Baudelaire, Enivrez-vous

Salut à tous ! Est-ce qu'il y a quelqu'un qui pourrait me conseiller un site dans lequel il y a une commentaire composée sur le poème de Baudelaire "Enivrez-vous" ?
Merci beaucoup
ENIVREZ-VOUS

Il faut être toujours ivre. Tout est là : c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.
Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous.
Et si quelquefois, sur les marches d’un palais, sur l’herbe verte d’un fossé, dans la solitude morne de votre chambre, vous vous réveillez, l’ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l’étoile, à l’oiseau, à l’horloge, à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est ; et le vent, la vague, l’étoile, l’oiseau, l’horloge, vous répondront : « Il est l’heure de s’enivrer ! Pour n’être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous ; enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. »

Réponses

  • BOnjour, je dois présenter le poème Enivrez-vous et en discuter dessus sur les differents points qui rattachent ce texte à Beaudelaire, et en faire une petite analyse. Sauf que à part l'idée qu'il faut s'enivrez pour lutter contre ce spleen incessant je ne trouve rien d'autre.
    Ce serait donc gentil si quelqu'un pourrait m'aider à analyser ce poème. Merci
    Voici le poème:
    Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

    Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous!

    Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront, il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise.
    Merci d'avance
  • Bonjour,
    J'essaye de trouver quelques métaphores dans ce poème mais elle me demeurent encore introuvables, quelqu'un pourrait-il m'aider à en trouver une?
    Merci
  • ZALANAZALANA Membre
    Salut à tous,
    L'epreuve d'oral approchant à grands pas, j'ai bientôt bouclé mes révisions, néanmoins, le poème "Ennivrez-vous" de Baudelaire m'as posé quelques difficultés. Non pas qu'on ait pas préparé ce texte en classe, mais notre analyse était trop linéaire et ne répondait à aucune problématique.
    J'ai cheché des topics de ce genre sur le forum mais n'ayant malheureusement rien trouvé, j'aimerais donc avoir quelques plans d'analyses ou des lectures analytiques que vous avez faits en classe sur ce poème.
    Merci beaucoup
  • NeaioNeaio Membre
    Bonjour,

    Je suis au lycée et je dois faire une disert' sur l'énoncé:
    Il faut toujours être ivre. Tout est là: c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.
    Mais de quoi? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous."

    J'ai fait mon analyse de l'énoncé mais maintenant je bloque sur comment commencer mon intro de manière originale sur comment on perçoit le temps.. J'ai fait mon plan et mon premier paragraphe consiste à expliquer la vision du monde de Baudelaire mais je peine à trouver des arguments..

    Merci pour votre aide.
  • Tu pourrais éventuellement ouvrir ton introduction sur le poème L'Horloge de Baudelaire.
    Quand à la vision du monde de Baudelaire, relis le poème le spleen et pense à cette tension permanente dans l'oeuvre de Baudelaire entre spleen et idéal...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.