Le destin du personnage de roman est-il forcément conduit par la passion amoureuse ?

Bonjour, je dois faire une dissertation sur le sujet suivant :
Le destin du personnage de roman est-il forcément conduit par la passion amoureuse ?
Je dois donc avoir un plan type thèse/antithèse/synthèse .. mais j'avoue que je n'y arrive pas.
I. Oui ...
- destin heureux
- destin tragique

Pouvez vous m'aidez ? Merci beaucoup !

Réponses

  • Un petit effort... Le sujet n'est pas très dur et pas inintéressant. Des pistes supplémentaires nous permettraient de mieux t'aiguiller et non plus de faire le travail à ta place >_<
  • slownslown Membre
    Bonjour à tous,
    J'ai une dissertation à faire dont l'énoncé est: "Il n'y a de roman que d'amour, écrit le romancier contemporain Philippe Forest. Pensez-vous, comme lui,que le destin d'un personnages de roman est nécessairement conduit par la passion amoureuse ?"
    J'ai choisit un plan de type Oui/Non. Cependant je n'arrive à trouver que des exemple en accord avec la citation. Le seul contre exemple que j'ai trouvé à ce jour est L'Etranger de A.Camus car le héros à une vision du monde dénué de sentiments et donc d'amour.
    Tout cela pour vous demandez si vous connaissiez des romans pouvant être en désaccord avec la citation.
    Merci d'avance.
  • Des pistes en vrac ...

    L'amour, un thème romanesque par excellence
    - l'amour rêvé (Madame Bovary)
    - l'amour déçu (Une vie de Maupassant)
    - l'amour qui meurt, l'amour qui renaît

    L'amour et ses manifestations multiples
    - séduction, tentation, jalousie, tromperie, mensonge ...
    - les différents types d'amour : maternel, filial, en couple
    - les scènes célèbres de première rencontre
    - l'amour impossible, coupable, tarifé

    Des destins romanesques mus par d'autres ressorts que ceux de l'amour
  • slownslown Membre
    Merci beaucoup pour les pistes
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Quelques romans qui n'ont pas la passion amoureuse comme ressort dramatique principal :
    - Quatrevingt-treize de Victor Hugo,
    - la Voie royale et la Condition humaine de Malraux,
    - Les Misérables de Victor Hugo...
  • Egalement Le Père Goriot (amour paternel), Bel-Ami (ambition), pas mal de romans de Zola (Germinal, etc.).
    Il doit y en avoir d'autres...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.