Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,
je dois préparer un exposé sur le poème de Boris Vian intitulé "L'Evadé" ou "Le Temps de vivre". J'ai du mal à compter les syllabes. Voilà mon résultat.
Il/a/dé/va/lé/la/co/lline 8
Ses/pas/fai/saient/rou/ler/les/pierres 8
Là/-haut/en/tre/les/qua/tre/murs 8
La/si/rè/ne/chan/tait/sans/joie 8 ou 9 hiatus?

Il/res/pi/rait/l'o/deur/des/arbres 8
A/vec/son/corps/comme/u/ne/forge 8
La/lu/miè/re/l'a/ccom/pa/gnait 8
Et/lui/fai/sait/dan/ser/son/ombre 8

Pour/vu/qu'ils/me/lai/ssent/le/temps 8
Il/sau/tait/à/tra/vers/les/her/bes 8
Il/a/cuei/lli/deux/feui/lles/jaune 8
Gor/gées/de/sève/et/de/so/leil 8

Les/ca/nons/d'a/ci/er/bleu/cra/chaient 8 ou 9 hiatus a-ci-er?
de/cour/tes/fla/mmes/de/feu/sec 8
Pour/vu/qu'ils/me/lai/ssent/le/temps 8
Il/est/a/rri/vé/près/de/l'eau 8

Il/y/a/plon/gé/son/vi/sage 8
Il/ri/ait/de/joie/il/a/bu 8 pas de hiatus?
Pour/vu/qu'ils/me/lai/ssent/le/temps 8
Il/s'est/re/le/vé/pour/sau/ter 8

Pour/vu/qu'ils/me/lai/ssent/le/temps 8
U/ne a/bei/lle/de/cui/vre/chaud 8
L'a/fou/dro/yé/sur/l'au/tre/rive 8
Le/sang/et/l'eau/se/sont/mê/lés 8

Il/a/vait/eu/le/temps/de/voir 8
Le/temps/de/boi/re à/ce/rui/sseau 8
Le/temps/de/por/ter/à/sa/bouche 8
Deux/feui/lles/gor/gées/de/so/leil 8

Le/temps/d'a/ttein/dre/l'au/tre/rive 8
Le/temps/de/ri/re aux/a/ssa/ssins 8
Le/temps/de/cou/rir/vers/la/femme 8
Il/a/vait/eu/le/temps/de/vivre 8

Ici encore le poème non-découpé :)
L’Evadé
Il a dévalé la colline
Ses pas faisaient rouler les pierres
Là-haut entre les quatre murs
La sirène chantait sans joie
Il respirait l’odeur des arbres
Avec son corps comme une forge
La lumière l’accompagnait
Et lui faisait danser son ombre
Pourvu qu’ils me laissent le temps
Il sautait à travers les herbes
Il a cueilli deux feuilles jaunes
Gorgées de sève et de soleil
Les canons d’acier bleu crachaient
De courtes flammes de feu sec
Pourvu qu’ils me laissent le temps
Il est arrivé près de l’eau
Il y a plongé son visage
Il riait de joie il a bu
Pourvu qu’ils me laissent le temps
Il s’est relevé pour sauter
Pourvu qu’ils me laissent le temps
Une abeille de cuivre chaud
L’a foudroyé sur l’autre rive
Le sang et l’eau se sont mêlés
Il avait eu le temps de voir
Le temps de boire à ce ruisseau
Le temps de porter à sa bouche
Deux feuilles gorgées de soleil
Le temps d’atteindre l’autre rive
Le temps de rire aux assassins
Le temps de courir vers la femme
Il avait eu le temps de vivre.
Boris Vian, Chansons et Poèmes

Merci de votre aide!

Réponses

  • La/si/rè/ne/chan/tait/sans/joie
    Les/ca/nons/d'a/cier/bleu/cra/chaient
    Il/ri/ait/de/joie/il/a/bu

    Quels hiatus ?
  • Ce sont tous des octosyllabes, il n'y a pas de piège ni de hiatus...
  • Moi j'ai un commentaire à faire sur ce poème, j'ai mon plan mais j'ai du mal avec l'introduction.
    Quelqu'un peut m'aider ?

    Merci :)
  • Pour demain, je dois faire un commentaire composé sur l'Evadé (ou Le temps de Vivre) de Boris Vian.
    J'ai trouvé des idées mais c'es flou et je dois vraiment avoir une bonne note puisque j'ai raté l'examen (coeff 3) !
    JE SUIS EN SECONDE !
    Il a dévalé la colline
    Ses pas faisaient rouler les pierres
    Là-haut entre les quatre murs
    La sirène chantait sans joie

    Il respirait l'odeur des arbres
    Avec son corps comme une forge
    La lumière l'accompagnait
    Et lui faisait danser son ombre

    Pourvu qu'ils me laissent le temps
    Il sautait à travers les herbes
    Il a cueilli deux feuilles jaunes
    Gorgées de sève et de soleil

    Les canons d'acier bleu crachaient
    De courtes flammes de feu sec
    Pourvu qu'ils me laissent le temps
    Il est arrivé près de l'eau

    Il y a plongé son visage
    Il riait de joie il a bu
    Pourvu qu'ils me laissent le temps
    Il s'est relevé pour sauter

    Pourvu qu'ils me laissent le temps
    Une abeille de cuivre chaud
    L'a foudroyé sur l'autre rive
    Le sang et l'eau se sont mêlés

    Il avait eu le temps de voir
    Le temps de boire à ce ruisseau
    Le temps de porter à sa bouche
    Deux feuilles gorgées de soleil

    Le temps d'atteindre l'autre rive
    Le temps de rire aux assassins
    Le temps de courir vers la femme

    Il avait eu le temps de vivre.

    J'ai trouvé 2 axes :
    La joie de vivre et l'antimilitarisme.
    Oyé Oyé, sauvez moi la vie !
    Si vous avez des idées ou quoi que ce soit qui soit susceptible de m'aider, répondez vite ! :)

    Merci beaucoup !!!
  • 2 juin modifié

    Bonjour, je voudrais savoir à quel mouvement littéraire appartient ce poème (l'évadé), car Vian est un surréaliste mais il est évident que les carractéristiques de ce mouvement ne s'y trouvent pas du tout dans cette oeuvre

  • JehanJehan Modérateur

    Bonsoir.

    Dis-toi bien que tous les poèmes ne sont pas forcément classables dans un mouvement littéraire défini. Quand on analyse un poème, il n'est pas obligatoire de mentionner un mouvement littéraire, ce n'est pas forcément ce qui est le plus important à relever.

  • AmmyAmmy Membre

    Bonjour, Vian n'est pas spécifiquement un surréaliste. Il n'est en effet pas pertinent de classer ce poème dans un courant.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.