Grammaire française Participe passé

Bonjour,

Dans la phrase : Il y a un livre sur l'étagère.

Qui est sujet du verbe ? Il ou un livre ?

Je vous remercie de vos lumières.

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Les phrases comportant un présentatif (ici "Il y a") sont particulières.
    Le pronom "il" est le sujet grammatical de la forme verbale impersonnelle.
    Dans : Il y a un livre sur l'étagère, on dira que "un livre", complément, est le régime du présentatif.
  • Merci

    L'analyse sujet apparent ("il") / sujet réel ("un livre") n'a plus cours ?
  • JehanJehan Modérateur
    J'y ai bien pensé, mais dans le cas précis qui nous occupe, on est obligé de changer le verbe :

    Il y a un livre sur l'étagère = Un livre est sur l'étagère.

    Tandis que dans le cas strict sujet grammatical / sujet réel, le verbe reste identique :
    Il tombe des gouttes. / Des gouttes tombent.
  • Merci encore. Je ne connaissais pas ces subtilités.
  • Bonjour je suis d'accord avec vous pour la phrase ''Il y a un livre sur l'étagère.''

    Mais maintenant pour la phrase, ''Il y a des lézards qui bronzent au soleil.''

    Quel est le sujet et pourquoi ce ne serait pas l'autre et quel est le verbe ?

  • JehanJehan Modérateur
    15 mai modifié

    Phrase originelle : Des lézards bronzent au soleil.

    Phrase emphatique, mise en relief du sujet de la phrase originelle par Il y a...qui :

    Il y a des lézards qui bronzent au soleil.

    Dans la phrase emphatique, tout le groupe "des lézards qui bronzent au soleil" est complément (régime) du présentatif Il y a.

    Outre le nom-noyau lézards, ce régime comporte une relative complétant ce nom : "qui bronzent au soleil".

    Dans cette relative, le pronom qui est sujet de bronzent.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.