Fiches méthode Bac de français 2020

Bonsoir ! :)
Alors voilà : je suis en première S et j'ai une dissertation à faire pour demain (oui je sais, je m'y prend trop tard :/ )
"La poésie, c'est le chant intérieur" disait le poète Lamartine. Partagez-vous cette conception de la poésie ? Pour répondre à cette question, vous vous appuierez sur les textes du corpus et sur les œuvres poétiques étudiées en classe (beaucoup de Baudelaire, "Fonction du poète" de V. HUGO, "Passage d'un poète" de A. BOSQUET, "Le Lac" de A. DE LAMARTINE et "Strophes pour se souvenir" de L. ARAGON.

C'est la première dissertation que je fais, et je ne sais pas du tout comment m'y prendre. J'ai jeté un œil sur plusieurs fiches méthodologiques (y compris celle proposée par le site ;) ), mais je ne sais toujours pas quoi faire. Je pensais d'abord vérifier l'affirmation de Lamartine grâce aux poèmes étudiés, puis dans une première partie me demander "Qu'est-ce que le chant intérieur", en insistant sur la vision de Lamartine.

Pouvez-vous me dire si mon idée est juste, et m'aider à approfondir un peu ? Merci d'avance :)S'il vous plaît, aidez-moi, j'suis vraiment dans la m**** (je sais que c'est de ma faute, que j'aurai du m'y prendre à l'avance, mais ... voilà quoi) ...
Mots clés :
«1

Réponses

  • Tu peux dire par exemple, que dans une poésie avec des rimes, on retrouve la même structure que dans une chanson, généralement en rimes aussi.
    Tu peux dire que le chant, comme la poésie, est fait pour s'exprimer sur des grands thèmes (l'amour, la vie, le temps, la nature, la politique, la dénonciation) d'une manière qui permet de toucher tout les publics.
  • Merci beaucoup :D Mais pour ce qui est du chant intérieur ?
    J'apprécie beaucoup ta réponse Lilicaillou, merci :)
  • De rien :)

    Hmmm ... aucune idée, je ne suis qu'en seconde mais peut être peux tu dire que le chant intérieur ramène à la pensée intérieure → donc que en chanson, comme en poésie, l'auteur parle de ses idées, des sentiments ...

    Ce n'est qu'une hypothèse :/
  • J'trouve ça bien ;) Merci :) :)Je suis preneuse de n'importe quelle idée, de toute façon j'ai pas le droit de me plaindre, vu le retard que j'ai pris dans ma dissert' :) Merci à tout ceux qui voudront bien m'aider.
  • :) Mais euh ... je répète je suis en seconde, donc ne suis pas très spécialisée en dissertation (en fait, on en est à peine au commentaire ). Donc, réfléchis un peu, je ne voudrais pas que tu aies une mauvaise note par ma faute :/
  • T'inquiète pas, au point où j'en suis, je pourrai même accepter les idées d'un fou qui n'a jamais été instruit. :P
  • N'en arrivons pas là tout de même je suis instruite
  • Je n'en doute pas ;)
  • HAHA :) dis moi demain ou un autre soir ce que tu as mis dans ta dissertation, ça m'intéresse :) Et puis tu pourras me dire ce que ça a donné du côté de ta prof ?
  • D'accord :) J'te dirai tout ça ... si je m'en sors, bien entendu --' :D
  • Bien sûr :) Mais je n'en doute pas :p
  • Hahaha :D Moi j'en doute fortement :)D'autres idées ? S'il vous plaît ? :rolleyes:
  • Ton sujet propose une définition de la poésie. La poésie, c'est le chant intérieur. Le chant intérieur, c'est la poésie. Tu dois examiner le problème que ça pose et la justesse d'une telle proposition.

    Lilicaillou a visé juste. Il te faut parler de l'origine chantée de la poésie. Et même au 16ème, la poésie était publiée avec les partitions musicales. On retrouve ça de manière plus contemporaine. Paul Valéry écrit un recueil " Charmes" , qui vient de carmina en latin, c'est à dire, Chant/Chanson.

    D'où le lyrisme. Qui ne vient au départ que de la lyre, et qui rappelle cette origine de la poésie.
    Ce chant intérieur, si tu veux l'illustrer , je te conseille les poètes du romantisme triomphant du premier tiers du 19ème : Lamartine, Hugo ( quoi que le texte illustre sa mutation) et Musset.

    Lamartine : " La poésie, c'est le chant intérieur (...) Je passe quelques heures assez douces à épancher sur le papier, dans ces mètres qui marquent la cadence et le mouvement de l'âme, les sentiments, les idées, les souvenirs, les tristesses, les impressions dont je suis plein " ou encore, " remplacer les cordes de la lyre par les fibres mêmes du coeur"

    Musset : " L'art, c'est le sentiment" " Le coeur seul est poète " ou encore " Ah ! Frappe-toi le coeur, c'est là qu'est le génie" , et pour finir " Les plus désespérés sont les chants les plus beaux"


    Tu as pour illustrer cela de quoi faire : "Le Lac" de Lamartine ( quoique je préfère de beaucoup " Le Vallon " )


    Mais là , tu es confronté à un premier problème. Ce chant intérieur. Si il est intérieur... En quoi il concerne le lecteur? En quoi , même, ça peut l’intéresser?
    Et pour qu'il y ait poésie, il faut qu'il y est une communication entre le chant intérieur du poète, de la poésie, avec le lecteur. La Solution d'Hugo c'est de dire " Insensé qui crois que je ne suis pas toi". Le "Je" lyrique, poétique, est en fait un "tu" adressé au lecteur. Chant intérieur, qui chez Hugo , après son mutation vers un romantisme révolutionnaire, devient un appel au peuple. Dans une lettre à Hetzel, Hugo dit qu'il veut "agi[r] sur les masses" et qu'il veut "réveille[r] le peuple". C'est pas du Lamartine ça , on est plus dans le " j'ai trop vu trop senti trop aimé dans ma vie "

    Pour voir ça , tu peux prendre le poème de Hugo. Ou même celui d'Aragon. Car, chez Aragon, c'est évidemment un chant intérieur, un cri du coeur. Mais il n'y a pas le "Je" , son intériorité est mise à l'écart. Il y a le "Ils" , le "Vous", le "Vingt et trois" , mais pas " MOI JE ".


    On a d'autres difficultés avec cette position du " La poésie c'est le chant intérieur" . Quand Mallarmé écrit " Ce n'est pas avec idées qu'on fait un poème, c'est avec des mots". Et il y a là , quelque chose d'indéniable. Il ne suffit pas d'être triste ou révolté pour faire de la poésie. Et la poésie, ce n'est pas que du sentiment ou de la révolte. Et tu peux ici, te tourner vers l'idée d'un "Chant intérieur" mais produit de l'esprit. d'une construction, d'un travail , d'une technique.
  • Wahou *_* Tes idées sont géniales, MERCI BEAUCOUP :) Tu me sauves la vie :D
  • Ce ne sont que des idées. Il y a encore beaucoup de chose à dire.
    Je ne sais pas en quelle classe tu es?

    Il faut que tu soignes ton introduction. Que tu amènes ( avec les mains, vraiment, tout doucement mais visiblement) ta problématique.
    Que ton développement soit construit, avec un plan construit et logique. Dans la mesure du possible, chaque idée est renforcée de plusieurs arguments et d'un exemple ( Mais pas juste le titre du poème. Même si c'est court et rapide, il faut relever le texte, montrer comment tel ou tel vers est un exemple de ton idée. )
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.