Mémoire en littérature comparée

Bonjour à tous!

J'ai préalablement fouillé dans les archives pour être certaine de ne pas faire doublon, mais suis restée bredouille.
Ma question est toute simple.
Je rentre en Master 1 et dois prendre au plus vite contact avec un directeur de mémoire.
J'ai plusieurs auteurs sur lesquels j'aimerais travailler en rapport avec un thème qui me plairait bien.
J'en ai donc conclu qu'il valait mieux m'orienter vers un mémoire en littérature comparée.
Le problème c'est que je n'en ai jamais fait.
J'ai suivi un cursus Hypokhâgne, Khâgne, puis l'année dernière, en L3, seul un semestre contenait la matière Littérature Comparée.
Pendant ce semestre, je n'ai étudié qu'un pan particulier de cette discipline : la traductologie (sans auteurs particuliers, c'était une démarche très théorique).
Je n'en ai donc jamais fait. Mettre en rapport des auteurs, les étudier en même temps, les comparer, tout cela ne me paraît pas insurmontable mais sera nouveau.
Pensez-vous que ce soit un handicap, ou du moins que j'ai pris un certain retard au niveau de la méthodologie?
Ce sont des questions que je n'ose pas encore poser à mon éventuel directeur de mémoire (celui que j'ai repéré) parce que d'emblée afficher ses doutes ne sera pas du plus bel effet, et j'attends justement vos réponses pour prendre contact avec lui.

Par ailleurs, je me suis beaucoup renseignée et j'ai une certaine angoisse quant à l'exigence du M1. Apparemment, seuls les étudiants menant des mémoires "novateurs" et "originaux" dès le M1 seraient susceptibles d'intégrer le doctorat. Je sais que j'ai encore le temps d'y songer mais le fait de ne pas avoir de nouveau regard pour aborder des sujets déjà un peu trop éculés me fait penser que le monde de la recherche n'est peut-être pas fait pour tout le monde, pas pour moi...

Qu'en pensez-vous?

Merci de toute réponse à venir!

Réponses

  • PoloPolo Membre
    Pas d'inquiétude à avoir pour la méthodologie en littérature comparée. C'est vrai que son enseignement en licence n'est pas toujours très éclairant (à part peut-être dans certaines licences "Littérature générale et comparée"). J'avais commencé à en faire un peu en L3 pour deux cours centrés sur des thématiques plus "littéraires" que la traductologie (bien que celle-ci soit très importante lorsque l'on fait de la littérature comparée, à ne pas négliger ;)). De toute façon, je doute que tu aies un cours de méthodologie sur la littérature comparée. Le cours de méthodologie en M1 est généralement centré sur la recherche documentaire, sur l'établissement d'un projet de recherche et sur la présentation formelle d'un mémoire.
    Plus concrètement, en ce qui concerne le mémoire en littérature comparée, il n'existe pas de méthode à acquérir tant les modes d'approche varient d'un sujet à l'autre, selon que l'on s'attache à une thématique, à un trait stylistique, à une poétique commune à plusieurs auteurs, à un contexte culturel ou géographique précis, à la traducteur de tel auteur par tel autre, à des phénomènes de "transferts culturels" etc. Evidemment, on ne consacrera pas chaque partie à un seul auteur : on préférera pour chaque partie étudier un trait commun tout en consacrant plusieurs paragraphes à chaque auteur pour en évaluer les spécificités ; on conclura chaque partie par un bilan afin de saisir, plus que la parenté, l'originalité de chacun etc. A noter aussi que la littérature générale et comparée, plus que la littérature consacrée à une seule langue, donne l'occasion de beaucoup lire tant en littérature qu'en sciences humaines. Attention donc à ne pas te disperser et à ne pas être tentée de faire des rapprochements hasardeux.
    Tu peux déjà te familiariser avec la discipline en lisant quelques ouvrages sur la question. Quelques pistes établies par une professeur très active dans la recherche comparatiste, notamment sur les questions de traduction, pourront t'aider : http://www2.univ-paris8.fr/lgc/IMG/pdf/biblio_comparaison_pas_raison.pdf. Fouille un peu les sites de la Société française de littérature générale et comparée (http://www.vox-poetica.org/sflgc/index.html) et de l'incontournable Fabula pour les parutions et les futurs colloques et journées d'études (http://www.fabula.org/).

    Quand au caractère novateur d'un M1, bof. J'ai dit ailleurs que "L'originalité de ton sujet est toute relative. L'important n'est pas de trouver le sujet que personne n'a jamais effleuré (peut-être est-il, du reste, d'un intérêt médiocre et d'un ennui prodigieux), mais d'avoir une idée précise de ce qui a déjà été fait et des méthodologies mises en oeuvre pour traiter de ces sujets. C'est par une orientation nouvelle que ton sujet se distinguera." De toute façon, tes professeurs seront à même de repérer ton potentiel et de te guider dans ton travail. Il est normal de se sentir un peu perdu au début du master.
  • Merci beaucoup de ta réponse très éclairante Polo :)

    Les liens sont intéressants et ton avis, sur l'originalité voulue du mémoire de M1, rassurant.
    J'espère juste réussir à aiguiller mon sujet vers "l'orientation nouvelle" dont tu parles... Même si cela me semble encore vague et surtout très ardu d'avoir une vision et manière de procéder neuves... On verra bien dans quelques mois si je patauge!

    Une toute dernière question, à toi ou à d'autres : y aurait-il une possibilité d'accéder à des mémoires en ligne?

    Je voudrais en lire un, sur n'importe quel sujet -mais plutôt en littérature comparée du coup- pour voir un peu l'ampleur de la tâche, les ressorts méthodologiques utilisés etc. Ca me permettrait d'avoir une idée de ce à quoi doit ressembler "l'objet fini"!
    Je connais déjà ABES mais, à moins que je ne m'en serve pas correctement, je n'y trouve qu'une base de données avec des références précises sur le lieu où trouver une telle thèse ou document, mais je ne vois jamais de lien web.

    Encore merci de ton aide!
  • PoloPolo Membre
    Je ne crois pas qu'il soit possible de lire en ligne des mémoires en littérature comparée. Par contre, quand ta BU sera ouverte, tu pourras consulter des mémoires sur place sur les sujets qui t'intéressent directement. ;)
  • Bonjour Jane Eye!

    J'ai suivi exactement le même parcours et je me retrouve ainsi que toi il y a un an, tracassée à l'idée de trouver un "bon" sujet de mémoire en littérature comparée! Je voulais savoir si l'année qui s'est écoulée pouvait éventuellement te permettre de m'éclairer... Je te remercie d'avance pour ta réponse!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.