Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

191012141534

Réponses

  • ZutZut Membre
    Merci beaucoup, ça me rassure tout ça.
  • Bonsoir!

    Elève de terminale ES passionnée par l'écriture, je m'interroge beaucoup sur mon orientation. En effet, j'aimerais travailler dans l'édition (en tant que responsable d'édition par exemple), voie assez "floue" que l'on aborde souvent au bas de l'échelle...pour m'éviter ce souci, j'ai postulé à une prépa CPGE littéraire mais j'hésite beaucoup à y aller pour plusieurs raisons.

    Je suis une bonne élève qui a l'habitude de travailler beaucoup, d'autant plus que je viens d'un lycée assez réputé. Or, ce n'est pas parce que je travaille que j'aime travailler. Je préfère de loin le loisir mais je suis atteinte d'une espèce de maladie psychologique (hihi) qui fait que je me sens obligée de travailler quand j'ai quelque chose à faire. Je suis très stressée et consciencieuse. Bref, j'ai peur de ne pas avoir la motivation nécessaire pour aller en prépa. De ne pas tenir. J'ai bien envie de me cultiver, d'autant plus que la littérature m'intéresse, mais je ne me vois pas travailler tout le temps et lire des pavés de 300 pages chaque semaine ( je ne supporte pas la pression). Je suis quelqu'un qui craque assez facilement. Cela m'empêcherait de trouver le temps de faire ce que j'aime vraiment: écrire. Le rythme en prépa est-il aussi dur qu'on le dit ou est-ce des gens peu habitués à travailler qui sont de cet avis? Pouvez vous me dire combien de temps il est nécessaire de travailler le soir et le week end par exemple? Est-ce vrai qu'il est donné des livres à lire durant les vacances lorsque l'on est admis? (Je compte faire la prépa de Bordeaux Montaigne).

    Je suis perdue. Si je ne fais pas une prépa, je vais essayer d'obtenir sciences Po (je sais que l'on travaille beaucoup là-bas aussi mais je serais moins amenée à "déprimer" dans cette école que dans une prépa, je pense). Autrement, j'irai à la fac mais je ne sais pas laquelle entre le droit et l'éco, et je ne sais même pas si je pourrais vraiment rembrancher sur l'édition après un master. J'aurais aimé faire Lettres, mais étant donné les grèves qui perturbent les facs "littéraires", j'ai trop peur de m'y inscrire.

    Qu'en pensez-vous? Que croyez-vous qu'il est bon de faire pour travailler dans l'édition? Croyez-vous qu'en dépit de mon travail "forcé" mentalement, je pourrais réussir dans une CPGE?

    Merci d'avance pour vos réponses!
  • TennoTenno Membre
    Knifeoftomberry a écrit:
    Bonsoir!

    Elève de terminale ES passionnée par l'écriture, je m'interroge beaucoup sur mon orientation. En effet, j'aimerais travailler dans l'édition (en tant que responsable d'édition par exemple), voie assez "floue" que l'on aborde souvent au bas de l'échelle...pour m'éviter ce souci, j'ai postulé à une prépa CPGE littéraire mais j'hésite beaucoup à y aller pour plusieurs raisons.
    Bonsoir !
    Prépa = CPGE (Classe préparatoire aux Grandes Écoles), donc pas besoin de dire "prépa CPGE"
    Knifeoftomberry a écrit:
    Je suis une bonne élève qui a l'habitude de travailler beaucoup, d'autant plus que je viens d'un lycée assez réputé. Or, ce n'est pas parce que je travaille que j'aime travailler. Je préfère de loin le loisir mais je suis atteinte d'une espèce de maladie psychologique (hihi) qui fait que je me sens obligée de travailler quand j'ai quelque chose à faire. Je suis très stressée et consciencieuse. Bref, j'ai peur de ne pas avoir la motivation nécessaire pour aller en prépa. De ne pas tenir. J'ai bien envie de me cultiver, d'autant plus que la littérature m'intéresse, mais je ne me vois pas travailler tout le temps et lire des pavés de 300 pages chaque semaine ( je ne supporte pas la pression). Je suis quelqu'un qui craque assez facilement. Cela m'empêcherait de trouver le temps de faire ce que j'aime vraiment: écrire. Le rythme en prépa est-il aussi dur qu'on le dit ou est-ce des gens peu habitués à travailler qui sont de cet avis? Pouvez vous me dire combien de temps il est nécessaire de travailler le soir et le week end par exemple? Est-ce vrai qu'il est donné des livres à lire durant les vacances lorsque l'on est admis? (Je compte faire la prépa de Bordeaux Montaigne).
    Ne pas tenir ? Mais si voyons, ce n'est pas si horrible que ça !

    On ne travaille pas tout le temps, je te rassure, la plupart des gens de ma classe sont adeptes des bonnes vieilles cuites au bar (après les DS, après une semaine pénible, ou comme ça), mouhaha. Moi pas.

    300pp par semaine ? Fake. Même à Paris ils ne font pas ça, stop mythes , ces vieilles rumeurs sont tenaces à ce que je vois, j'ai entendu les mêmes avant d'intégrer.

    Rythme en prépa dur ? En fait, mis à part le travail concret (j'entends par là : traduction, commentaire, dissertation, khôlle) à faire chez soi (relativement peu souvent, en fait, même si cela dépend des prépas), c'est toi qui te crées ton emploi du temps en prépa. Si tu mets beaucoup de temps à mémoriser un cours, prépare-toi à un DS longtemps à l'avance. Si tu sais bosser vite, fais-le au dernier moment.
    Autre chose, en L, c'est à toi de choisir ce que tu bosses. Je veux dire par là : t'as un peu le champ libre. Lis à droite à gauche, bouquine tel ou tel magasine dit "intellectuel", vas au théâtre, etc.
    Knifeoftomberry a écrit:
    Qu'en pensez-vous? Que croyez-vous qu'il est bon de faire pour travailler dans l'édition? Croyez-vous qu'en dépit de mon travail "forcé" mentalement, je pourrais réussir dans une CPGE?
    Tu peux réussir. "Si volo, possum" dit le proverbe latin : "si je veux, je peux." !

    Cordialement !
  • Merci beaucoup pour la réponse!

    Ah, le problème est précisément là: est-ce que je le veux?
    Je veux travailler dans l'édition et avoir une bonne formation. Après, si je peux y arriver sans passer par cette CPGE, cela m'arrangerait.

    A m'entendre, on pourrait croire que je n'aime pas la littérature. Rectification: j'ai horreur d'ingurgiter des connaissances comme un robot et, pour moi, traiter les livres en les "disséquant" et en les analysant à outrance est horriblement peu poétique. Ce n'est pas l'idée que je me fais de la lecture. C'est pour cette raison que je prenais toujours le "sujet d'invention" quand j'avais encore du français.
    J'ai une idée disons plus...libérale de cette matière.

    Après, si comme tu le dis je suis remplie de préjugés infondés sur cette filière, la question est à étudier.
  • Salut tout le monde, moi je suis nouvelle sur ce forum,
    j'ai essayé de parcourir toutes les discussions sur les prépas, mais elles sont TRÈS nombreuses...

    Comme l'internaute qui a posté le premier message de cette discussion, je voulais deux ou trois renseignements sur la prépa littéraire, grâce à vos réponses je suis désormais rassurée en ce qui concerne les notes, l'admission, l'internat tout ça.

    Cependant il y a encore une chose qui me fait peur: la pression qu'on met aux élèves en prépa. J'aimerais si c'est possible que vous détailliez vos parcours personnels, les doutes, les interrogations que vous avez rencontré au cours de ces deux ou trois ans...
    L'année dernière ma prof de français nous parlait souvent de ses années de prépa et à ce que j'ai compris ça semble être des années où on a l'impression d'être en Enfer (au niveau du travail, des notes) et où l'on a pas de temps pour soi.
    MAIS cette année un garçon élève de l'école de commerce de Nantes qui était en prépa scientifique ou économique (j'ai un trou, ça existe?) m'a parlé de son expérience. Pour lui la prépa ça n'est pas si terrible, c'est un cap à passer et il lui restait du temps pour avoir des loisirs, tout ça...
    Donc je ne sais pas qui écouter et comment appréhender ce point difficile... La prépa littéraire est elle plus dure que les autres ou non?

    Enfin, je suis de nature assez "compétitive", ce qui n'est pas forcément une qualité dans la mesure où je dois prendre sur moi dès que je suis déçue par une note pour ne pas agresser mes voisins de classe (lol je rigole ça n'est pas à ce point là)... Survivrais-je en prépa si j'arrive à faire des efforts là dessus?

    Me conseillez-vous d'aller voir mon ancienne prof pour lui demander des renseignements plus précis?

    Merci d'avance, Justine.
  • justine44000 a écrit:
    Cependant il y a encore une chose qui me fait peur: la pression qu'on met aux élèves en prépa. J'aimerais si c'est possible que vous détailliez vos parcours personnels, les doutes, les interrogations que vous avez rencontré au cours de ces deux ou trois ans...
    Je pense que la pression vient à 90% de l'élève lui-même... Déjà, il y a différents types d'attitude face à la prépa, genre les cas extrêmes : certains élèves donnent l'impression de jouer leur vie sur 1/2/3 ans, alors que d'autres sont là plus ou moins en touristes (et finissent souvent par lâcher la prépa en cours d'année, même quelques semaines avant la fin des cours)...
    Il faut vraiment apprendre à prendre du recul sur la prépa : avoir un 4 en dissert' n'est pas une raison suffisante pour songer au suicide (à en voir certains, ce serait limite le cas...), se manger une remarque cassante de la part d'un prof ne remet pas en cause toute notre existence...
    Pour moi, la seule pression "naturelle" est celle qui vient du boulot lui-même : je sais que les seules fois où j'ai frôlé la crise de panique en prépa, c'est parce que j'étais complètement noyée par tout le travail en retard à finir pour le lendemain... Si j'avais été mieux organisée, je pense que j'aurais vécu la prépa beaucoup mieux de ce point-de-vue là.
    Pour le reste, je n'ai pas l'impression que les profs nous mettent la pression (mais peut-être cela dépend-il aussi des lycées et des profs), ce serait même plutôt l'inverse en général...
    Autant j'ai l'impression que cette année a été assez intense question stress (mais là aussi, c'est personnel à chacun), autant j'ai l'impression que les profs ont été assez à notre écoute, sans jamais chercher à nous enfoncer ou à nous faire flipper (sauf peut-être après des devoirs globalement ratés...).
    justine44000 a écrit:
    La prépa littéraire est elle plus dure que les autres ou non?
    Je n'ai pas expérimenté les prépas scientifiques ou commerciales, mais il me semble qu'une prépa reste une prépa... Tu peux tout à fait trouver le temps pour des activités extra-scolaires en hypokhâgne, à condition d'être un poil organisée (ce qui a été pour moi le plus gros défi de cette année) !
    Il y a des gens qui ont une vie en dehors de la prépa et majorent toute l'année, et d'autres qui ont une vie de moine sans jamais décoller du bas du classement...
    justine44000 a écrit:
    Enfin, je suis de nature assez "compétitive", ce qui n'est pas forcément une qualité dans la mesure où je dois prendre sur moi dès que je suis déçue par une note pour ne pas agresser mes voisins de classe (lol je rigole ça n'est pas à ce point là)... Survivrais-je en prépa si j'arrive à faire des efforts là dessus?
    En prépa, il y aura toujours des gens meilleurs que toi, en théorie, surtout dans les prépas les plus prestigieuses. Si ça te motive, alors tant mieux, ton esprit de compétition ne peut que t'aider à donner le meilleur de toi.
    Ensuite, c'est clair qu'il faut que ça reste sain : je pense aussi avoir l'esprit de compétition (dans le sens où j'aime pouvoir me situer dans ma classe et où je ne cache pas le fait que finir 3ème me fait plus plaisir que finir 48ème...), mais ça ne m'a jamais empêché d'être contente de voir des ami(e)s réussir mieux que moi.
    Tu as intérêt à ne pas trop te focaliser sur les notes elles-mêmes, sinon tu vas finir comme ceux qui pleurent systématiquement (heureusement, plus à ce stade de l'année...) quand on leur rend leur copie... :roll: En prépa, on a toujours une marge de progression, c'est plutôt valorisant de voir comme s'améliore au fil de l'année, surtout si on est parti de très bas !
  • Bonjour !
    Je m'appelle Julie, je suis en TL dans un petit lycée à Narbonne. J'ai demandé le Lycée Joffre à Montpellier en Hypo' pour l'année prochaine mais je suis vraiment sceptique sur mes chances d'être acceptée.. :/ Quelqu'un serait-il près à me donner son avis sur mon dossier?.. Je suis vraiment perdue.
    Merci d'avance pour vos réponses.


    Julie O.
  • Salut !

    J'ai aussi demandé Joffre pour l'an prochain. Dis moi, as-tu des infos plus ou moins concrètes sur le niveau de cette prépa ? S'il est difficile d'y entrer ou bon, si elle reste tout de même accessible ?
    J'avoue que je trouve leur site plutôt mauvais, je ne sais même pas combien il y a de classes d'HK ?
    Si tu as des infos, ou si tu veux parler de la prépa en général, tu peux m'envoyer MP ;)
  • TortueTortue Membre
    Bonjour bonjour les futurs hypokhâgneux,
    Je suis à Joffre cette année en HK (en khâgne l'année prochaine). Je veux bien essayer de répondre à toutes les questions qui vous passent par la tête donc n'hésitez pas. ;)
    Il y a deux classes d'hypokhâgne. Posez-moi vos questions et je répondrai du mieux possible.
    Bonne chance à tous les deux! =)
  • Merci de prendre le temps de me répondre =)
    Voilà mon dossier est.. plutôt moyen Je me permets de publier mes moyennes en gros et mes notes de bac, pour que tu puisses avoir un aperçu et me dire ce que tu en penses par rapport au niveau de Joffre.

    BAC 2008:
    Français écrit: 14
    Français oral: 13
    Maths: 15
    SVT/Pysique: 16
    TPE: 16

    Moyenne générale de l'année derniére: environ 13.5/14
    Moyenne générale de cette année: 14
    Je me situe dans les 4 premiers de ma classe dans quasiment toutes les matières.


    Mais voilà les points noirs de mon dossier:
    12.4 de moyenne en Anglais (rang 12ème). Commentaire de ma prof: aucune implication en classe.
    Chute de 4 points en Histoire/géo (de 15 de moyenne à 11... Ralala ces contrôles de leçon!) même si le prof a expliqué que je m'en sortais mieux dans les exercices de composition que dans le re-crachage de cours etc..

    Votre avis ? Ai-je une chance d'intégrer Joffre l'an prochain? J'aimerais vraiment y être prise, d'ailleurs c'est la seule prépa que j'ai demandé... Sinon j'irai en Fac de Lettres mais bon, si je peux esquiver la L1, je suis pas contre!

    Merci d'avance de vos réponses

    Julie O. Bonjour,
    Rouge et gras supprimés.
    (Message édité)
  • TortueTortue Membre
    eclats-d-humour a écrit :

    Merci de prendre le temps de me répondre =)
    Voilà mon dossier est.. plutôt moyen Je me permets de publier mes moyennes en gros et mes notes de bac, pour que tu puisses avoir un aperçu et me dire ce que tu en penses par rapport au niveau de Joffre.

    BAC 2008:
    Français écrit: 14
    Français oral: 13
    Maths: 15
    SVT/Pysique: 16
    TPE: 16

    Moyenne générale de l'année derniére: environ 13.5/14
    Moyenne générale de cette année: 14
    Je me situe dans les 4 premiers de ma classe dans quasiment toutes les matières.


    Mais voilà les points noirs de mon dossier:
    12.4 de moyenne en Anglais (rang 12ème). Commentaire de ma prof: aucune implication en classe.
    Chute de 4 points en Histoire/géo (de 15 de moyenne à 11... Ralala ces contrôles de leçon!) même si le prof a expliqué que je m'en sortais mieux dans les exercices de composition que dans le re-crachage de cours etc..

    Votre avis ? Ai-je une chance d'intégrer Joffre l'an prochain? J'aimerais vraiment y être prise, d'ailleurs c'est la seule prépa que j'ai demandé... Sinon j'irai en Fac de Lettres mais bon, si je peux esquiver la L1, je suis pas contre!

    Merci d'avance de vos réponses

    Julie O.
    Bonjour Julie,
    Je ne vais pas pouvoir de répondre exactement pour ce qui est de tes chances ou non d'être acceptée parce que ça dépend de beaucoup de choses et notamment du dossier des autres. Les moyennes ne sont pas ce qui compte le plus. Les classements et les appréciations de tes professeurs sont plus importants. Tes notes sont très correctes. Ton appréciation en angais est plus gênante. Mais ça ne veut pas dire que ce sera rédibitoire. A quoi ressemblent tes appréciations dans les autres matières?
  • Bonjour Tortue.

    Peux tu nous en dire un peu plus sur cette prépa en général ? Les questions classiques en fait, comme les profs, l'enceinte, le niveau de la prépa et celui des cours, du boulot... ?

    Merci d'avance !
  • Euuuuh alors attends je copie tout comme ça c'est fait

    Histoire/Géo: Bcp de pertinence à l'oral, des qualités de synthèse à l'écrit, travail sérieux
    Anglais: Un écrit très convenable, mais aucune implication en classe
    Allemand: élève agréable et sérieuse. Bon niveau de langue.
    Latin: Elève sérieuse. Des connaissance et de l'intérêt pour la matière.
    Littérature: Excellente élève, très bonne participation
    Philosophie: travail sérieux et régulier, approfondi. De bonnes capacités de réfléxion, même si l'écrit n'est pas toujours maîtrisé.

    commentaire général:
    d'indéniables qualités intellectuelles, une bonne capacité de travail et un solide investissement personnel. Bonjour,
    Rouge et gras supprimés.
    (Message édité)
  • TortueTortue Membre
    VAndrews a écrit:
    Bonjour Tortue.

    Peux tu nous en dire un peu plus sur cette prépa en général ? Les questions classiques en fait, comme les profs, l'enceinte, le niveau de la prépa et celui des cours, du boulot... ?

    Merci d'avance !
    Il y a deux classes et tu ne peux, a priori, pas savoir avant la rentrée dans quelle classe tu seras. Chaque classe a ses profs fétiches. Dans ma classe, ce sont les profs d'histoire et de géo, dans l'autre classe, ce sont les profs de français et d'anglais. En ce qui concerne le niveau, les profs te préparent au concours des Ecoles Normales Supérieures et la plupart se placent donc au niveau du concours. Du boulot, il y en a beaucoup, il faut s'organiser et travailler en groupe. Mais ça, tes profs te le diront en début d'année.
    As-tu réfléchis à l'option que tu souhaites faire? Vers quoi veux-tu te diriger?
    eclats-d-humour a écrit:
    Euuuuh alors attends je copie tout comme ça c'est fait

    Histoire/Géo: Bcp de pertinence à l'oral, des qualités de synthèse à l'écrit, travail sérieux
    Anglais: Un écrit très convenable, mais aucune implication en classe
    Allemand: élève agréable et sérieuse. Bon niveau de langue.
    Latin: Elève sérieuse. Des connaissance et de l'intérêt pour la matière.
    Littérature: Excellente élève, très bonne participation
    Philosophie: travail sérieux et régulier, approfondi. De bonnes capacités de réfléxion, même si l'écrit n'est pas toujours maîtrisé.

    commentaire général:
    d'indéniables qualités intellectuelles, une bonne capacité de travail et un solide investissement personnel.
    Honnêtement, ça ne m'inquiète pas du tout. Tes appréciations sont bonnes, voire très bonnes. Tes résultats aux épreuves anticipées ont montré que tu peux prétendre à une bonne mention. Il n'y a pas de raison que ça n'aille pas. Maintenant, ça dépendra du dossier de tes camarades mais ça devrait passer. Ne t'inquiète pas trop pour cela, de toute façon, les choix des dossiers sont faits. =)
    Bon courage!
  • Honnêtement, ça ne m'inquiète pas du tout. Tes appréciations sont bonnes, voire très bonnes. Tes résultats aux épreuves anticipées ont montré que tu peux prétendre à une bonne mention. Il n'y a pas de raison que ça n'aille pas. Maintenant, ça dépendra du dossier de tes camarades mais ça devrait passer. Ne t'inquiète pas trop pour cela, de toute façon, les choix des dossiers sont faits. =)
    Bon courage!

    Oui de ce que j'ai compris, tout est une histoire de niveau des dossiers concurrents ce qui est normal d'ailleurs. Je vais croiser les doigts très forts pour que ça fonctionne bien que je n'y crois plus trop. On verra bien Mardi prochain !
  • LylythLylyth Membre
    Bonsoir,

    J'avais déjà posé cette question sur un autre topic, mais vu que c'est assez urgent...

    En quoi consiste l'option Arts Plastiques que l'on peut suivre au lycée Condorcet (ou dans d'autres rares lycées...)?

    Merci d'avance x)
  • ZutZut Membre
    Grosso modo beaucoup d'histoire de l'art et un petit peu de pratique en hypokhâgne et seulement de l'histoire de l'art en khâgne (si tu gardes l'option).

    Ça c'est pour Condorcet (lycée qui conseillait de marquer sur son dossier qu'on voulait prendre l'option histoire de l'art, parce que l'option est assez surbookée d'après ce que j'ai pu comprendre).

    Pour les autres lycées, ça dépend. Certains conservent un peu de pratique en hypo et d'autres non.
    En tout cas, beaucoup d'histoire de l'art, beaucoup de musées, c'est sûr !
  • LylythLylyth Membre
    Bonsoir,

    Merci beaucoup :)
    Mais je trouve ça essez étrange tout de même...pourquoi font-ils une nette distinction entre Arts-Plastiques et Histoire de L'Art dans tous les dossiers-sur-des-prépas-random-et-autres D:

    Bref, aucune chance d'être prise si c'est aussi congestionné comme option...entre un(e) L spé Arts et une S option Arts-Plastiques, le choix est vite fait XD

    Merci²
  • Salut !

    J'ai demandé Joffre aussi et j'ai quelques questions pour Tortue, s'il peut y répondre (comme tu t'es proposé héhé, j'en profite). Combien y a-t-il d'élèves dans les classes d'hypokhagne ? Est-ce qu'il y a eu beaucoup d'abandons en cours d'année ? Quelles spécialités sont proposées en 2e année ? Sinon qu'est-ce que tu as comme options cette année ?

    Merci beaucoup !
  • TortueTortue Membre
    Bonjour Karmilla,
    Le nombre d'élèves dans les classes d'hypokhâgne est variable. En fin d'année, ça donne 38 et 35 (pour cette année).Le nombre d'abandon est variable en fonction des années (et donc des élèves). Dans ma classe, trois élèves sont partis au début de l'année (un abandon, un concours de sciences po réussi et une réorientation). Dans l'autre classe, il y a eu beaucoup plus d'abandons. Mais ça ne se passe pas tous les ans comme cela. C'est très variable selon les élèves.
    Pour la deuxième année, tu as le choix entre la khâgne Ulm et la khâgne Lyon. Presque toutes les options sont possibles (géo, histoire, langues, philo, littérature, lettres classiques.)
    En HK, tu dois prendre une langue ancienne à 2h ou 4h (privilégier les 4h si on souhaite passer à ulm). Tu peux aussi renforcer ta LV2, prendre une option géo, une deuxième langue ancienne. Les options IEP sont en plus.
    Voilà, j'espère avoir répondu à peu près. Tiens moi au courant des résultats et bon courage pour le bac.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.