 2005).
  • Le point d'interrogation après les points de suspension servent alors à montrer l'intention de poser une question (même si la phrase est interrompue). Par contre esthétiquement c'est assez peu élégant.
  • JehanJehan Modérateur
    Question de goût.
    Pour ma part, je trouve moins esthétiques les points de suspension placés après le "?".
    Mais des goûts et des couleurs... :P
  • Faut-il mettre un espace aprés le point d'interrogation ou non ?
    ou non?
    Merci pour les réponses. :)
  • Je précise que l'espace avant le point d'interrogation doit être insécable, comme d'ailleurs pour le point d'exclamation, le deux-points, le point-virgule, les guillemets et tirets.

    Si le texte était remanié, tous ces signes de ponctuation ne risqueraient pas alors de se retrouver tout seuls en début de ligne ! ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.