Grammaire du français

Analyse grammaticale

1181182183184185187»

Réponses

  • Romain1Romain1 Membre

    Dans cette phrase : "J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans."

    quelle sont les nature et fonction de : "j’ai ainsi vécu seul, sans personne" ?

    Merci beaucoup.

  • florealefloreale Membre

    Proposition principale.

  • JehanJehan Modérateur
    23 mai modifié

    Bonjour.

    Phrase de Saint-Exupéry...

    J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans.

    Je dirais que "J’ai ainsi vécu seul, sans personne (...), jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans.".est une longue proposition principale, puisque s'y greffe une subordonnée relative avec ellipse du sujet et du verbe : avec qui (je puisse) parler véritablement.

    Une principale n'a pas de fonction.

  • GrrGrr Membre

    Bonjour,

    J'ai constaté que l'on peut énuméré des propositions subordonnés, par exemple:

    "Elle mangea tant que elle grossit et pris du poids."

    La proposition principal est : Elle mangea tant

    Proposition subordonné conjonctive : introduite par la conjonction de subordination "que" : que elle grossit

    et on dirai que la préposition conjonctive d'après et énuméré par le "et", mais je ne suis pas sur qu'il s'agisse bien de 2 propositions subordonnés conjonctive bien distinctes. De plus qu'elle serait la fonction de "et".

    Il y a surement des erreurs dans le découpage et dans le therme de "énuméré", c'est pour cela que je pose cette question ici.

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Elle mangea tant qu'elle grossit et prit du poids.

    Il s'agit bien d'une proposition subordonnée conjonctive de conséquence, introduite par "tant.... que".

    4. Expression de la conséquence

    • La conséquence est le résultat du fait ou de l'action indiqués par le verbe.

    • Le plus souvent, on exprime la conséquence à l'aide d'un complément circonstanciel de conséquence. Il peut s'agir :

    d'une introduite par , etc. (ex. :) ;

    d'un ou d'un groupe infinitif introduit par , etc. (ex. : )

    Remarque


    Outre les compléments circonstanciels, on peut utiliser d'autres procédés pour exprimer la conséquence, par exemple une proposition indépendante coordonnée introduite par donc, c'est pourquoi, etc. (ex. : Il pleut, donc je prends un parapluie).

    https://www.cap-concours.fr/sanitaire-et-social/concours-paramedicaux/reviser/exprimer-l-opposition-la-cause-la-condition-la-consequence-le-but-cc_fra_03

  • JehanJehan Modérateur

    Bonjour.

    Elle mangea tant / qu'elle grossit / et prit du poids.

    Trois verbes conjugués, donc trois propositions.

    • Elle mangea tant : proposition principale.
    • qu'elle grossit : proposition subordonnée conjonctive, CC de conséquence de la principale.
    • et (qu'elle) prit du poids. : la conjonction qu' et le sujet elle sont sous-entendus, mais l'on peut considérer qu'il s'agit d'une autre subordonnée conjonctive, CC de conséquence de la principale, et coordonnée à la précédente par la conjonction et.


    P.-S. Attention à ton orthographe et aux fautes de frappe :

    l'on peut énumérer... propositions subordonnées...qu'elle grossit et prit... proposition principale... on dirait que la proposition...est énumérée... pas sûr... subordonnées conjonctives... quelle serait... sûrement... le terme.

  • Romain1Romain1 Membre

    Bonjour,

    Comment analyseriez-vous "faire des courses" dans Je suis allé faire des courses ?

    Ce n'est pas une proposition infinitive, ne serait-ce que parce qu'elle n'a pas de sujet différent.

    Merci beaucoup.

  • JehanJehan Modérateur

    Bonjour.

    Certains verbes de mouvement intransitifs peuvent être suivis d'un groupe infinitif sans préposition, exprimant le but du mouvement :

    Je passe prendre des nouvelles.

    Je retourne chercher ma voiture.

    Je suis allé faire des courses.

    Je viens manger.

  • Romain1Romain1 Membre

    La totalité de la phrase est donc une prop. indépendante, dépourvue de fonction ?

  • JehanJehan Modérateur

    Oui...

  • Romain1Romain1 Membre
    10 juin modifié

    Bonsoir,

    Dans la phrase "Il dit au revoir à son père.", quelle est l'analyse grammaticale de "au revoir", S.V.P. ?

    Merci beaucoup.

  • JehanJehan Modérateur
    10 juin modifié

    Bonjour.

    Interjection, COD du verbe "dit".

    On peut en fait considérer "dire au revoir" (à) comme une locution verbale, tout comme "prendre congé" (de).

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.